Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Modalités embauche en mi-temps thérapeutique


fiona1

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

J'ai besoin de vos lumières en urgence. Voilà ma situation :

 

je suis en ALD depuis 29 mois, intervenu au cours de ma recherche d'emploi, j'étais donc inscrite à Pôle Emploi lorsqu'est intervenu mon arrêt de travail. Depuis environ 8 mois, je recherche à nouveau du travail mais suis toujours en arrêt. Tout ceci en accord le médecin conseil de la sécu.

J'ai aujourd'hui même eu un entretien d'embauche : et je suis prise :D.

 

Mon (futur) employeur souhaite me prendre en mi-temps thérapeutique car il comprend ma situation et ne veut pas que j'aille trop vite (espèce en voie de disparition !) et prèfère que je fasse mes deux mois d'essai par ce biais, au cas où ma santé ne permette pas une reprise d'emploi aussi vite.

Mais voilà, ni lui ni moi ne connaissons la procèdure à suivre en cas d'embauche par ce biais or je dois commencer...lundi ! et nous sommes déjà mercredi.

 

L'un de vous pourrait-il m'éclairer ?

Je serais vraiment dégoûtée de passer à côté de ce boulot à cause d'une méconnaissance des formalités.

 

Merci d'avance,

cordialement

:cool:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 6
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Mashinotsu
Bonjour à tous,

 

J'ai besoin de vos lumières en urgence. Voilà ma situation :

 

je suis en ALD depuis 29 mois, intervenu au cours de ma recherche d'emploi, j'étais donc inscrite à Pôle Emploi lorsqu'est intervenu mon arrêt de travail. Depuis environ 8 mois, je recherche à nouveau du travail mais suis toujours en arrêt. Tout ceci en accord le médecin conseil de la sécu.

J'ai aujourd'hui même eu un entretien d'embauche : et je suis prise :D.

 

Mon (futur) employeur souhaite me prendre en mi-temps thérapeutique car il comprend ma situation et ne veut pas que j'aille trop vite (espèce en voie de disparition !) et prèfère que je fasse mes deux mois d'essai par ce biais, au cas où ma santé ne permette pas une reprise d'emploi aussi vite.

Mais voilà, ni lui ni moi ne connaissons la procèdure à suivre en cas d'embauche par ce biais or je dois commencer...lundi ! et nous sommes déjà mercredi.

 

L'un de vous pourrait-il m'éclairer ?

Je serais vraiment dégoûtée de passer à côté de ce boulot à cause d'une méconnaissance des formalités.

 

Merci d'avance,

cordialement

:cool:

 

Il faut faire une demande par lintermédiaire de vore médecin traitant.

Je doute que la sécu accepte, mais après tout, pourquoi pas...

Votre futur employeur est exceptionnel, gardez-le si ça marche.

Par contre, pour lundi, a priori, laissez tomber.

 

La seule solution pour aller aussi vite : mettre fin à votre arrêt de travail et travailler à mi-temps.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le mi tps thérapeutique est décidé par votre médecin traitant qui a établit votre arrêt maladie, en fait il vous fait une prolongation maladie avec une reprise à mi tps thérapeutique, seul le médecin traitant peut faire cette démarche, après le médecin du travail appuis cette demande lorsque votre nelle employeur vous feras passer la visite médicale d'embauche.

EN géneral le médecin conseil de la sécu accepte le mi temps thérapeutique.

 

EN résumé une demande de mi tps therapeutique se fait si le medecin traitant l'accepte juge votre adaptabilité au travail et en fonction de votre taux d'handicape.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je connais la procèdure ; le problème est que, comme il s'agit d'une embauche et non d'une réintégration à un poste, je me demande si dans ce cas de figure mon (futur) employeur pourra bénéficier des aides à l'embauche car il s'agit d'une création d'entreprise, et je comprends qu'un coup de pouce ne soit pas superflu ! Nul part je n'ai vu de textes s'y opposant. Toutefois, ce qui est compliqué c'est que je suis en arêt et donc désinscrite de pôle emploi. Je ne voudrais pas louper un poste de ce fait, d'autant que je suis soutenue dans ma démarche par lmon médecin traitant et le médecin-conseil, puisque j'en ai émis le souhait il y a un an.

 

Avez-vous un début de solution ?

 

Merci de votre contribution

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je connais la procèdure ; le problème est que, comme il s'agit d'une embauche et non d'une réintégration à un poste, je me demande si dans ce cas de figure mon (futur) employeur pourra bénéficier des aides à l'embauche car il s'agit d'une création d'entreprise, et je comprends qu'un coup de pouce ne soit pas superflu ! Nul part je n'ai vu de textes s'y opposant. Toutefois, ce qui est compliqué c'est que je suis en arêt et donc désinscrite de pôle emploi. Je ne voudrais pas louper un poste de ce fait, d'autant que je suis soutenue dans ma démarche par lmon médecin traitant et le médecin-conseil, puisque j'en ai émis le souhait il y a un an.

 

Avez-vous un début de solution ?

 

Merci de votre contribution

Cordialement

 

Puisque vous connaissez la procédure, bien dans ce cas là, faite procédé par votre médecin traitant une reprise d'activité, allez vous inscrire à pôle emploi comme vous ne serez plus en arrêt maladie...

le cas échéant si actuellement vous êtes en mi tps thérapeutique, faites vous embauché en mi temps tout simplement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je connais la procèdure ; le problème est que, comme il s'agit d'une embauche et non d'une réintégration à un poste, je me demande si dans ce cas de figure mon (futur) employeur pourra bénéficier des aides à l'embauche car il s'agit d'une création d'entreprise, et je comprends qu'un coup de pouce ne soit pas superflu ! Nul part je n'ai vu de textes s'y opposant. Toutefois, ce qui est compliqué c'est que je suis en arêt et donc désinscrite de pôle emploi. Je ne voudrais pas louper un poste de ce fait, d'autant que je suis soutenue dans ma démarche par lmon médecin traitant et le médecin-conseil, puisque j'en ai émis le souhait il y a un an.

 

Avez-vous un début de solution ?

 

Merci de votre contribution

Cordialement

 

Bonjour,

 

Je pense qu'il serait souhaitable de contacter la DDTE de votre lieu de travail. Il semblerait qu'un IT pourrait répondre à vos interrogations, ainsi que le médecin du travail;

Cordialement.

Sophie Rose

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...