Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

vente bien


Dom41

Messages recommandés

bonjour,

 

mes parents ont un bien dans une copropriété, ils souhaitent vendre leur bien et prétendent que ce sont les copriétaires qui sont prioritaires et non les enfants (avons passé toutes nos vacances dans ce lieu et voudrions leur acheter) car ce bien trasmis par succession depuis des générations a été coupé en 2 pour former 2 appartements distincts, dont un qui appartient à mes parents. je tiens à préciser qu'il n'y a jamais eu de copropriété. Légalement peut-on acheter ce bien prioritairement ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 4
  • Création
  • Dernière réponse
mes parents ont un bien dans une copropriété, ils souhaitent vendre leur bien et prétendent que ce sont les copriétaires qui sont prioritaires et non les enfants
Vous n'êtes pas prioritaires pour acheter ce bien qui ne vous appartient pas. Mais vous pouvez vous porter acquéreur, au prix normal de mise en vente, comme n'importe quelle personne, sauf restriction à vérifier dans l'acte de copropriété.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Le problème c'est, qu'a priori, il n'y a jamais eu de réglement de copropriété d'établi :

 

je tiens à préciser qu'il n'y a jamais eu de copropriété.

 

Avant d'envisager un achat, il conviendrait que les propriétaires actuels fassent établir un réglement de copropriété (ce qui a un certain coût).

 

S'il s'agit d'un pavillon qui a été partagé en deux logements suite à une succession et que les autres propriétaires souhaitent racheter la moitié de la maison pour l'occuper en totalité (ou louer le second logement), ils ne souhaiteront pas investir pour établir un règlement de copropriété et dans ce cas, sans être "prioritaires", cette acquisition est plus intéressante pour eux que pour vous.

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et si vous expliquiez la structure de ce bien ?

Combien de parcelles cadastrales ?

Si c'est une maison unique qui a été pu être partagée en deux parcelles distinctes, il n'y a pas de copropriété mais deux biens mitoyens indépendants.

De toute façon, que ce soit en copropriété ou pas, il n'y a pas de droit de préemption au profit de certains (sauf une nouvelle exception pour les lots de type parking).

Le seul droit de préemption qui existe concerne les droits indivis : l'indivisaire à un droit de préemption sur une vente de droits indivis faite à un étranger à l'indivision.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...