Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Récupération horaire (fonctionnaire)...


logarithme

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Voilà en ce moment je suis vraiment dans l'embarras.

Je travaille en temps qu'adjoint technique en agent contractuel, payée un peu plus que le smic, dans un laboratoire de recherche dans une faculté. Ici nos heures sup ne sont pas payées, il faut absolument les récupérer.

 

Au mois de Juillet dernier, j'ai fait de nombreuses heures supplémentaires (30 heures en 3 semaines) pour aider un Docteur qui travaille dans mon laboratoire et qui me demandait de rester. Il m'a dit que je récupérerai toutes mes heures après sans soucis.

 

Et là après la rentrée scolaire, après lui avoir demandé si je pouvais aligner mes 4 jours de récupération avec les prochaines vacances (fermeture de la Fac à la toussaint). Comme j'habite loin, ça me permettrait de rentrer chez moi (à 700km) voir ma famille pendant la période de vacances scolaires...

 

Mais il ne voulait pas car il m'a dit que je ne pouvais pas prendre mes heures de récupération tout d'un bloc mais qu'il fallait que je prenne 1/2 journée par-ci une 1/2 journée par-là. Voir un jour mais grand maximum.

 

Autant vous dire que je suis Verte à l'écoute de cette nouvelle. Je lui ai demandé pourquoi et il m'a expliqué que c'est parce que je ne serai pas assurée en me trouvant à l'extérieur de mon lieu de travail et que s'il m'arrivait qqchose, ce serait pour ma pomme.

(En gros, y'a que lui qui serait au courant que je reste chez moi, je n'avertirais pas la responsable du personnel, pas d'autorisation d'absence etc...). Ce qui veut dire, à mon avis, que ce ne sera pas le genre de jour où je pourrais partir faire du parapente ou de la planche à roulette sur du verglas...

 

Je ne sais pas vraiment quoi penser de ceci, le Docteur en question est nouveau dans l'établissement, moi aussi, et je n'ai personne à qui en parler car ma responsable du personnel est encore en vacances.

 

En plus je suis vraiment dégoutée de pas pouvoir prendre mes 4 jours de récupération d'un bloc car j'aurais pu vraiment en profiter. En résumé je peux prendre une journée par ci par là, mais y'a intérêt à ce que je reste chez moi sous ma couette bien à l'abris de tout danger si je ne veux pas avoir des problèmes d'assurance.

 

Et très franchement, si j'ai fait cadeau de toutes ces heures sup, parfois je commençais à 7h30 et finissais à 21h sans me plaindre. Pendant 3 semaines j'ai quasiment eu aucune vie personnelle et passais mes week end à dormir. Et maintenant que je veux profiter un peu de mes heures de récupération, je peux même pas les prendre comme je voudrais. C'est vraiment injuste je trouve. Surtout que si j'avais des gosses, c'est sûr qu'à 18h01 je serais déjà dans ma voiture pour partir. J'aurais laissé le choix à personne et sûrement pas à ce Docteur de m'imposer de rester après mes heures. Mais comme je suis jeune et célibataire, bin j'ai l'impression qu'on profite vraiment de moi. Limite une esclave.

 

Quels sont mes droits ? Faut-il que j'en parle à ma responsable du personnel ?

Je suis vraiment désespérée.

 

Merci à vous d'avoir lu jusque là.... Merci bcp pour vos réponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 37
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Mashinotsu
Bonjour à tous,

 

Voilà en ce moment je suis vraiment dans l'embarras.

Je travaille en temps qu'adjoint technique en agent contractuel, payée un peu plus que le smic, dans un laboratoire de recherche dans une faculté. Ici nos heures sup ne sont pas payées, il faut absolument les récupérer.

 

Au mois de Juillet dernier, j'ai fait de nombreuses heures supplémentaires (30 heures en 3 semaines) pour aider un Docteur qui travaille dans mon laboratoire et qui me demandait de rester. Il m'a dit que je récupérerai toutes mes heures après sans soucis.

 

Et là après la rentrée scolaire, après lui avoir demandé si je pouvais aligner mes 4 jours de récupération avec les prochaines vacances (fermeture de la Fac à la toussaint). Comme j'habite loin, ça me permettrait de rentrer chez moi (à 700km) voir ma famille pendant la période de vacances scolaires...

 

Mais il ne voulait pas car il m'a dit que je ne pouvais pas prendre mes heures de récupération tout d'un bloc mais qu'il fallait que je prenne 1/2 journée par-ci une 1/2 journée par-là. Voir un jour mais grand maximum.

 

Autant vous dire que je suis Verte à l'écoute de cette nouvelle. Je lui ai demandé pourquoi et il m'a expliqué que c'est parce que je ne serai pas assurée en me trouvant à l'extérieur de mon lieu de travail et que s'il m'arrivait qqchose, ce serait pour ma pomme.

(En gros, y'a que lui qui serait au courant que je reste chez moi, je n'avertirais pas la responsable du personnel, pas d'autorisation d'absence etc...). Ce qui veut dire, à mon avis, que ce ne sera pas le genre de jour où je pourrais partir faire du parapente ou de la planche à roulette sur du verglas...

 

Je ne sais pas vraiment quoi penser de ceci, le Docteur en question est nouveau dans l'établissement, moi aussi, et je n'ai personne à qui en parler car ma responsable du personnel est encore en vacances.

 

En plus je suis vraiment dégoutée de pas pouvoir prendre mes 4 jours de récupération d'un bloc car j'aurais pu vraiment en profiter. En résumé je peux prendre une journée par ci par là, mais y'a intérêt à ce que je reste chez moi sous ma couette bien à l'abris de tout danger si je ne veux pas avoir des problèmes d'assurance.

 

Et très franchement, si j'ai fait cadeau de toutes ces heures sup, parfois je commençais à 7h30 et finissais à 21h sans me plaindre. Pendant 3 semaines j'ai quasiment eu aucune vie personnelle et passais mes week end à dormir. Et maintenant que je veux profiter un peu de mes heures de récupération, je peux même pas les prendre comme je voudrais. C'est vraiment injuste je trouve. Surtout que si j'avais des gosses, c'est sûr qu'à 18h01 je serais déjà dans ma voiture pour partir. J'aurais laissé le choix à personne et sûrement pas à ce Docteur de m'imposer de rester après mes heures. Mais comme je suis jeune et célibataire, bin j'ai l'impression qu'on profite vraiment de moi. Limite une esclave.

 

Quels sont mes droits ? Faut-il que j'en parle à ma responsable du personnel ?

Je suis vraiment désespérée.

 

Merci à vous d'avoir lu jusque là.... Merci bcp pour vos réponses.

 

Vous avez fait des heures supp. , vous récupérez des heures supp., ce n'est pas choquant.

Vous pouvez effectivement en parler au service du personnel, mais je ne vois pas ce qu'ils vous diront.

Dans le privé, en tout cas, il est normal que ce soit l'employeur qui fixe les modalités de récupération éventuelle.

Qui est ce "Docteur" ? Un passant ou votre supérieur hiérarchique ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme Gudule, je ne suis pas choqué de l'imposition de prendre les récups une à une, c'est comme ça chez nous aussi pour les RTT (interdiction de les accoler à des CP ou d'en prendre plusieurs à la fois).

En revanche, je ne suis pas du tout d'accord avec cette histoire d'assurance. Si vous êtes en récup, il faut que ce soit officiel. Voyez directement avec le service du personnel.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'accordavec Lag0 sur les deux points. Négociez plutôt un jour par semaine et non quatre jours d'affilés. Même si chez nous, on peut accoler une récupération d'horaires à des congés.

Par colntre, il faut qu'il y ait une rpésence minimum dans les services et c'est peut-être là qe le bat blesse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'accord je comprends il va donc falloir que je prenne un jour par semaine. C'est triste mais bon c'est comme ça.

Tant pis !

 

Le docteur je sais pas trop à quel niveau il est par rapport à moi, tout ce que je sais c'est qu'il est plus haut gradé, après je sais pas s'il est directement mon responsable.

 

Sinon vous trouvez pas que c'est beaucoup d'heure supplémentaire: 30heures en 3 semaines ?

Sachant que les heures supplémentaires ont été faites juste le lundi et le vendredi. Genre je commençais à 7h30 et finissait à 21h.

 

Merci à vous pour vos réponses vous êtes trop sympas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
D'accord je comprends il va donc falloir que je prenne un jour par semaine. C'est triste mais bon c'est comme ça.

Tant pis !

 

Le docteur je sais pas trop à quel niveau il est par rapport à moi, tout ce que je sais c'est qu'il est plus haut gradé, après je sais pas s'il est directement mon responsable.

 

Sinon vous trouvez pas que c'est beaucoup d'heure supplémentaire: 30heures en 3 semaines ?

Sachant que les heures supplémentaires ont été faites juste le lundi et le vendredi. Genre je commençais à 7h30 et finissait à 21h.

 

Merci à vous pour vos réponses vous êtes trop sympas.

 

Cela fait beaucoup, mais bon apparemment, vous n'étiez pas obligé.

Ca vous ennuie seulement parce que ça ne vaous a pas permis de prendre des vacances supplémentaires.

En fait, vous n'avez toujours pas dit qui est ce "docteur".

C'est très important.

Si les heures supplémentaires ne sont pas demandées par votre hiérarchie, elles n'ouvrent pas droit à paiement ni à rémunération.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cela fait beaucoup, mais bon apparemment, vous n'étiez pas obligé.

Ca vous ennuie seulement parce que ça ne vaous a pas permis de prendre des vacances supplémentaires.

En fait, vous n'avez toujours pas dit qui est ce "docteur".

C'est très important.

Si les heures supplémentaires ne sont pas demandées par votre hiérarchie, elles n'ouvrent pas droit à paiement ni à rémunération.

 

Si en fait je n'avais pas tellement le choix. Le docteur me demandait de venir à 7h30 et il m'autorisait à partir parfois très tard. Moi j'ai accepté sans broncher. C'est un laboratoire de recherche donc il y a pas d'urgence mais comme le Docteur veut assurer son avenir professionnel il voulait finir le projet le plus rapidement possible et il m'a demandé de l'aider. En fait je travaille sous sa direction, mais mon vrai chef de service je ne le vois que rarement. Ce docteur est AHU (Assistant hospitalier Universitaire) à mi-temps au laboratoire de l'université et à mi temps à l'hopital. Le reste du temps je travaille avec un thésard et une ingénieure d'études.

Mais il m'avait vraiment dit que je pourrais récupérer mes heures mais il m'a pas précisé que c'était en jours séparés alors du coup chui un peu dégoutée (bin oui j'habite loin donc un jour comme ça décroché des vacances je trouve ça un peu nul.)

Enfin bon tant pis quoi.

 

Merci pour ta réponse. :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sachant que les heures supplémentaires ont été faites juste le lundi et le vendredi. Genre je commençais à 7h30 et finissait à 21h.

 

Merci à vous pour vos réponses vous êtes trop sympas.

Ce n'est pas le privé, c'est la fonction publique. Il ne s'agit donc pas d'obtenir le meilleur résultat en fonction des moyens financés, mais d'obtenir le résultat visé avec les moyens disponibles.

 

Pour l'illuster, petit dialogue de lendemain de grève, ubuesque pour tout employeur du privé :

"- parité syndicale : trouvez-vous normal qu'une femme censée ne pas travailler le mercredi pour cause de temps partiel, entre au boulot le mardi matin pour en sortir le jeudi soir ?

- parité administrative : puisqu'elle l'a fait, où est le problème ?"

 

---------- Message ajouté à 20h45 ---------- Précédent message à 20h39 ----------

 

Si vous être contratuel, vous n'êtes donc pas fonctionnaire donc vous n'êtes pas régis par la loi de 84, ni celle de 82. Vous êtes contractuels de droit privé ou public?
Puisque logarithme remplaçait une personne dont le traval fait partie des missions de l'université (et non un médecin du travail ou une technicienne de surface travaillant pour cette université), il est donc a priori vacataire, mais surtout, soumis à contrat de droit public.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui en fait si j'ai fait autant d'heure c'est parce que ce AHU (Assistant Hospitalier Universitaire) veut avoir d'excellentes évaluations pour sa carrière donc il fait speeder le travail et me demande de faire plein d'heure.

Franchement maintenant je vais refuser de faire autant d'heure. Moi je peux plus avoir mes séances de sport chak soir comme je voudrais. Si encore mes heures supplémentaires étaient payées, mais non même pas alors bon ça commence à me saouler. J'ai pas signé ce contrat pour avoir des horaires de fou. En début d'année on m'a donné mes horaires et on m'a pas demandé d'être d"astreinte ou quoi. Et franchement si j'avais un enfant à aller chercher tous les soirs à la créche je laisserai pas le choix, je rentrerai pile poil à l'heure. (sauf vraiment en cas d'exception quoi)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Certains postes de la fonction publique sont moins sujet aux heures supplémentaires, et d'autres y sont plus effectivement.

Mais n'oubliez pas que, dans la fonction publique comme ailleurs, transformer un CDD enb CDI est une époque où il faut savoir mettre encore plus d'eau dans son vin.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Enfin c'est gentil de me répondre Maria, mais je pense que vous ne savez pas ce que c'est de travailler de 7h30 à 21h en ayant juste 20minutes pour manger. Peut être que certaines personnes peuvent le faire sans soucis mais moi j'ai failli partir en dépression. Plus aucune vie personnelle, je peux rien prévoir, je peux pas faire mes courses ni le matin ni le soir enfin de toute façon j'ai même pas la force de me faire à manger en rentrant. Non, non, juste se coucher sur le canapé et s'endormir devant la télé. Voilà ce que ça fait.

Moi si je suis titularisée c'est pas un cadeau de mon employeur, c'est surtout que j'ai réussi le concours régional première au classement. Alors se miner la santé pour un boulot où les trois quarts des trucs je suis même pas censée les faire, où je suis payée à coup de lance-pierre, c'est pas juste "mettre encore plus d'eau dans son vin"....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Enfin c'est gentil de me répondre Maria, mais je pense que vous ne savez pas ce que c'est de travailler de 7h30 à 21h en ayant juste 20minutes pour manger.

Bah non, bien sur, personne ici ne peut le savoir...

Vous vivez dans quel monde ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

dans le privé (mais pour cet aspect des choses , il me semble que c'est pareil dans le public)

1- vous ne pouvez pas refuser de faire les heures supplementaires demandées, dés lors que vous ne dépassez pas votre quota annuel

2- l'employeur peut les payer, mais peut aussi les faire récupérer

3-la régle est que vous devez avoir 11 heures de repos consécutifs entre l'heure de départ du travail et l'heure de reprise. donc si vous terminez à 21h , vous ne pouvez reprendre qu'à 8 h.

 

Bienvenue dans la vraie vie de trés nombreuses personnes....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Enfin c'est gentil de me répondre Maria, mais je pense que vous ne savez pas ce que c'est de travailler de 7h30 à 21h en ayant juste 20minutes pour manger. Peut être que certaines personnes peuvent le faire sans soucis mais moi j'ai failli partir en dépression. Plus aucune vie personnelle, je peux rien prévoir, je peux pas faire mes courses ni le matin ni le soir enfin de toute façon j'ai même pas la force de me faire à manger en rentrant. Non, non, juste se coucher sur le canapé et s'endormir devant la télé. Voilà ce que ça fait.

Moi si je suis titularisée c'est pas un cadeau de mon employeur, c'est surtout que j'ai réussi le concours régional première au classement. Alors se miner la santé pour un boulot où les trois quarts des trucs je suis même pas censée les faire, où je suis payée à coup de lance-pierre, c'est pas juste "mettre encore plus d'eau dans son vin"....

 

C'est votre choix, comme vous le dites, puisque vous avez "accepté sans broncher".

Alors qu'il aurait été facile de refuser.

Vous espériez des congés supplémentaires en échange et ça vous raangeait.

Maintenant que vous savez que ce n'est pas le cas, vous arriverez certainement à refuser, non ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

dans le privé (mais pour cet aspect des choses , il me semble que c'est pareil dans le public)

1- vous ne pouvez pas refuser de faire les heures supplementaires demandées, dés lors que vous ne dépassez pas votre quota annuel

 

Et le plafond horaire, à savoir 48h par semaine et maximum 44h de moyenne sur 12 semaines.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Maintenant que vous savez que ce n'est pas le cas, vous arriverez certainement à refuser, non ?

Et depuis quand peut-on refuser de faire des heures supplémentaires ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non je ne peux pas les refuser, je vais devoir aller voir le directeur pour aller lui parler de ce problème.

Ma responsable du personnel m'a affirmé qu'il était interdit de faire plus de 11 heures de travail d'affilée, le docteur n'a pas le droit de m'imposer ces horaires-là donc.

 

Je crois que les personnes qui acceptent de faire autant d'heures supplémentaires c'est soit parce que : ses heures sont payées, elles veulent une promotion, elles n'ont aucune vie personnelle (le travail c'est leur vie).

 

===>>>>>>> MAIS SURTOUT :

Est-ce que vous vous rendez compte, qu'en cumulant mes heures, à la fin de l'année j'aurais plus de 40 jours à récupérer ?

Et je les prends quand mes jours ? J'ai même pas le temps avec tout ce qu'il me demande.

 

PS: La responsable du personnel m'a expliqué qu'on ne pouvait pas demandé à quelqu'un de faire autant d'heures supplémentaires car ça voudrait dire qu'il manque du personnel, et cela signifierait que je fais le travail de 2 personnes. Donc au lieu de faire autant d'heures supplémentaires il faudrait qu'il embauche quelqu'un d'autres à mi-temps par exemple.

 

Je ne crois pas que faire 30h d'heures supplémentaires quand on est payé au smic c'est le vrai monde du travail, car moi je ne connais personne dans mon entourage qui fait autant d'heures. Même dans mes collègues, à part le docteur qui m'impose ces horaires, aucun d'entre eux fait autant d'heures supplémentaires. Peut être 1 à 5h par semaines, mais pas 10heures par semaines....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

10 heures par semaine d'heures supplémentaires, c'est pourtant courant. Ce n'est pas pour rien si le code du travail fixe la durée maxi à 48 heures par semaine et 44 heures par semaine sur 12 semaines consécutives.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

10 heures par semaine d'heures supplémentaires, c'est pourtant courant. Ce n'est pas pour rien si le code du travail fixe la durée maxi à 48 heures par semaine et 44 heures par semaine sur 12 semaines consécutives.

 

On se demande bien pourquoi on a inventé les 35H...

Je viens de voir dans le droit du travail que pour m'imposer de faire autant d'heures supplémentaires il fallait en faire la demande avant au comité paritaire et technique et surtout justifier la nécessité de ces heures. Et ça il ne l'a jamais fait...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est certain que la plupart de nos réponses concerne le privé. Il y a peu de spécialistes du droit du travail public sur le forum. Dans votre domaine, il y a certainement des règlements différents des notre...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On se demande bien pourquoi on a inventé les 35H...

Je viens de voir dans le droit du travail que pour m'imposer de faire autant d'heures supplémentaires il fallait en faire la demande avant au comité paritaire et technique et surtout justifier la nécessité de ces heures. Et ça il ne l'a jamais fait...

Dans le privé (ça doit être le cas aussi dans le public) à partir du moment où on a certaines responsabilités on peut être amener à faire des heures sup sans avoir le temps de faire de demande ou d'avoir d'autorisation, ensuite malheureusement la "courtoisie" de l'employeur entre en compte. Au ministère de la justice, les magistrats sont souvent amenés à faire beaucoup d'heures sup.

 

Autrement, d'un point de vue personnel, le travail effectué pendant ces heures sup vous a-t'il apporté quelque chose, est-il utile pour la suite de votre carrière? Il faut voir aussi de ce côté.

Enfin, il semble y avoir des protections et vous ne serez plus obligé d'avoir à refaire tout cela. Au pire, dites-vous qu'au début on se fait souvent "avoir", les premières fois sont difficiles, c'est d'ailleurs ce qui permet de comprendre les limites.

 

 

Pour l'illuster, petit dialogue de lendemain de grève, ubuesque pour tout employeur du privé :

"- parité syndicale : trouvez-vous normal qu'une femme censée ne pas travailler le mercredi pour cause de temps partiel, entre au boulot le mardi matin pour en sortir le jeudi soir ?

- parité administrative : puisqu'elle l'a fait, où est le problème ?"

Fonction publique hospitalière?, les repos sont prévus et payés?. A la réponse de l'autre parité il semble possible de refuser.

 

'ubuesque'? pas forcément, "ideale" certainement pour des employeurs;

J'étais dans le privé, je travaillais de nuit et faisait régulièrement plus de 12 h (de 20h30 à 08h30 voire 9h30 et plus). Une nuit, une responsable est venue me trouver avec un large sourire (toute fière de sa trouvaille);

-"On va rentabiliser ton équipe, désormais ils commenceront à 18h00 sur un nouveau projet, ensuite à minuit ils repasseront sur le projet habituel." J'ai juste fermé les yeux inspiré profondément et réouvert les yeux pour la regarder; "Il en est hors de question!!"

 

J'ai tout de même eu une semaine de 72.5h avec une vacation de 19h dont 10h de nuit. On m'a souvent demandé de dispenser des formations; étant donné que je terminais à 9h30 et que les formations commencent à 10h00...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...