Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Violences légères et diffamation : Dois je porter plainte ?


LTuctuc

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

J'ai eu un petit soucis hier avec mon ex-petite amie et j'aimerai avoir votre avis .

 

Ca faisait 1 mois qu'on était ensemble mais comme cette demoiselle était parfois sujet à des réactions névrotiques, qu'elle était frustrante (Sur beaucoup de points) et très très compliquée, malgré que j'éprouvais des sentiments à son égard, j'ai décidé de la quitter suite à un nième incident dont elle était l'instigatrice. Bref la demoiselle m'en a voulu terriblement de la quitter car je pense qu'elle était très heureuse avec moi.

 

Je lui ai rendu ses affaires par le biais d'amis, ne souhaitant plus la voir. Seulement je n'avais pas récupéré les miennes et j'avais oublié de lui rendre son bip de garage ainsi qu'un jeu de tournevis. Ne devant pas être à son domicile, je suis passé dimanche matin lui rendre son bip et son jeu de tournevis. Manque de bol j'ai vu sa voiture dans le box donc j'en ai profité pour sonner et frapper chez elle, pour lui demander de récupérer mes affaires (Ca l'aurait évité de se déplacer et moi quitte à la revoir, bien au moins c'était fait). Elle m'a parfaitement entendu (Elle était derrière la porte) mais à fait la morte. Je lui ai donc demandé de me mettre mes affaires dans le couloir. Je suis donc partis puis revenu et évidemment mes affaires n'étaient pas présentes dans le couloir.

 

Comme elle devait travailler, je l'ai donc attendu dans son box pour lui réclamer mes affaires. Elle a commencé à paniquer à me dire que je lui faisais peur (alors que je n'ai jamais eu de gestes déplacés à son encontre. Bien au contraire j'ai toujours été doux et avenant à son égard ), rentrer dans une colère noire puis m'a dit qu'elle n'avait pas le temps, qu'elle devait aller travailler.

 

Je me suis donc approché d'elle, lui ai touché le bras gentiment et lui ai demandé d'arrêter. Là elle a commencé à me donner des coups de pieds dans le tibia. Je l'ai donc gentiment (et je précise bien gentiment) saisi autour de mes bras pour essayer de la prendre dans mes bras et la calmer. Elle a continué à me frapper dans le tibia et les parties, puis elle m'a mordu le bras et la main (Il y a des marques).

 

Vu la violence des coups, j'ai du l'immobiliser au sol en faisant attention de ne pas la blesser et je lui ai caressé le visage en espérant la calmer, ce qui bien évidemment n'a pas marché. Elle m'a redis que je lui faisais peur (Alors que j'essayais de la calmer) et lui ai à mon tour signalé que c'était elle qui me faisait peur quand elle était comme cela. Je lui ai souligné qu'elle avait un problème et que je n'étais pas le seul à l'avoir remarqué (J'en avais parlé quelques temps avant avec une amie). Bref elle s'est mise à hurler encore plus fort au point qu'une voisine a demandé si elle voulait qu'elle appelle la police pour l'aider (Comme quoi dans ce genre d'histoire, l'homme est toujours le méchant ).

 

Bref vu la situation, j'ai préféré arrêter ma tentative de la calmer et lui ai demandé de me rendre mes affaires. Elle m'a répondu qu'elle le ferait ce soir en mettant tout cela dans ma voiture. Je sors gentiment du box en m'expliquant à la voisine qui m'a dit de ne pas insister et de ne pas m'inquiéter que mon ex-petite amie me rendrait quand elle se serait calmer.

 

J'ai été déposé une main courante contre elle suite à cet incident.

 

Donc voilà j'aimerai savoir si je dois aller porte plainte pour les coups qu'elle m'a infigé et pour les propos diffamatoires qu'elle a tenu ("Peur de moi") et qui m'ont beaucoup marqué, et ce qu'elle encoure en vue de ce que je viens de vous rapporter ?

 

Sincèrement j'ai toujours été d'une très grande gentillesse avec cette personne jusqu'à cette histoire de crachat.

 

Merci pour vos lumières

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 4
  • Création
  • Dernière réponse

Je pense qu'il faut simplement cesser d'avoir des relations avec cette jeune femme, et donc, éviter de porter plainte, pour éviter d'avoir des nouvelles l'un de l'autre ou même d'être confronté et donc de vous revoir.

 

Toutes les affaires ont été récupérées de part et d'autre, il faut en rester là. Ainsi, la rupture sera effectivement réalisée, et chacun peut reprendre son p'tit bonhomme de chemin.

 

En plus, si vous décidez de porter plainte de la même façon que vous relatez les faits ici, je pense qu'il y a un risque que les policiers soient dubitatifs...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je confirme : rompez toutes relations avec cette personne, laissez la tranquille. Si vous la recontactez, allez à son domicile ou la suivez dans la rue, cela pourrait être considéré comme du harcelement et elle pourra déposer plainte contre vous.

 

D'après votre récit, vous n'avez aucun motif pour déposer plainte puisqu'elle n'a fait que se défendre quand vous vouliez la prendre dans vos bras contre son gré, et si vous déposiez plainte, cela risquerait de se retourner contre vous.

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Heu

 

Je suis assez surpris par vos réponses où je me sens jugé :confused:.

 

Il faut savoir que je n'ai strictement rien à me reprocher :) (Au passage ma plainte a été prise et les policiers n'ont pas été dubitatif).

 

Pour finir et je le redis, si j'ai été le lendemain lui rendre son bip c'est parce qu'elle me l'avait demandé (Verbalement et par écrit). Ce n'est pas de ma faute, si elle est partis en meme temps que moi et je ne vois pas en quoi on peut me reprocher d'avoir eu envie de l'éviter.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...