Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

refus le la police de prendre une plainte pour vol d'un mobile


Jojo1914

Messages recommandés

Bonjour,

Mon fils après la casse de [ téléphone multimédia] en a racheter un le 16/06/2010 de 103,76 HT chez le même opérateur qui lui proposa une assurance mensuelle pour une durée de 2 ans.

Il accepta cette assurance qui couvre ( le vol, bris accidentel et l'oxydation)

Le 20 juillet il se le fait voler, donc ils se rends chez l'opérateur pour voir les modalités à suivre pour le remboursement ou le remplacement.

On lui dit de faire opposition à la carte sim,de fournir la facture ( ce qu'il fit et la copie de la plainte qu'il doit faire à la police.

Il se rendit à la police pour porter plainte qui lui refusa d'enregistrer celle-ci, éventuellement de voir avec la gendarmerie qui refusa également et on lui dit même d'écrire au parquet pour dire que les deux refusaient de prendre sa plainte ( que ce n'était pas grave!):(

Il retourna chez l'opérateur qui lui dit qu'il ne peut rien faire sans la copie de la plainte et qu'il sera quand même obligé de payer l'assurance.

Alors non seulement il n'as plus de téléphone et en plus on veut l'obliger à payer l'assurance.

Que peut on faire et contre qui se retourner, a qui dois t-on s'adresser!

:mad:

LA POLICE A T'ELLE LE DROIT DE REFUSER DE PRENDRE UNE PLAINTE?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 6
  • Création
  • Dernière réponse

Bjr

C'est une attitude devenue très courante et qu'il convient de dénoncer.

C'est un des méfaits de la politique gouvernementale du chiffre.

C'est une plainte qui ne sera jamais élucidée, donc un mauvais point pour le commissariat.

Je ne sais comment agir ou réagir.

Voir un autre commissariat....puis un autre.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

BOnsoir,

Merci pour votre réponse, on est allé au commissariat et à la gendarmerie (même réponse.

Mais la société [ opérateur de téléphonie mobile ] à qui mon fils à déclarer le vol pourrait le dédommager puisqu'il à une assurance et qu'il leur a signaler le vol il pourrait au moins suspendre l'assurance et en plus il ne sont pas sans ignorer que la police refuse de prendre les plaintes cdt

 

---------- Message ajouté à 19h54 ---------- Précédent message à 19h47 ----------

 

en plus cela faisait depuis le 16 juin2010 qu'il l'avait acheté!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Saisissez par lettre simple ou courrier recommandéAR le procureur de la république, en faisant un courrier relatant les faits de manière chronologique, en partant du vol du portable jusqu'à vos déboires pour déposer plainte, tout en indiquant que cette plainte étant nécessaire pour toute procédure en suspension des frais liés à ce téléphone volé, vous vous en retournez vers-lui, et réclamez que soit fait quelque chose à l'encontre de cette attitude refusant aux citoyens des dépôt de plaintes légitimes.

 

Mis à part cela, il n'y a pas grand chose à faire:o

 

Conservez la preuve de dépôt et copies de l'AR (une fois retourné) et du courrier, que vous fournirez au FATM, attestant de l'officialisation de la déclaration de vol du téléphone portable.

 

Ceci sera à envoyer dans un courrier relatant les faits (oui encore), de manière claire, concise, et chronologique, et réclamant toute suspension de frais liés à cet abonnement spécifique à ce modèle de téléphone, y compris toute suspension de cotisation d'assurance tant que, selon les modalités d'assurances (que je ne connais pas:o), vous soit, soit remboursé l'appareil mobile, soit fournis un nouveau.

A envoyer en recoAR à l'adresse du siège social, service de la direction.

 

Il est bien évident que toute réponse du PR sera à fournir au FATM, toujours par voie de recoAR (garder des traces, des preuves irréfutables), mais uniquement par copie (photocopie), jamais en fournissant les originaux.

 

 

que dire de plus.... je ne vois pas:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme quoi, on n'est pas tous logés à la même enseigne. Ma fille (mineure) s'est faite agressée pour lui voler son téléphone portable. Non seulement notre plainte a été prise immédiatement par le commissariat, mais une véritable enquête s'en est suivie. Ma fille, ainsi qu'un témoin, ont déjà été convoqués 2 fois pour examiner des photos de suspects.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est tout à fait cela, dans le cadre des dépôts de plaintes.

 

La guerre des chiffres (imposés par le ministère), impose soit une explosion des chiffres, soit une diminution des chiffres.

 

Hélas, ce sont les citoyens qui en souffrent, car derrière la publication des chiffres (délinquance, insécurité et j'en passe), il y a une réalité toute autre, qui ne correspond non pas à ce qu'il se passe réellement, mais bien aux instruction données (notes ministérielles).

 

Donc que l'on habite une ville ou sa voisine, il n'est pas certain que la même plainte puisse être prise en considération, acceptée, ou soit tout bonnement réorientée vers une main courante, dont chacun, savons qu'elle ne sert strictement à rien, tant d'un point de vu administratif, que judiciaire.:o

 

D'où le fait de ne pas hésiter à saisir la PR;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...