Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

licenciement pour abandon poste - arret maladie après convocation entretien préalable


addou

Messages recommandés

Bonjour,

j'ai besoin d'aide. Ma situation est très délicate.

 

En avril 2010, j'ai eu des absences injustifiés jusqu'au 18 mai 2010. Je n'ai pas prévenu mon employeur car je voulais qu'il me licencie pour abandon de poste. Je n'ai pas réussi et pendant la période d'absences injustifiés j'ai travailler ailleurs sans demissionner. Je suis revenu après une mise en demeure de regagner mon poste. Je suis revenu en justifiant que je n'allais pas bien et que j'avais des problèmes d'argent. Mon employeur m'a fait un avenant pour me passer à temps plein car j'étais avant à temps partiel de 80h avec des horaires suivants : 10h12h - 14h16h.

Or je ne me plais pas dans la société et j'ai fais une deuxieme tentative le 12 juin et j'ai repris mon poste deux semaines plus tard après mise en demeure.

 

j'ai encore fait une troisième tentative et depuis le 23 juillet , je ne suis plus revenu. J'ai recu une lettre recommandé avec RAR une convocation à l'entretien préalable avec une mise à pied à titre conservatoire pour faute grave : licenciement abandon de poste. j'ai avisé le RAR le 17 aout, je me suis mise en arret le 19 aout pour maladie et envoyé en RAR mon arret de maladie.

Je ne sais pas si j'ai fait une bétise car la procédure de licenciement pour abandon de poste à démarrer le 17 et mon arret date à partir de 19 aout. Je ne me suis pas présenter à l'entretien préalable qui était le samedi à 8h. Hors sur mon arret de travail, l'entretien a lieu pendant mes heures de sortie.

J'ai oublié de dire que ma société a découvert que j'ai travailler ailleurs en avril alors que j'avais une clause de confidencialité et de non-concurrence.

La convocation porte seulement sur l'abandon de poste depuis le 23 juillet. et dit en gros que je veux toucher les assedics. Je ne sais pas comment faire car mon employeur doit me donner une attestation de salaire et il note la situation actuelle ainsi que le dernier jour travaillé. Mes 3 derniers salaires ne sont pas complets à cause de mes absences injustifiés.

aurais-je les indemnités de la sécu?

Que dois je faire!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 3
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

Si l'entretien de licenciement auquel vous ne vous êtes pas rendu a eu lieu Samedi dernier, la procédure continuera et vous recevrez la lettre de licenciement dans un délai pouvant aller jusqu'à 1 mois.

L'employeur invoquera certainement une faute grave (abandon de poste) privative de préavis et d'indemnités de licenciement.

Il vous sera remis un certificat de travail - un solde de tout compte et une attestation assedic.

Ces documents sont querables (il faut aller les chercher sur place) à moins que l'employeur vous les envoie en courrier LRAR.

Vos indemnités journalières étant égal à 50 % de votre salaire journalier de base. Celui-ci etant calculé sur la moyenne des salaires des trois derniers mois travaillés précédant votre arrêt de travail,

vos journées d'absence non autorisées et non rémunérées vont bien sur affecter le montant de celles-ci.

 

mais curieusement pas le montant de vos indemnités chomage puisque celles-ci sont calculées d'après les salaires pleins des 12 derniers mois (pole emploi écartera les mois incomplets)

 

Quand à votre question : que dois-je faire ?

 

Je dirais RIEN - sinon attendre de recevoir la lettre de licenciement pour connaitre le motif exact de licenciement et repenser vos projets si vous comptez travailler chez la concurrence - Pour le moment vous ne savez pas si l'employeur va lever cette clause et si ce n'est pas le cas, vous êtes tenu de la respecter sous peine que votre employeur vous assigne aux prud'hommes avec demande de dommages et intérêts.

 

Soit dit entre nous, les initiatives que vous avez prises jusqu'à présent ne sont pas particulièrement heureuses.

Si votre but était de vous faire licencier pour abandon de poste , il ne fallait pas retourner dans l'entreprise lorsque vous avez reçu une mise en demeure -

Votre patron a été tolérant et conciliant en vous proposant un plein temps - mais il risque de l'être beaucoup moins maintenant depuis qu'il sait que vous avez été faire un petit tour chez la concurrence.

 

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci pour votre réponse.

 

Le problème pour les assédics c'est que j'ai été embauché le 8 février et je n'ai jamais fait une paie complète à cause de mes absences. j'avais démissionné de mon ancien emploi.

J'ai calculé et j'ai travaillé seulement au total 3 mois et demi dans ma boite actuelle et j'ai soldé tous mes congés.

 

J'ai un arrêt de travail de 2 semaines et je pense que je vais recevoir ma lettre de licenciement en fin de semaine. Est ce la deuxième semaine de maladie va être payée et si je prolonge, est ce que la sécu continue à me payer?

 

cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci pour votre réponse.

 

Le problème pour les assédics c'est que j'ai été embauché le 8 février et je n'ai jamais fait une paie complète à cause de mes absences. j'avais démissionné de mon ancien emploi.

J'ai calculé et j'ai travaillé seulement au total 3 mois et demi dans ma boite actuelle et j'ai soldé tous mes cong2S

 

J'ai un arrêt de travail de 2 semaines et je pense que je vais recevoir ma lettre de licenciement en fin de semaine. Est ce la deuxième semaine de maladie va être payée et si je prolonge, est ce que la sécu continue à me payer?

 

cordialement

Excusez moi ,mais vous avez poussé le bouchon un peu loin .Votre patron a eu beaucoup d'indulgence envers vous,car c'est une faute lourde que vous avez commis en allant travailler à la concurrence ,alors que d'une part ,vous avez une CNC et d'autre part que votre contrat de travail était toujours en cours.Ne vous étonnez pas des conséquences.

1/ des indemnités IJSS réduites

2/ des indemnités assedic aleatoires ,et en tout cas réduites.

Je le redis ,une fois de plus ,pour ceux qui nous lisent ,l'abandon de poste n'est jamais la solution pour régler un conflit avec l'employeur. Nous n'arrêtons pas de l' écrire sur ce forum.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...