Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

En période d'essai, je vis un enfer : que faire ?


Jooo

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je suis actuellement en période d'essai 3 mois en CDI. Celle-ci se termine le 12 septembre prochain. Cela se passe très mal au boulot : mauvaise intégration dans l'équipe (aucun échange alors que je suis plutôt quelqu'un d'ouvert), relation difficile avec la hiérarchie (reproches infondés selon moi : manque d'investissement et de professionnalisme selon ces personnes) et travail proposé non concordant avec ce qu'on m'avait promis lors de l'entretien, missions infaisables, (faire un travail d'un mois en 3 jours sans avoir tous les éléments en main) pression insoutenable... 'fin bref, je m'épanouis complètement ! (ironie)

 

Je ne supporte plus cette situation et ça fait 2 mois que ça dure. Je me dis que ça va aller mieux, mais non, je n'ai plus envie de rester.

 

Que puis-je faire ?

- Mettre fin à ma période d'essai ? Le soucis, c'est que je n'ai pas envie d'y retourner lundi car moralement, je ne tiens plus. Peut-on le faire par "correspondance" ? De plus, si je fais cela, je sais que je n'ai pas le droit aux assedics. En revanche, j'étais en CDD dans une autre entreprise avant de signer un CDI dans laquelle je suis actuellement. Puis-je bénéficier des droits assedics en rapport à mon CDD précédent de 9 mois ?

- Être en arrêt maladie, mais cela repousse la période d'essai, et donc le problème. Peut-on mettre fin à sa période d'essai alors qu'on est en arrêt ?

- Abandon de poste dès lundi, mais dans ce cas, comment ça se passe ? Et si je trouve un nouvel employeur dès le 1er septembre ?

 

J'espère que vous allez pouvoir m'aider, car je suis désespérer par la situation...

 

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 6
  • Création
  • Dernière réponse

Cela se passe très mal au boulot : mauvaise intégration dans l'équipe (aucun échange alors que je suis plutôt quelqu'un d'ouvert), relation difficile avec la hiérarchie (reproches infondés selon moi : manque d'investissement et de professionnalisme selon ces personnes) et travail proposé non concordant avec ce qu'on m'avait promis lors de l'entretien, missions infaisables, (faire un travail d'un mois en 3 jours sans avoir tous les éléments en main) pression insoutenable... 'fin bref, je m'épanouis complètement ! (ironie)

Enfin, rien que de très normal dans le monde du travail actuel. Ce ne sera pas beaucoup mieux ailleurs...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Jooo,

 

Pas la peine de stresser plus !

Si vous ne vous êtes pas inscrit comme demandeur d'emploi à l'issue du CDD , vous pouvez mettre fin au CDI repris avant 91 jours sans incidence au niveau d'une demande d'indemnisation chomage dans le cadre des droits acquis en CDD ( 9 mois d'affiliation = 9 mois d'indemnisation)

Attention, il faut inclure dans les 91 jours un délai de prevenance de 48 heures.(rupture période d'essai à l'initiative du salarié)

Si à l'issue du CDD vous vous êtes inscrit comme demandeur d'emploi et avez repris ce CDI en cours d'indemnisation , vous pouvez mettre fin à l'emploi repris avant 122 jours sans incidence au niveau d'une reprise de vos droits dans la limite des droits restants et à la condition d'avoir actualisé chaque mois votre situation.

Si Yuri qui est plus spécialisé que moi dans la législation Assedic veut bien confirmer - merci à lui

 

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Enfin, rien que de très normal dans le monde du travail actuel. Ce ne sera pas beaucoup mieux ailleurs...

 

Peut être mais où j'étais avant de signer ce CDI, tout se passait très bien. A titre d'exemple, je ne parlais presque jamais de mes journées le soir à ma conjointe, alors qu'aujourd'hui, je ne fais que ça !! C'est qu'il y a un soucis quelque part... C'est la première fois que cette situation m'arrive... A savoir aussi que je suis arrivé dans une entreprise qui vient de racheter une autre, et il y a tout à faire (vu que c'était le grand n'importe quoi avant). Et comme j'ai osé dire que cela ne fonctionnait pas et que les autres collegues étaient dans leur monde des Bisounours (tout va vient dans le meilleur des mondes), ba j'ai l'impression d'être le bouc émissaire et de prendre pour les autres.

 

Pour vous dire, j'ai déjà eu deux entretiens en 1 mois de temps, et on m'a menacé "tu sais, si j'avais voulu, j'aurais mis fin à ta période d'essai" ou "c'est pas très malin de ta part, on peut mettre fin à ta période d'essai" : ça veut dire quoi ce genre de discours ?? Moi je le prends comme ça : une fois qu'ils auront trouvé une autre personne pour me remplacer, ciao bye bye...

A noter aussi qu'une de mes collègues est en arrêt maladie depuis une semaine car elle ne supportait plus la situation. Cela ne vient pas de moi (ce que j'aurais pu penser), j'ai même une autre collègue qui part se cacher au toilettes pour aller pleurer un bon coup...

 

Sinon, en effet, entre mon CDD et la signature du CDI, il n'y a pas eu interruption. J'ai mis fin à mon CDD car j'avais trouvé un CDI ailleurs. Le pire dans tout ça, c'est que l'entreprise dans laquelle j'étais en CDD me proposait un CDI mais j'ai choisi d'aller ailleurs : meilleur rému, perspective d'évolution (enfin c'est ce qu'on m'a dit aux entretiens...), renommée d'un grand groupe... V'la le choix que j'ai fait ! Je regrette, c'est sûr, mais je me dis que je ne pouvais pas savoir que cela allait se passer comme cela, même si lors de mon premier entretien avec ma responsable, elle m'a dit que "tu étais au courant de la situation et que cela allait être comme ça", n'importe quoi...

 

En tout cas, merci pour vos réponses.

Ce matin, j'ai voulu aller chez le médecin, mais celui-ci était en congés. Le destin peut être. Je ne vais donc pas me mettre en arrêt. Deux solutions : abandon de poste ou j'y retourne lundi et je demande à voir le responsable du service pour un arrangement à l'amiable de fin de période d'essai employeur. Si cela fonctionne, les 3 mois passée en CDI s'ajoute aux 9 mois en CDD au niveau de l'indemnisation ASSEDICS ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne vois pas pourquoi vous reparlez d'abandon de poste !

J'ai l'impression qu'on s'est mal compris.. ! Pour sortir de l'impasse ou vous êtes (vous parlez d'enfer !):

- Il suffit de faire une lettre de 3 lignes informant votre employeur que vous mettez fin à la période d'essai le ..... (48 heures plus tard)

- Vous inscrire à Pole emploi comme demandeur d'emploi en produisant l'attestation Assedic du CDD et du CDI (que vous remettrra l'employeur) - La période d'affiliation CDI ne sera pas prise en compte pour calculer le montant et la durée de votre indemnisation mais ça peut servir plus tard pour l'ouverture de droits nouveaux.

 

Bien sur si c'est l'employeur qui met fin à la période d'essai , Vous aurez droit au chomage (rupture involontaire d'emploi)= et la période d'affiliation CDI serait prise en compte mais il va falloir choisir :

 

- Ou bien mettre fin tout de suite à la période d'essai dans le délai de 91 jours et bénéficier de 9 mois d'indemnisation chomage au plus en attendant de trouver autre chose.

 

-ou attendre la fin de la période d'essai et stresser d'ici là en priant le ciel qu'on ne vous embauche pas ! On ne rompt pas une période d'essai d'un commun d'accord .

 

a vous de voir ...mais il va falloir vous décider une fois pour toute.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...