Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Service assistance (plus) "offert" refusé....


menthalo

Messages recommandés

Bonjour,

D'abord je veux vous dire que j'ai déjà passé pas mal de temps en visites de lecture sur votre forum et que je suis impressionnée par son activité et la qualité des réponses apportées aux divers problèmes présentés.

Sans ces visites je n'aurais sans doute pas songé à faire une recherche en "droit" de mon histoire... Mais cela me donne l'occasion de vous rejoindre ! ;)

 

Donc à mon sujet.

Un fabricant de pneumatiques pour automobile "offre" un service d'assistance et de remplacement (total ou partiel selon les cas) des pneus lors de creuvaisons et vandalisme, par exemple. Plus quelques autres gadgets divers et variés liés à l'adhésion. Cette adhésion est valable 2 ans.

Pour bénéficier de ces services il convient de faire une demande d'adhésion avec le formulaire ad hoc, dans un délai donné après l'achat des pneumatiques et de joindre la facture correspondante.

J'avais déjà adhéré il y a trois ans mais n'ai jamais eu à demander assistance. En juin dernier j'ai remplacé mes pneus et ai à nouveau demandé mon adhésion.

J'ai passé le mois de juillet et la plus grande partie d'août en Italie. A mon retour je trouve un courrier de mon fabricant de pneumatiques (daté du 14 juillet le courrier !!??) qui refuse mon adhésion. Il s'agit manifestement d'une erreur.

J'ai bien Xé mon courrier du 31/08 à mon fabricant pour respecter les anomymats respectifs, je verrais s'il est possible de le charger avec ce message qui est déjà trop long pour en rajouter s'agissant de la raison erronnée du refus du 14 juillet.

Je me dis donc que je reviendrais vers mon fabricant à ce sujet.

Mais le 21 août au matin je trouve mon véhicule penché sur le côté avec deux pneus creuvés à coup de couteau...

Donc je prends ma plus belle plume et écris à mon fabricant, lui racontant l'histoire et lui demandant de corriger son erreur et de considérer mon adhésion à la date où elle aurait dû devenir effective sans la-dite erreur. Je lui demande donc le remboursement prévu de 50% du prix d'achat des pneus.

J'ajoute que je pars en Allemagne et y serais jusqu'à la mi-octobre et donc de m'y envoyer tout courrier postal.

Je reçois ce matin un courrier de la représentation allemande de mon fabricant (français) m'indiquant qu'ils ne peuvent considérer mon adhésion car je ne leur ai pas fait parvenir la demande dans les délais impartis. Mais je n'ai jamais été en contact avec la représentation allemande !!! Il n'ont donc pu avoir mes coordonnées que par la France... Qui semble s'être ainsi débarrassé de l'affaire !

Je crois écrire en français et j'essaie d'être claire. Est-ce que mon texte était néanmoins si obscur qu'ils ont cru avoir affaire à un courrier en allemand et ont presto fait passer à l'est ? Ou bien s'agit-il plus prosaïquement de manoeuvres pour me décourager de continuer à demander réparation de cette erreur ? Ou bien, tout à fait consternant, est-ce là la qualité du service ?

 

A l’évidence, lorsque j’achète ces pneumatiques, je paie également pour les services qui sont “offerts”. Est-ce que l'on peut donc, en droit, demander dédommagement dans un tel pataquès ? Pas que j'ai l'intention de le faire mais cela pourrait me donner un ou deux jolis paragraphes pour mon prochain courrier....

Ouf, vous avez lu jusque là ?!!! Merci :) :D

 

ok, je vois que les pièces jointes ne sont pas possibles

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 2
  • Création
  • Dernière réponse

Là si je comprends bien, le problème pour vous sera de pouvoir apporter la preuve que vous avez en temps et heure, envoyé votre courrier d'adhésion à ce service (charge de la preuve vous incombant).

 

Fort de cela, la question est:

Avez-vous une preuve légale apportant force probante que votre courrier existe, qu'il a bien été envoyé en temps et heure, et surtout que son destinataire en a eu délivrance?

 

Autrement dit, aviez-vous envoyé ce courrier en recoAR...?

 

Sans cela, vous n'avez aucune garantie de trouver une issu positive dans votre problème:o

 

Tout simplement parce que ces derniers savent pertinemment que sans preuve (sans AR), vous ne pourriez non seulement saisir la justice pour les contraindre au respect des engagements pris, mais également que eux-même ne sont contraints à aucune obligation.

Dès lors, vous seriez alors dans une impasse juridiquement parlant, et amiablement parlant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Olivier017,

 

Merci pour votre réponse.

 

Oui j'ai cette preuve: :)

- le délai pour envoyer la demande d'adhésion est d'un mois après l'achat des pneumatiques.

- la facture des pneus date du 17/06/2010

- non je n'ai pas fait de recommandé et je ne me souviens pas exactement du jour où j'ai posté ma demande d'adhésion MAIS la réponse (erronnée) du fabricant de pneus est datée du 14 juillet 2010 (oui !), c'est dire que ma demande d'adhésion était bien dans les délais puisqu'au jour de la réponse les délais couraient encore !

CQFD ? ;)

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Mariet
      Bonsoir,
      J'ai apporté ma voiture chez un garagiste qui a changé, après accord, le bloc papillon et des faisceaux (total = 600€). Ce matin, avant que j'aille la récupérer, il m'appelle pour m'annoncer que d'autres travaux devront être effectués car la panne n'est pas totalement résolue.
      Ces travaux étant très onéreux, il me demande mon accord.
      Si je refuse (l'ancienneté de ma voiture en vaut-elle le coup ?), il me demande de lui régler les 600 € de la première voiture même si celle-ci n'est toujours pas en état de fonctionner.
      EN a-t-il le droit ? Dois-je réellement m'acquitter de cette somme pour une réparation qui ne donne pas le résultat prévu au départ ?
       
      Merci par avance pour vos réponses.
    • Par Sam Bou
      Bonjour,
      je me suis abonné à une chaine de foot le 23 DECEMBRE 2020 via mon fournisseur d'accès internet pour une durée d'un mois
      il semblerait que je me sois trompé car j'ai trouvé dans mes spams un mail du 24/12 m'indiquant que je me suis engagé pour un an. (ça m'étonne que je me sois trompé mais je n'ai pas d'autres choix que de croire mon FAI)
      cette chaine cessera d'émettre au plus tard fin janvier 2021, un tribunal a officialisé ça le mardi 22 décembre dans le cadre d'un accord entre la chaine télé et les ayants droits tv du foot car celle ci n'était pas en mesure de payer le montant des droits acquis
      ai je droit à une période de retractation dans le cadre de cet abonnement?
      le fournisseur d'accès peut il me facturer un an alors que la veille de ma souscription, un tribunal a validé un accord par lequel la chaine cessera d'émettre au plus tard fin janvier?
      sur son site, la chaine tele ne proposait plus, avant meme la decision du tribunal, d'abonnement au mois ou l'année pour ceux qui voulaient suivre les programmes sur pc ou telephone
      elle propose des formules à la soirée, pour 3 jours ou pour la semaine
      Merci
      PS: voilà d'ailleurs ce qui est indiqué sur leur site: Notice importante : Veuillez noter que la disponibilité du service XXX est garantie jusqu’au 31 décembre 2020 inclus. Nous informerons prochainement notre clientèle de l’éventuelle prolongation du service au-delà de cette date. Veuillez prendre cet élément en considération lors de votre achat. Aucun remboursement (total ou partiel) ne sera effectué si vous souscrivez à l’un des Pass ci-dessus et qu’il vient à expiration postérieurement au 31 décembre 2020 minuit et que le service XXX n’a pas fait l’objet d’une prolongation.
      Merci
    • Par vijuris
      Bonjour,
      Nous souhaitons débuter une activité de commercialisation de bijoux fantaisie et plaqués, à l'importation hors UE.
      Nous précisons que cette activité ne détiendra pas de stock  en France et que la vente se fera par un site internet.
      Il existe sur le web quelques articles qui traitent de ce sujet, mais je crois que la modération ne sera pas d'accord que je partage le lien dans ce message, ni même de poster un extrait de l'article. 
      Ainsi nous aimerions savoir si les bijoux fantaisie et plaqués, doivent respecter les mêmes obligations que les bijoux précieux (déclarations d'existence avec extrait Kbis, tenue de livret de police, déclaration annuelle, taxe de 10 p/cent, taxe HBJOAT et poinçon)
      Merci d'avance pour vos réponses.
    • Par Enpassant
      Bonjour à tous,
       
      J'avais acheté avec ma carte bancaire vers décembre 2019 un vol pour les parents (comme cadeau de Noël) vers Vienne (Autriche) en date d'avril 2020, en passant par le site v......., qui a ensuite considéré que les vols étaient pris en charge par la compagnie (une de ses filiales) F.. E..... . A cause de la Covid 19, mes parents ne sont pas partis à Vienne en avril. On voulait reprogrammer le vol, mais la compagnie a fait faillite le 20 juin 2020 et n'est plus joignable. En appelant v......, notre interlocuteur nous dit de nous adresser à F.. E..... et ils ne tiennent manifestement pas à nous rembourser. Du coup, que faire?
      a) Peut-on exiger un remboursement de la part de V? Après tout ce n'est pas mon problème s'ils ont décidé de sous-traiter à une compagnie aérienne défaillante (qui plus est, leur filiale). Moi j'achète mon billet à V, je paye V, c'est à V d'assurer ses prestations, non?
      b) Passer par la banque avec l'assurance de ma carte? Sachant qu'entretemps, fortement mécontent des prestations de cette banque, j'ai fermé mon compte.
      c) Voyez-vous une autre chose à faire?
       
      En vous remerciant
       
    • Par webmaker
      Bonjour,
      je suis un jeune résidant en france de nationalité etrangere..
      je me suis présenté à la XXXXXX des champs élysés pour acheter un appareil photo numérique..
       
      je prends l'appareil, je passe a la caisse, et je vais payer par chèque...
      la caissiere m'appelle un vigile et il m'emene dans une petite pièce, et il fait sa procédure de vérification du chèque, il appelle, il vérifie, il rempli un cahier,... puis il me demande de le suivre "et moi je le sui com un "mot grossier" ... (enlevé par la modération)
       
      il di a la caissiere que c'est OK, puis je prends mes achats et je pars triste et humilié..
       
      Je veux savoir si j'ai le droit de porter plainte... pour mettre les choses au clair..
      j'ai le droit?
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...