Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Problème carrelage


mimi72

Messages recommandés

Bonjour,

Nous avons fait construire une maison terminée il y a 5 mois et notre carrelage commence déjà à se décoller, des carreaux sonnent aussi le creux. Notre chape a été réalisée par un carreleur et nous suspectons qu'elle ait été mal faite car il s'agisait de la même dans les chambres, et on pouvait la gratter à la main, elle s'effritait, il avait donc eu un réagréage de fait dans les chambres mais pas dans la salle.

Nous voudrions faire analyser la chape car le carreleur nous dit que la chape est bonne mais forcément il ne veut pas prendre ses responsabilités.Comment devons-nous faire ? Quelles mesures devons-nous prendre pour prouver qu'il s'agisse bien d'une chape sûrement défectueuse ? Si c'est prouvé, notre carrelage sera t-il entièrement refait ?

Merci d'avance pour votre réponse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 4
  • Création
  • Dernière réponse

avant tout, faites une LRAR au carreleur afin d'avoir en main une reclamation, faite dans les temps.

demandez lui les raisons des pbl que vous rencontrez,

demandez lui de revenir reparer les pbl rencontrés

 

je suppose qu'il a pignon sur rue et qu'il est bien assuré ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre réponse, en effet c'est un patron et il est assuré mais il ne veut pas refaire le carrelage entièrement, seulement les carreaux soufflés en nous disant que l'assurance ne marchera pas si'il faut tout refaire. Le problème c'est que s'il s'agit d'un problème de chape, les carreaux vont sonner de plus en plus le creux et nous on ne veut pas qu'ils reviennent tous les 4 matins.

Comment pouvons-nous l'obliger à tout refaire ? Et est-ce possible ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

faites la LRAR preconisee par Golfy, en indiquant a cet entrepreneur qu'il lui appartient de faire la declaration a son assurance

et precisez que vous adressez une copie de cette LRAR a l'assureur directement (vous devez avoir leurs coordonnees)

 

l'excuse invoquee par votre artisan ne tient pas :

a mon avis, il craint tout simplement d'avoir une augmentation de sa prime en cas de sinistre "important" et espere sans doute pouvoir vous dissuader de faire intervenir les assureurs, et s'arranger a l'amiable avec vous en "bricolant" les defauts au fur et a mesure qu'ils apparaissent

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La seule chose à faire, c'est le mode opératoire prévu par l'assurance construction.

Maison terminée depuis 5 mois ==> elle est en garantie de parfait achèvement. Cependant il semble que le souci n'est pas un défaut de finition mais bien un sinistre.

Si vous avez une assurance Dommages-ouvrages, vous lui déclarez directement le sinistre sans perdre votre temps à négocier une reprise du travail par l'entrepreneur. D'autant que ce serait de votre part une énorme erreur que de prendre le risque de faire disparaître les éléments permettant de déceler qui est responsable.

L'entrepreneur, il a tout intérêt à vous expliquer que tout va bien. Il ne veut pas s'encombrer des soucis de ce sinistre. Si on a inventé l'assurance, c'est justement parce que c'est ingérable sans elle.

 

C'est à vous de faire l'appel en garantie, si vous voulez qu'il soit fait. Inutile de demander à l'entrepreneur de déclarer lui-même son sinistre, même pas mise en demeure car il ne le fera pas. Donc, c'est LRAR à l'assureur. Surtout pas de communication avec l'entrepreneur car vous ne pouvez pas savoir sil est réellement le responsable. Vous n'êtes pas expert. Votre seul rôle est de décrire le sinistre. Vous ne pouvez parler que des symptômes, pas du diagnostic ni de la prescription des soins.

 

C'est pour cela que l'entrepreneur est tenu de vous remettre son attestation d'assurance (valable et valide) lorsque vous lui passez commande. Grâce à ce document, si vous n'avez pas souscrit de Dommages-ouvrages, vous pouvez appeler directement son assureur en garantie.

Si vous avez souscrit une Dommages-ouvrages vos faites votre déclaration de sinistre à cette DO (qui est tenue de l'instruire en décennale ou bon fonctionnement même si l'année de parfait achèvement n'est pas terminée). Et, si vous avez souscrit une DO, vous lui avez forcément passé l'attestation d'assurance de l'entrepreneur. Et si vous ne l'avez pas transmise... mauvais temps... vous avez éventuellement payé dans le vide.

 

Au fait, ne ciblez pas un entrepreneur particulier mais tous les intervenants solidairement. Au cas où le responsable ne soit pas le carreleur (vous n'êtes pas expert, vous ne pouvez pas deviner la cause exacte du sinistre), il vous restera de quoi faire trouver le vrai responsable.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...