Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

litige avec un artisan


fcc49

Messages recommandés

bonjour a tous,

voilà je suis entrain de faire construire et j'ai un souci avec un artisan ( qui est le platrier),

en effet lorsqu'il a fini les travaux, j'ai remarqué que dans notre salon sur un mur complet on voit les traces de joint de briques ( même après 1 mois de séchage).

je l'ai contacté et a reconnu a demi-mot que ces ouvriers n'avait pas assez chargé en matière. après il a dévié comme quoi mon mur était pas d'équerre etc....tout pour m'enbrouiller.

étant donné que je fais moi-même le suivi de travaux et qu'il ma fait comprendre qu'il ne voulait rien faire.

quelles organismes pourrait m'aider?

en sachant que sa 2ème facture des travaux n'est pas payé.

cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 4
  • Création
  • Dernière réponse

bonjour,

pour répondre a votre 1ère question: oui il a une assurance/garantie décennale,d'ailleurs je vais lui envoyer un courrier recommandé pour lui rappeler ces obligations.

après si il ne veut rien entendre je me tournerai, comme vous m'avez dit a la médiation de la chambre locale des métiers.

merci d'avoir pris le temps de me répondre.

cordialement

fcc49

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 weeks later...

bonjour,

je voulais vous faire part de la suite de mon souci avec l'artisan.

je lui ai demandé un réglement a l'amiable et je lui ai proposé 2 solutions, la 1ère: qu'il me casse le prix sur la facture.

la 2ème: qu'il refasse le travail.

il a en fait refait le travail.

voilà, je voulais faire profiter de mon expérience a ceux qui ont des déconvenus avec un artisan.

cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité kogaratsu

bonjour

je lui ai demandé un réglement a l'amiable et je lui ai proposé 2 solutions, la 1ère: qu'il me casse le prix sur la facture.

la 2ème: qu'il refasse le travail.

il a en fait refait le travail.

c'était le meilleur choix à faire en restant sur le plan amiable; il n'aurait pu que perdre si le litige dérivait en judiciaire.

ce d'autant que l'entreprise resterait seule avec son problème, sans possibilité de défausse sur l'assureur, celui-ci, dans le cadre de la décennale, ne pouvant intervenir qu'une fois les travaux réceptionnés sans réserve.

et dans le cas d'une réception, ce vice étant manifestement visible aurait été réputé accepté si aucune réserve n'a été émise.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...