Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Paiement études


tessaliz

Messages recommandés

Bonjour,

 

J'ai 21 ans et je vais entamer ma quatrième année d'école de commerce en septembre.

Il s'agit d'une école privée donc payante.

Pour payer les trois premières années d'études mes parents m'ont fait prendre un prêt étudiant que je suis censée rembourser à ma sortie d'école c'est à dire dans deux ans.

Il veulent également que je paye ma quatrième et cinquième année, mais je n'ai pas de revenus fixes puisque je suis encore étudiante.

Sachant qu'ils ont tout à fait les moyens de payer, y a t-il un moyen juridique de les obliger à financer mes études?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 23
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Azukiyo

la seule solution est de demander via un JAF une pension alimentaire a vos parents ceci implique:

- forcement des rapports conflictuels

- et totalement impossible a vivre si vous residez encore chez eux

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mes parents gagnent environ 5000 euros par mois sans aucun crédit ni loyer à payer, ils sont propriétaires de leur logement. Donc en résumé il n'y a pas de solution car si je fais appel à un JAF j'ai peu de chance d'obtenir assez d'argent pour vivre correctement visiblement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si ce n'est pas indiscret, quels sont leurs motifs pour ne pas financer vos études ?

 

Et si une banque accepte de financer encore, il est à supposer qu'elle demandera la caution des parents, non ?

 

Ensuite, vivre correctement, c'est quoi pour vous ? manger ? dormir ? besoin d'un appart ? d'une voiture ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mes parents estiment que c'est moi qui ai fait le choix de suivre des études payantes et que c'est donc à moi d'en assumer les frais.

 

J'ai déjà le prêt du paiement de mes trois premières années d'école à rembourser à la sortie de mon école j'aimerai ne pas avoir à m'endetter d'avantage.

 

Vivre correctement c'est avoir un logement (si mes parents décident de ne plus me loger chez eux à la suite d'une procédure judiciaire) pouvoir manger, s'acheter des vêtement, sortir, partir en vacances tout cela dans la limite du raisonnable comme tous les étudiants dont les parents ont des revenus correct.

 

Je comprendrai leur attitude si effectivement ils étaient dans le besoin mais ce n'est pas le cas. Ils ont dit clairement qu'ils ne voulaient pas se "sacrifier" pour payer mes études. Il me semble pourtant que ce devrait être naturel chez un parent, les études c'est important.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si ce n'est pas indiscret, quels sont leurs motifs pour ne pas financer vos études ?

 

les écoles de commerce privées à prépas intégrées (5ans) sont ruineuses au delà du permis.

J'ai cru comprendre que les parents refusaient de, ou ne pouvaient, payer la scolarité, mais si elle vit chez eux, ils doivent financer pas mal de choses.

5000€ mensuels, ce ne sont pas des revenus qui permettent de financer tout et n'importe quoi. L'emprunt étudiant devient nécessaire pour des cursus onéreux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

ET OUI !! les parents ne veulent pas payer des etudes chères à leurs enfants, ils ne veulent pas se priver

cependant si dans 30 ans ces memes parents ( si ils sont dans le besoin) profiteront allègrement des revenus de leurs enfants

 

cruel debat longuement evoqué sur ce forum

 

avec 5000 e par mois tout depend si vous avez des freres et soeurs encore a charge

de plus vous dites que vos parents n'ont pas de charge.

 

combien coute votre école?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ET OUI !! les parents ne veulent pas payer des etudes chères à leurs enfants, ils ne veulent pas se priver

 

Il ne faut malgré tout pas oublier que les meilleurs cursus sont gratuits, voire rétribués.

Que pour certaines écoles payantes mais sur concours particulièrement sélectifs, ce sont les banques qui se roulent à vos pieds pour vous consentir un emprunt.

Pendant que les écoles en question vous trouvent des stages plus que correctement rétribués.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo
Il ne faut malgré tout pas oublier que les meilleurs cursus sont gratuits, voire rétribués.

Que pour certaines écoles payantes mais sur concours particulièrement sélectifs, ce sont les banques qui se roulent à vos pieds pour vous consentir un emprunt.

Pendant que les écoles en question vous trouvent des stages plus que correctement rétribués.

 

si c'était si facile que cela et si il y avait de la place pour tous ; les ecoles privées n'existeraient pas.

 

et oui il ne faut pas oublier non plus qu'il n'y a pas que des premiers de la classe de partout!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans les études de commerce la majorité des cursus sont payants, même les élèves "premiers de la classe" qui réussissent à intégrer à HEC ont des frais de scolarité qui s'élèvent à 10 000 euros par ans...

Mon école à un coût d'environ 6000 euros par ans ce qui représente environ 550euros à débourser par mois, il me semble que c'est faisable.

Il reste un petit frère de 10 ans à charge. Les autres ayant déjà quitté le domicile familial.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans les études de commerce la majorité des cursus sont payants, même les élèves "premiers de la classe" qui réussissent à intégrer à HEC ont des frais de scolarité qui s'élèvent à 10 000 euros par ans...

Mon école à un coût d'environ 6000 euros par ans ce qui représente environ 550euros à débourser par mois, il me semble que c'est faisable.

Il reste un petit frère de 10 ans à charge. Les autres ayant déjà quitté le domicile familial.

 

Vous travaillez pendant les vacances? Vous effectuez des stages rémunérés correctement?

Mettre les élèves en condition de financer une bonne partie de leurs études, c'est l'ABC des bonnes écoles de commerce.

 

le montant de votre scolarité représente plus de 10% du revenu mensuel de vos parents.

Pour ce prix là, vous n'êtes ni nourrie, ni logée (oui, un de + à la maison, ça coute) ni nourrie ni vêtue et vous n'avez pas acheté l'ombre d'une carte de transport ni un manuel ou une feuille de papier, ni un ordinateur etc, etc...

 

Vos parents doivent aussi assumer un certain nombre de charges et quoi que vous en pensiez, 5000€ c'est loin de représenter la fortune, pour une famille de quatre personnes, dont un petit dernier pour qui tout reste à faire. Un ou plusieurs ainés qui peuvent encore avoir besoin d'une aide éventuelle.

 

Et des parents qui ne doivent plus être de première jeunesse puisque les ainés sont partis.

 

Renseignez vous sur ce qu'est un budget familial: impots, logement et ses multiples accessoires incompressibles, nourriture, transports, vêtements et entretien, frais médicaux et annexes.

Je pense que vous comprendrez mieux vos parents.

 

Interrogez les aussi sur les raisons pour lesquelles ils ne considéraient pas cette école comme une priorité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah oui, si vous voulez qu'on vous paye des études, et puis encore s'acheter des vêtements, sortir, partir en vacances...

 

Il me semble qu'à votre âge, vous en demandez beaucoup. J'en connais qui travaillent pour payer leurs études.

 

Et pourquoi vos parents se "sacrifieraient"-ils ? bien sûr que les études c'est important, mais pas au point de se "sacrifier" du côté de vos parents ! tout en demandant des vacances et des vêtements et sortir, de votre côté...

 

Puisque vous estimez que vos études sont importantes, il faut vous "sacrifier" vous, en demandant encore un prêt. Vous avez toute la vie devant vous pour rembourser.

 

Je ne veux pas vous blâmer, j'essaie simplement de me mettre à la place du juge qui aurait à traiter de votre cas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Actuellement, il semble que vos parents vous logent, vous nourrissent, paient vos frais d'habillement, de sorties et de vacances.... vous voudriez qu'en plus, ils paient 550 € par mois pour vos études ...! ou ne vous logent plus, mais vous verse une pension vous permettant de continuer sur le même train de vie...! Au cours des trois dernières années, avez vous envisagé de prendre un petit boulot pour vous aider à payer, ne serait-ce que vos sorties et vacances ?

 

Sachez que si vous les attaquez en justice pour obtenir une pension, non seulement vous n'obtiendrez pas la pension souhaitée mais vous risquez de vous fâcher avec vos parents (et peut-être le reste de la famille)

 

Vous dites que les ainés sont partis : combien avez vous de frères et/ou soeurs ? Vos parents leur ont-ils payé des études aussi coûteuses ?

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Compte tenu de ce que ma petite dernière recevait 1300€ pour tout potage (remboursement emprunt, charges et travaux apprt', brocolis, sorties, vacances, teeshirts et robes du soir) Que j'y ajoutais: frais d'inscription universitaires, carte Imagine'R une ou deux prépas d'étés pour concours et une subvention bouquins ou deux...tout ça pour l'université, ça nous met la petite mignonne à 2000€ mensuel minimum, avec son école privée.

 

Elle faisait quelques heures de ménage en prime parce qu'elle aime bien son confort...normal.

Et j'ajoute que cette somme , fixée par moi en fonction de mon autorité maternelle ne sortait pas de ma poche mais de la sienne.

Et qu'elle était revue à la baisse, voire réduite à néant au cours des derniers stages.

Aurait-t-elle passé et réussi un concours aussi prestigieus que ruineux, avec au bout un projet vivace, que je lui aurais débloqué plus. Toujours sur ses revenus propres.

 

Mais pour une école de commerce à prépa intégrée, elle a toujours su que c'était "même pas dans tes rêves".

Idem pour les autres, mais les chiffres st plus anciens et plus flous.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

L'argent est toujours au centre des guerres familiales.

 

Il ne vous reste plus qu'à trouver un boulot pour vous aider à financer vos études. S'ils vous logent, vous nourrissent etc ya pas de quoi en faire un fromage !!

Etre chez ses parents pendant les études c est le pied !!!

 

Moi, je vivais chez mes parents avec tout le confort nécessaire mais bien sûr il y avait interet à aider pour tout (ménage, courses etc ). Mais pour les sorties, vacances, je devais me débrouiller.Je gardais donc une petite fille trois soirs par semaine (16h à 20h) et travaillait le week end dans un bar. Je bossais aussi à l'usine à chaque vacance (3x8 pas drole). Avec le peu d argent que je me faisais j'ai réussi à en mettre de côté et payer mes sorties. Et j'ai même réussi à décrocher mon master !!

 

Vous êtes loin d etre malheureuse croyez moi !!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vivre correctement c'est avoir un logement, pouvoir manger, s'acheter des vêtement, sortir, partir en vacances tout cela dans la limite du raisonnable comme tous les étudiants dont les parents ont des revenus correct

 

Bonsoir,

Où vivez-vous ? Chez moi, dans le centre de la France, je connais plus d'étudiants qui bossent pendant les vacances (petites et grandes), le soir et le WE que d'étudiants qui partent en vacances !! D'ailleurs, je connais des tas de gens qui sont censés avoir des revenus corrects d'après leurs gamins qui ne peuvent plus partir en vacances !!

Et c'est quoi des revenus corrects ?? Parce que 550 euros pour les études + 500 euros pour le logement + 200 euros de nourriture et produits d'entretien + 40 euros d'électricité, + 20 euros d'assurances appartement + 100 euros de charges (taxe d'habitation...) + 30 euros de téléphone portable + 60 euros pour les vacances + 50 euros pour les sorties + 25 euros pour les transports + 25 euros pour les vêtements, ça fait quand même au minimum 1600 euros par mois, soit 33 % de leurs revenus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Eh oui! Ça n'a l'air de rien mais ça monte vite...

 

La première fois qu'une juge des tutelles un peu curieuse m'a demandé ce que je faisais des revenus de mes enfants, je suis tombée sur le flanc à voir l'addition.

Parole, je me voyais déjà en prison, accusée de dilapider le bien des petits.

Je me souviens que j'avais conclu mon courrier par "je n'aurais jamais imaginé que l'éducation soignée mais plutôt austère de trois enfants coutait ce prix!"

 

Ça n'a pas eu l'air de l'étonner. Encore n'étaient ils qu'en lycée et primaire...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...