Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

prolonger un préavis pour retard de travaux


liloudu88

Messages recommandés

Bonsoir,

Je me présente et vous explique ma situation pour savoir s'il existe au moins une solution.

Je suis une mère célibataire avec trois enfants à charge dont un handicapé.

J'ai acheté une maison en construction dont la livraison devait être mi octobre.

J'ai donc donné mon prévis de trois mois pour le logement que je loue au 01novembre.

Cependant avec les intempéries des derniers mois les travaux ont pris du retard et la maison ne sera pas finie pour fin octobre date à laquelle nous devions démanger.

J'ai donc contacter mon propriétaire pour savoir si je pouvais rester un mois de plus dans l'appartement.

Mon propriétaire passe par une agence immobilière pour la gestion de ses appartements et m'a fait savoir qu'il se renseignerait auprès de celle ci.

Mauvaise nouvelle, un nouveau locataire a signé son bail à compter du 01 novembre et on me demande de quitter les lieux.

Existe t'il un moyen pour que je puisse rester un mois supplémentaire et ne pas me retrouver à la rue avec mes trois enfants?

J'aimerais tant que tout s'arrange à l'amiable, je pensais avoir à faire à des adultes responsables qui comprennent que ce contre-temps n'est pas ma volonté et que je ne peux pas faire autrement.

De plus la période de fin de bail tombe pendant les vacances scolaires et mes enfants seront donc à la maison.

Je ne sais plus comment et surtout quoi faire.

Merci de m'informer si vous avez des solutions.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 8
  • Création
  • Dernière réponse

Le problème, c'est le nouveau locataire qui a signé son bail en toute bonne foi, qui a programmé son déménagement et doit sans doute être impérativement dans cette maison au 1er novembre.

Il n'a rien décidé, rien choisi. Sauf de faire confianc en signant son bail.

 

Vous même avez décidé de votre date de départ.

Personne ne vous a dit, à l'époque qu'il était un peu imprudent de ne pas vous donner de marge de sécurité quant aux dates?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'en suis tout à fait consciente, même si je pense que le futur locataire, qui a lui aussi donné son préavis, a forcement un mois de plus que moi donc un préavis pour fin novembre, car il est venu visiter l'appartement qu'au mois d'aout.

Et pour répondre à votre question les travaux de la maison étaient prévus fin septembre et personne ne m'a effectivement donné conseil de prendre une marge plus large bien au contraire car je vais me retrouver avec deux loyers sur le dos : la maison à rembourser et l'appartement.

Je n'ai qu'un salaire et je ne peux pas assumer une telle charge financièrement.

D'autre part je sais que le futur locataire est un jeune couple et qu'il y aurait une solution provisoire car mon propriétaire possède un f2 dans la même maison et que celui-ci est libre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si jamais ils vous donnaient leur accord, n'oubliez pas d'ajouter à vos frais ceux de garde meuble et/ou de déménagement pour ces gens.

 

le plus simple ne serait-il pas d'emménager avant la fin des travaux, ou prendre pour vous même ce 2 pièces en stockant votre mobilier ds votre nouvelle maison?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Croyez bien que si je pouvais prendre le 2 pièces pour moi en attendant je ne serais pas venu sur ce site pour trouver une solution. J'ai un enfant handicapé et ce n'est vraiment pas possible de se retrouver même temporairement à 4 (j'ai trois enfants à charge)dans deux pièces.

Quant à la possibilité de stocker mes meubles dans la maison en travaux certes cela serait possible mais alors les enfants et moi même dormirions à même le sol?

Ne serait il pas plus judicieux que le jeune couple patiente dans ce f2 je suis même prête à payer leur loyer?

Je donnerais ma vie pour mes enfants, je suis donc prête à m'endetter pour qu'ils aient un toit un mois de plus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je vous comprends tout à fait, mais il n'y a pas de solution toute faite.

 

Cela dépendra des uns et des autres et si vous refusez de quitter les lieux, vous risquez une astreinte journalière assez lourde sur un jugement de référé.

 

Tout dépendra d'un éventuel accord avec les nouveaux locataires et ils n'ont absolument aucune obligation à ce sujet.

 

Le propriétaire, déjà engagé ne peut pas prendre l'initiative de vous autoriser à rester ds les lieux.

 

Je me dis par ailleurs que si votre nouvelle maison ne peut en aucun cas être apte à un emménagement, même inconfortable, ce n'est pas un mois qui suffira à la terminer.

S'il ne s'agit que de finitions, il est en général tout à fait possible de camper quelques semaines dans les pièces.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Y a t-il un gîte que vous pourriez louer dans votre région, de la même façon que si vous souhaitiez l'occuper pour vos vacances ? Il n'y aurait pas de problème de préavis. Votre contrat de construction contient probablement une clause de pénalités qui permettrait de financer en partie le gîte et vos meubles pourraient être stockés dans votre futur garage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Y a t-il un gîte que vous pourriez louer dans votre région, de la même façon que si vous souhaitiez l'occuper pour vos vacances ? Il n'y aurait pas de problème de préavis. Votre contrat de construction contient probablement une clause de pénalités qui permettrait de financer en partie le gîte et vos meubles pourraient être stockés dans votre futur garage.

 

 

Très bonne idée ça.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...