Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Frère odieux


viepesante

Messages recommandés

Bonjour,

 

Ma question est délicate, je ne sais pas comment la poser car je n'ai jamais osé le faire sur un forum de droit. Voilà, j'ai grandi avec un unique frère plutôt perturbé qui s'est toujours autorisé à me rudoyer et à se montrer odieux avec moi à chaque fois que cela lui prenait ou que je disais quelque chose qui lui déplaisait. Ce serait trop long de tout raconter, mais cela a continué à l'âge adulte. Aujourd'hui j'ai 45 ans... S'il s'est un peu calmé, c'est parce que nos parents - qui lui ont toujours trouvé des excuses - ont fini par essayer de le raisonner, enfin je suppose, il faut dire que je leur avais dit ouvertement que je ne voulais plus le revoir.

 

Une autre personne que moi saurait probablement lui tenir tête, mais moi j'ai été formatée, conditionnée à ce comportement et à la fermer toute ma vie, et je peux toujours essayer de m'escrimer à lui dire qu'il n'a pas le droit de me traiter ainsi, ce sera vain. Lui a toujours vécu avec l'idée que c'était parfaitement normal... Il est toujours grognon, toujours la victime à se plaindre, ce qui ne l'a pas empêché de reconnaître que ses intérêts passaient en premier avant sa famille. Il a toujours piqué des crises de colère mais personne ne lui disait jamais rien et j'étais mal placée pour le faire parce que ma personnalité a été écrasée dès l'enfance. Il s'agit essentiellement de violences verbales mais il lui est arrivé de me menacer.

 

Je vis dans la crainte qu'il s'en prenne à nouveau à moi à tout moment aujourd'hui ou dans les années à venir parce que je ne sais pas comment me défendre, on ne m'a pas élevée pour cela ni pour vivre librement et je suis toujours restée seule. J'ai peur du jour où nos parents ne seront plus là et que je me retrouverai seule face à lui, il risque d'y avoir à nouveau des conflits sur la succession, pas l'argent non, mais les souvenirs de famille. Il peut très bien décider de ne pas respecter mes souhaits et se servir tout en m'engueulant. Oui, j'anticipe, mais bon je connais l'animal.

 

On sait au fond de soi que ce n'est pas normal mais comme je l'ai déjà dit je ne sais pas comment me protéger, alors je pose enfin la question du point de vue du droit parce que cela me poursuit depuis plusieurs années: légalement, quel recours chercher pour ce qui est assimilable à de la cruauté mentale ? Il n'y a pas de preuve bien entendu, tout se passe dans le cercle clos de la famille. Personne ne croit qu'il y a problème ou personne ne veut le voir... on m'a refusé de parler de ça toute ma vie, j'étais toujours coupable de me plaindre, j'ai fini par me taire tout court et je n'ai même plus envie de parler tellement ce conditionnement est fort ! Mais je ne peux pas rester à attendre qu'un jour il se croie à nouveau autorisé à me traiter comme de la m... - j'ai connu des moments assez chauds à ce sujet - car cette fois je veux trouver le moyen d'y répondre. Je vis seule sans enfants, mon entourage familial et amical est microscopique et je suis en dépression chronique pour de multiples raisons dont celle-là. Je cherche des idées, merci à tous ceux qui pourront me conseiller, ce message est sérieux et je ne suis pas en recherche d'un psychologue, seulement de conseils juridiques exploitables. Je voudrais savoir quoi faire à l'avenir si/quand il recommencera. Si je me suis trompée de forum, merci de m'en indiquer un plus approprié.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 4
  • Création
  • Dernière réponse

Je ne peux vous aider en ce qui concerne vos déboires familiaux avec vôtre frère. Pour ce qui concerne vos craintes concernant la succession de vos parents, je vous conseille de demander à vos parent d’établir un testament, même si cela ne concerne que l’attribution de bibelots ou de souvenir de famille à l’un ou l‘autre.

Cela permettra d’établir une base, qui servira à faire respecter vos droits selon la volonté des défunts.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Je rejoins l'avis de JULY...C'est à vos parents de faire un testament afin d'attribuer les bibelots et souvenirs...Quant à votre frère...Evitez-le complètement puisqu'il est malsain pour vous ! et faites-vous aider par qq'un ( psy ) pour tourner la page :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour le psy c'est prévu, il va bien falloir m'y résigner mais cela ne réparera pas les dégâts. Pour l'attribution des objets je n'en parlerai pas à mes parents car ils se sentent déjà bien assez vieux comme cela. J'aurais aimé savoir quoi faire légalement pour empêcher mon frère de me traiter comme bon lui semble mais il semble qu'il n'existe pas grand chose. Tant pis, merci quand même.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si vous décidez de voir votre frère, auucne loi ne peut lui imposer d'être poli avec vous. Il peut invoquer son droit à ne pas vous voir, et vous, le vôtre à ne pas le voir. Vous ne pouvez avoir d'action que s'il vous agresse alors que vous n'avez pas cherché à provoquer de rencontre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...