Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Prestataires et fin de CDIC ?


Ytrewq

Messages recommandés

Bonjour,

 

J'ai signé un cdi de chantier il y quelques semaines. La société de prestation m'a expliqué qu'elle avait une première commande de 6 mois et que je recevrai donc 1 mois avant la fin de cette première période, une lettre de licenciement. Si la commande est renouvellée, je dois déchirer cette lettre et continuer la mission. Si non, la procédure de licenciement est engagée.

 

J'aimerais savoir ce qu'il se passerait si je décidais de ne pas renouveller cette mission et prendre en compte cette lettre de licenciement alors que le client de la société de prestation souhaite poursuivre la mission. La société de prestation a t elle le droit de "revenir sur sa décision", de se rétracter ? puis je me considérer comme licenciée ?

 

Merci d'avance !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 15
  • Création
  • Dernière réponse

Donc si je souhaite partir, il ne pourra pas s'y opposer et devra me remettre les documents liés à la fin de contrat ? A part essayer de me convaincre de ne pas partir et jouer sur ma "culpabilité", légalement il n'a aucun droit pour me retenir ?

 

Merci !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je voulais juste dire que j'ai signé un cdi de chantier mais je ne travaille pas dans le bâtiment. J'ai signé avec une société de prestation "connue" sur le marché du travail. Pensez-vous qu'ils puissent user de pratiques illégales et me faire signer un contrat illégal ?

 

---------- Message ajouté à 20h54 ---------- Précédent message à 20h50 ----------

 

Absolument sûre. C'est écrit noir sur blanc sur papier...du coup, vous me faites un peu peur là....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben oui ... En fait votre contrat n'est pas illégal, c'est un contrat à durée indéterminée avec certaines clauses nulles et de nul effet.

 

Il faut aussi savoir que les sociétés habilitées à conclure des CDIC le maîtrisent et pas les autres. Un CDIC est un CDI, la seule différence est de pouvoir licencier pour fin de chantier (après avoir étudié les mesures de reclassement) mais avec une procédure de licenciement classique, convocation à entretien préalable et respect du préavis prévu à la convention collective pour la catégorie de salariés considérée et ne pas profiter pour glisser des personnes du siège dans leurs licenciement.

 

Elle commencerait pas par un U votre société ? Je veux bien son nom en MP :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non vous ne comprenez pas.

Vous avez signé un contrat qui est valable.

Ce contrat contient une clause abusive, donc si votre employeur met en oeuvre cette clause abusive vous pourrez le poursuivre.

 

Ce n'est pas si répandu que cela, les SSII qui transgressent la règle ne sont pas la majorité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 months later...

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...