Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Arret de travail


Ptinicole

Messages recommandés

  • Réponses 24
  • Création
  • Dernière réponse

Merci de ne pas indiquer vos coordonnees personnelles sur le site (cf a la charte)

 

Pour ce qui concerne votre medecin, expliquez lui que vous n'avez pas pu aller travailler le samedi, afin qu'il date votre arret (s'il est justifie) a partir du samedi, et faites le deposer chez votre employeur afin que ce dernier le receptionne lundi puisque, generalement, vous disposez d'un delai de 48 heures pour transmettre l'arret a l'employeur (et a la securite sociale aussi)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sinon, il y a les divers services d'urgence.

Effectivement, si votre médecin n'est pas disponible pendant un mois, vous n'allez pas attendre qu'il revienne pour vous faire un arrêt maladie ! Il existe d'autres médecins...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Pour ce qui concerne votre medecin, expliquez lui que vous n'avez pas pu aller travailler le samedi, afin qu'il date votre arret (s'il est justifie) a partir du samedi

 

Bonjour,

Un médecin ne peut, normalement, accepter d'antidater un certificat.

Cordialement.

ml44

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

surtout que maintenant ,avec la carte vitale ,il y a la date de la consultation télétransmise via "noémie" le system de la CPAM.Donc ,même si le médecin est compréhensif ,il ne pourra pas anticiper la date de visite .Sauf si il est secteur 2 sans carte vitale ,avec le formulaire papier que vous envoyez vous même à votre CPAM.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je confirme : cela m'est arrivé. Si le médecin n'est pas disponible le samedi, il faut aller le voir le lundi mais il ne pourra pas antidater l'arrêt maladie. S'il s'agit d'une maladie courte (gastro, fièvre passagère...), la plupart des employeurs sont compréhensifs. Mais déplacez-vous tout de même chez votre médecin pour éviter tout problème.

Vous pouvez également vous orienter (à l'avenir) vers les maisons médicales de garde les dimanches et jours fériés. Et je vous conseille de vous renseigner pour avoir en permanence un numéro de médecin qui accepte de recevoir des patients le samedi matin.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour, j'ai prévenu mon employeur que j'étais malade mais mon médecin ne peux me recevoir que lundi matin comment cela ce passe t'il pour mon arrêt de travail merci de me répondre rapidement [********]

Un peu léger votre toubib non ? Heureusement que vous n'ayez pas besoin de lui en urgence

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Justement, ce n'est pas pour une urgence. C'est pour un arrêt de travail pour le WE.

Cordialement.

ml44

Euh... quand on fait appel à un médecin, c'est principalement pour être soigné, l'arrêt de travail n'est qu'accessoire. Je trouve donc étrange d'attendre pour voir le médecin, c'est ramener le rôle du médecin à simple prescripteur d'arrêt maladie. Ca me gène quelque-part...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

Il y a de médecins qui acceptent d'anti dater, d'autres pas.

Le plus beau que j'ai vu, c'est une jeune fille qui était aller voir deux médecins le même jour :

- un pour avoir un certificat anti-daté d'une semaine

- l'autre...pour se faire soigner, car elle n'avait pas confiance (réalisme !) dans le premier

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est un vrai problème.

Le médecin, normalement, ne prescrit un arrêt-maladie que partant de la date courante.

Les urgences ? Dommage de les encombrer s'il ne s'agit pas d'une vraie urgence. Elles risquent de ne pas apprécier le fait de venir pour un arrêt-maladie. Et on peut quand même ne pas être en mesure d'avoir un arrêt-maladie le jour même.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est un vrai problème.

Le médecin, normalement, ne prescrit un arrêt-maladie que partant de la date courante.

Les urgences ? Dommage de les encombrer s'il ne s'agit pas d'une vraie urgence. Elles risquent de ne pas apprécier le fait de venir pour un arrêt-maladie. Et on peut quand même ne pas être en mesure d'avoir un arrêt-maladie le jour même.

Ca ne m'est pas arrivé souvent (2 fois en 25 ans), mais quand un matin je suis tellement malade que je ne peux pas quitter le lit, je téléphone à SOS Médecin (ou un truc du genre). De toute façon, mon médecin traitant est à 60 bornes de chez moi, alors c'est pas quand je suis très malade que je vais aller le voir. Certes, avec ces médecins typés "urgence", la visite est très chère, mais au moins, ils passent dans la demi-journée qui suit l'appel...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Ca ne m'est pas arrivé souvent (2 fois en 25 ans), mais quand un matin je suis tellement malade que je ne peux pas quitter le lit, je téléphone à SOS Médecin (ou un truc du genre). De toute façon, mon médecin traitant est à 60 bornes de chez moi, alors c'est pas quand je suis très malade que je vais aller le voir. Certes, avec ces médecins typés "urgence", la visite est très chère, mais au moins, ils passent dans la demi-journée qui suit l'appel...

 

Le mien est à 1 kilomètre même pas mais ne vient pas jusqu'ici (dans Paris).

Comme je ne vois de médecin quand je suis malade cad hors d'état de me déplacer, je l'ai vu une fois, histoire de le désigner comme médecin traitant.

Les deux ou trois fois où j'ai été malade, j'ai appelé ***Médecin.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Suis tout même surprise par vos réponses. Quand on est malade un samedi devoir attendre le lundi pour voir son médecin traitant non seulement pour son arrêt de travail mais également pour être soigné me semble aberrant mais apparemment cela vous semble normal. Appeler SOS médecin, bref le SAMU, pour par exemple, une gastro un samedi, me paraît également démesuré. D'ailleurs, je doute qu'il daigne se déplacer. Quant à déplorer que le médecin devienne un simple "prescripteur", c'est ce qu'il est dans bien des cas sachant que pour pouvoir consulter, par exemple, un dermato, il faut passer par son médecin traitant qui se contente de rédiger un certificat à l'attention de son confrère. Bref deux visites à la place d'une. Alors je pense que la question de notre internaute, malade un samedi avec impossibilité de voir son toubib pour certifier son incapacité d'aller travailler, est légitime.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

Bien sûr que si, à Paris, ces services-là se déplacent.

Ils ne travaillent qu'à domicile.

Si on est vraiment malade, on n'a pas le choix, en tout cas à Paris.

A vue de nez, 95% des cabinets et la totalité des dispensaires sont fermés le samedi et le dimanche.

Ce n'est pas satisfaisant et je suppose que ce n'est pas en conformité avec la législation, mais c'est comme ça.

J'ai été malade un samedi il y a déjà 20 ans et il a fallu que j'aille à l'autre bout de l'arrondissement pour trouver un toubib disponible, quant à le faire venir, pas question.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Suis tout même surprise par vos réponses. Quand on est malade un samedi devoir attendre le lundi pour voir son médecin traitant non seulement pour son arrêt de travail mais également pour être soigné me semble aberrant mais apparemment cela vous semble normal. Appeler SOS médecin, bref le SAMU, pour par exemple, une gastro un samedi, me paraît également démesuré.

Non, SOS Médecin n'est pas le SAMU. C'est un service spécialisé dans les urgences "non vitales", ce qu'est bien une gastro, pour reprendre ton exemple, quand tu n'as pas la possibilité de te déplacer (et avec une vraie gastro, c'est très difficile de se déplacer !).

Par chez moi, Paris, c'est le réflexe normal quand tu peux pas te déplacer.

D'ailleurs, quand tu appelles le SAMU, c'est gratuit, quand tu appelles SOS Médecin, tu sens bien passer la facture qui n'est, en revanche, remboursée qu'au tarif normal...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

A Paris, surtout depuis les nouvelles mesures concernant la circulation automobile, il y a de plus en plus de médecins et de para-médicaux qui ne se déplacent plus, sauf dans un rayon où ils peuvent se rendre à pied.

Je connais un endroit prs de chez moi où les infirmières refusent de venir, elles trouvent que c'est impossible de se garer.

On peut supposer que cela va encore se détériorer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Il n'y a pas qu'à Paris qu'il n'y a pas de médecin traitant le week-end... en banlieue c'est pareil : soit le médecin de garde (qui, souvent ne se déplace pas : il faut y aller), soit SOS MEDECINS.

Quant au SAMU, il ne faut les contacter que pour les situations très graves : d'ailleurs, (et heureusement) ils font déjà une "pré-consultation" par téléphone avant de se déplacer...

Certes, la consultation SOS MEDECINS coûte plus cher, mais lorsque l'on est malade et que l'on a besoin d'un diagnostic et d'un traitement rapidement (et pas uniquement d'un arrêt de travail) ce sont des professionnels compétents.

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non, SOS Médecin n'est pas le SAMU. C'est un service spécialisé dans les urgences "non vitales", ce qu'est bien une gastro, pour reprendre ton exemple, quand tu n'as pas la possibilité de te déplacer (et avec une vraie gastro, c'est très difficile de se déplacer !).

Par chez moi, Paris, c'est le réflexe normal quand tu peux pas te déplacer.

D'ailleurs, quand tu appelles le SAMU, c'est gratuit, quand tu appelles SOS Médecin, tu sens bien passer la facture qui n'est, en revanche, remboursée qu'au tarif normal...

 

Je fais donc partie des privilégiés. Chez moi (j'habite une petite ville) les week end il y a des médecins de garde et SOS Médecin n'existe pas. En cas de problème grave, nous appelons soit les pompiers, soit le SAMU quoiqu'à présent en appelant les pompiers on est directement relié au SAMU qui détermine par téléphone si il y a lieu à hospitalisation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je fais donc partie des privilégiés. Chez moi (j'habite une petite ville) les week end il y a des médecins de garde et SOS Médecin n'existe pas.

Effectivement, SOS Médecin n'existe qu'en zone urbaine...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...
Suis tout même surprise par vos réponses. Quand on est malade un samedi devoir attendre le lundi pour voir son médecin traitant non seulement pour son arrêt de travail mais également pour être soigné me semble aberrant mais apparemment cela vous semble normal.

 

Cela me dérange, mais l'homme s'habitue à tout... J'ai dû consulter un généraliste en

région parisienne au mois d'août - exploit réussi. Il me disait ne pas vouloir être + dispo.

Que les médecins se relaient ! Qu'ils soient plus nombreux !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vivant la campagne (4000 habitants) je me considère, comme je l'ai déjà dit , encore comme une "priviligiée" car je bénéficie d'un système qui est performant avec médecins de garde (nous disposons de 5 cabinets de toubibs) et je ne peux que constater, hélas , que selon les régions et les villes, nous ne sommes pas égaux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...