Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

avance de frais


Invité Azukiyo

Messages recommandés

bonjour

 

autre salarié autre problème

 

un salarié peut il refuser de faire l'avance de frais pour sa société ( péages essence etc..) de l'ordre de 400 à 800 e par mois

 

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 52
  • Création
  • Dernière réponse
bonjour

 

autre salarié autre problème

 

un salarié peut il refuser de faire l'avance de frais pour sa société ( péages essence etc..) de l'ordre de 400 à 800 e par mois

 

merci

 

Comme dit Janloup c'est au cas par cas

Que fait donc ce salarié comme travail ?? et qu'est il indiqué dans son contrat ??

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comme dit Janloup c'est au cas par cas

Que fait donc ce salarié comme travail ?? et qu'est il indiqué dans son contrat ??

 

 

il est depanneur pour une petite entreprise

 

son contrat prévoit que les frais lui seront remboursés en fin de mois sur justificatif de factures mais ce salarié ne peut plus se permettre de faire l'avance ( problème perso de banque)

le contrat date de 10 ans ( a l'époque les frais étaient minimes 100/150 e maintenant ils sont en moyenne de l'ordre de 750 a 800 e)

il n'y a pas d'avance de frais

 

en fait les frais " s'arretent le dernier vendredi du mois, ils sont remis a la compta le lundi et ne sont payés que le jeudi vendredi soit autour du 05/06

 

précision importante, jusqu'au mois dernier le salarié avait un badge autoroute a son nom de ce fait le prélèvement fait par la société d'autoroute sur son compte avait lieu le 15 du mois suivant donc il pouvait se permettre d'attendre ses remboursement de frais , mais l'employeur a demandé par note interne et c'est compréhensible que les salarié n'utilisent plus leur badge perso ( et ce n'est pas pour autant qu'il a fourni un badge entreprise)

les frais autoroute ( gros poste de depense) sont débités au jour le jour puisque ce salarié n'a pas le droit a une carte paiement différé ( problème perso)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le remboursement est prévu dans le contrat de travail, ça fonctionne depuis des années, pourquoi chercher la petite bête maintenant (ou la grosse)?? Chacun doit respecter ses obligations point barre. Il manquerait plus que le salarié refuse de monter à l'échelle:rolleyes:.

 

Ça fonctionne de cette façon pour beaucoup, qui ne se plaignent pas.

 

Reste la négociation éventuellement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour ceux qui eventuellement voudrait repondre a ma question sans systématiquement critiquer, je reprécise ce que j'ai expliqué:

 

la donne n'est plus la meme que ce qui était en vigueur depuis plusieurs années puisque l'employeur n'accepte plus les badges autoroutiers perso et de ce fait le prélèvement mensuel sur le compte du salarié en date du 15 soit après le remboursement des frais n'a plus lieu

les debits du compte du salarié sont devenus journaliers

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour ceux qui eventuellement voudrait repondre a ma question sans systématiquement critiquer, je reprécise ce que j'ai expliqué:

 

la donne n'est plus la meme que ce qui était en vigueur depuis plusieurs années puisque l'employeur n'accepte plus les badges autoroutiers perso et de ce fait le prélèvement mensuel sur le compte du salarié en date du 15 soit après le remboursement des frais n'a plus lieu

les debits du compte du salarié sont devenus journaliers

 

 

J'ai bien tout relu et comme Janloup je pense que seul un négoce pourrait arranger la situation car juridiquement parlant je ne vois pas ce qui pourrait se passer aux vues des années passées

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il faudrait voir ce que représente 800 eur par rapport au salaire de ce technicien.

Même s'il gagne 3000 eur/mois(!!) ça représente quand même plus d'un quart de son salaire...

 

Il y a certainement de quoi négocier avec fermeté, en s'appuyant sur la modification imposée unilatéralement par l'employeur, pour se rapprocher des conditions précédentes - par exemple une avance de 400 eur/mois.

 

Ce technicien est-il le seul concerné dans l'entreprise ? Comment font ses collègues ?

 

Ca me rappelle une SSII dans laquelle j'ai travaillé, la femme de ménage s'occupait de commander des plats cuisinés à midi pour les 4 ou 5 personnes qui restaient sur place, elle achetait également du pain et des fruits dans 2 boutiques du quartier et c'est elle qui devait avancer ces dépenses !! :mad: Jusqu'à ce que les DP interviennent et qu'un système de facturation directe auprès des commerçants soit mis en place.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peu importe le pourcentage du salaire que cela représente, c'est un roulement. Chaque mois, le salarié paie ses frais mais touche ses remboursements du mois passé. Il n'y a donc que la première fois qui pèse...

Dans ma société, j'ai négocié que les frais soient remboursés 2 fois par mois, c'est déjà ça...

Si un salarié a des problèmes financiers, ma société lui accorde royalement une avance sur salaire, mais pas question d'avance sur frais, faut s'y faire...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Peu importe le pourcentage du salaire que cela représente, c'est un roulement.

 

oui sauf que la il y a changement de la donne depuis le mois dernier

 

ce salarié est en fait interdit bancaire donc plus de CB

 

il n'a plus a ce jour la possibilité de mettre de l'essence dans le véhicule pour lundi ni meme de payer les péages

 

avance sur salaire? mais pas avance de frais?

 

bon je lui en ferai part mais lundi matin il ne quittera pas l'usine car il ne pourra pas

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il a droit à un acompte, il suffit de le demander à son employeur.

 

Sinon, on le redit, NÉGOCIATION avec l'employeur.

 

Par principe donnez les éléments dès le départ, pas au compte gouttes, ce sera plus simple pour les intervenants qui vous donnent des réponses.:rolleyes:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

post 5 au cas ou certains aient des problèmes de lecture ( de toute manière problème perso ou pas le problème n'est pas là)

 

il est depanneur pour une petite entreprise

 

son contrat prévoit que les frais lui seront remboursés en fin de mois sur justificatif de factures mais ce salarié ne peut plus se permettre de faire l'avance ( problème perso de banque)

le contrat date de 10 ans ( a l'époque les frais étaient minimes 100/150 e maintenant ils sont en moyenne de l'ordre de 750 a 800 e)

il n'y a pas d'avance de frais

 

en fait les frais " s'arretent le dernier vendredi du mois, ils sont remis a la compta le lundi et ne sont payés que le jeudi vendredi soit autour du 05/06

 

précision importante, jusqu'au mois dernier le salarié avait un badge autoroute a son nom de ce fait le prélèvement fait par la société d'autoroute sur son compte avait lieu le 15 du mois suivant donc il pouvait se permettre d'attendre ses remboursement de frais , mais l'employeur a demandé par note interne et c'est compréhensible que les salarié n'utilisent plus leur badge perso ( et ce n'est pas pour autant qu'il a fourni un badge entreprise)

les frais autoroute ( gros poste de depense) sont débités au jour le jour puisque ce salarié n'a pas le droit a une carte paiement différé ( problème perso)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Post 4:confused:

 

Hé oui

Il faut relire le contrat

Je sais que cela n'est pas normal de faire des avances pour les frais, mais, mais le contrat de travail est la pour etre respecté

Il reste la négociation comme deja dit

Je pense que c'est la seule solution

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Hé oui

Il faut relire le contrat

Je sais que cela n'est pas normal de faire des avances pour les frais, mais, mais le contrat de travail est la pour etre respecté

Il reste la négociation comme deja dit

Je pense que c'est la seule solution

 

si on respecte le contrat, alors il n'est pas précisé que le salarié devra faire l'avance de tous les frais

 

il est juste dit que l'employeur remboursera les frais que le salarié aura eu a avancer

donc négo en vue car que se passe t il si le salarié refuse de faire l'avance des frais

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui c'est écrit

il est juste dit que l'employeur remboursera les frais que le salarié aura eu a avancer
Donc le salarié avance les frais puis se fait rembourser ensuite, c'est malheureusement le cas de beaucoup de salariés. Ce n'est pas un cas isolé et aucune JP pour dire le contraire.

 

Toujours une question de sémantique.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

avancer des frais c'est bien beau mais le jour ou l'employeur cesse de les rembourser cela peut faire une grosse somme à votre charge, perso mon employeur m'a fait avancer plusieurs centaines d'euro et ensuite a refuser de me les rembourser , quand au tribunal des prud'hommes il a estimé que pour chaque frais engagé je devais avoir une demande ecrite et signé de l'employeur donnant l'ordre d'engagé ses frais.

 

d'autre part votre employeur si il vous demande d'engager des frais ne peut pas choisir la methode de payement il ne peut pas vous refuser d'utiliser un badge perso, l'avantage pour lui de ne pas utiliser de badge c'est que avec les tickets vous finirez bien par en perdre quelques un !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le problème du badge perso c'est que la facture est perso et pas au nom de la société et au niveau compta ça pose problème ( ce qui est normal)

 

le salarié ne peut pas faire un badge au nom de la ste même si il fait prelever sur son compte

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et bien le plus simple serait tout de meme que l'entreprise fournisse une carte de peage ainsi qu'une carte de gazole chez un petrolier, ca lui eviterait bien des soucis :

 

- probleme en cas de controle fiscal

- reduction sur les peages

- reduction sur l'essence

- reduction sur les frais de comptabilité

 

etc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et bien le plus simple serait tout de meme que l'entreprise fournisse une carte de peage ainsi qu'une carte de gazole chez un petrolier, ca lui eviterait bien des soucis :

 

- probleme en cas de controle fiscal

- reduction sur les peages

- reduction sur l'essence

- reduction sur les frais de comptabilité

 

etc

 

c'était justement le but de ma question mais on ne peut pas obliger l'entreprise a le faire

 

par contre renseignement pris auprès d'inspection du travail; on ne peut pas obliger un salarié a faire l'avance de frais si il ne le veut pas

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et on ne peut pas obliger un salarié à travailler s'il ne le veut pas, mais on s'en sépare au premier virage...

 

Il ne semble pas équitable de demander à un salarié de faire l'avance des frais pour le compte de son employeur:eek::rolleyes:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est fréquent, notamment chez les commerciaux, et souvent ceux qui ont des salaires pratiquement au smic.

 

A partir du moment où c'est prévu sur le contrat de travail et que le remboursement se fait assez rapidement, difficile de le reprocher à un employeur.

 

Mais ça se négocie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par kang74
      Bonjour
       
      Une personne souffrant d'une ALD est en arrêt depuis Novembre 2019 et mise en invalidité 2 en juillet 2020.
      Pendant son arrêt de travail elle reçoit un complément de salaire de son employeur, qui couvre donc le salaire qu'elle aurait du avoir sur cette période ; après vérification le total IJJS+complément était légèrement supérieur à son salaire habituel mais elle pensait que cela pouvait venir du 13 eme mois (?)
      Aujourd'hui elle reçoit l'information sur sa fiche de paie qu'elle a un indu de complément de salaire de 1600e au motif que l'indemnité journalière qu'ils avaient calculé n’était pas la même que celle versée par la CPAM ( elle avait envoyé le décompte de tout ces arrêts pour le calcul du complément invalidité sur leur demande)
      Aucun décompte n'a été demandé pendant l’arrêt de travail, et elle a eu plusieurs fois les personnes au bout du fil pour le suivi de son dossier prévoyance ( qui n'avance pas parce qu'il y a les congés annuels du courtier) et personne n'a pris soin de l'informer de cette anomalie.
      Elle va recevoir un courrier lui demandant donc ces 1600 e d’indu alors qu'à l'heure actuelle elle a moins de 600e de pension d'invalidité: aura t elle droit à un échéancier vu qu'elle ne recevra plus rien directement de l'entreprise? Je suppose que même si c'est un erreur de l'employeur, la somme est due (?)
      Elle avait aussi droit à la prime d'activité ou elle a donc déclaré des sommes qu'on lui réclame aujourd'hui .
      Elle a fait sa déclaration fiscale sur cette base là aussi.
      Il y a t'il moyen de rectification?
      Merci d'avance .
       
    • Par anthonykevv
      Bonjour, je suis actuellement en première année de BTS commerce International et j'effectue en ce moment même un stage.
      Je fais 40 heures par semaines... cependant, l'entreprise me fait remplir 8 heures par jour des formulaires sur Excel ce qui n'a rien a voir avec la convention ( depuis 9 jours) et aujourd'hui il m'ont carrement mis a la chaine de production pendant 8 heures avec une pause de 10 mn ... que puis-je faire ? et puis -je demander a réduire mes horaires vu mon traitement ?
       
      Je suis normalement censé prospecter de nouveaux clients ( marqué dans la convention)
      et avoir droit à deux heures de pause par jour....
    • Par camelion
      Bonjour
      j'ai déposé ma démission , une semaine après on m a mis a pied à titre conservatoire pour un moi avec suspension de salaire !
      3 semaines après je reçois une lettre disant qu'ils me convoquent et envisagent de mettre à terme pour motif disciplinaire au préavis actuellement en cours suite à ma démission.
      bien sure il me disent que jai le droit d'etre assisté par qq de l'entreprise .
      ma question est ? s'agit il de me licencier pour faute grave lourde sachant que j'ai démissionné avant ?
      ou juste arrêter le préavis unilatéralement ( sachant qu'il me reste encore 1 moi et demi des 3 mois prévue )?
      Merci
    • Par Asteroidblues
      Bonjour à Tous,
       
      Voilà je suis étudiant en école d'ingénieur et je suis actuellement en stage de fin d'études. J'aurais voulu savoir s'il vous plait s'il était possible (article de loi ou quelque chose y faisant référence) de demander en m'appuyant sur un article de décaler dans le temps la signature d'un contrat de travail proposé par une autre entreprise que celle où je fais mon stage.
       
      Est ce qu'en signant un contrat de travail (commençant après mon stage) pendant mon stage je perds mon statut de stagiaire?
       
      En réalité, j'ai envie de gagner un peu de temps pour faire le tour des propositions avant d'en accepter une définitivement et certaines entreprises se montrent pressantes.
       
      Merci d'avance.
    • Par beajer
      Bonjour,
       
      salarié dans une SSII, je suis sur la convention collective Syntec. D'après plusieurs recherches, la loi n'oblige aucun formalisme pour une démission. Mais la convention Syntec exige une lettre recommandée avec AR. Or, je croyais qu'une convention ne pouvait être plus restrictive que la loi ?
       
      J'ai démissionné en envoyant un email suivi d'une lettre de démission pour confirmer cet email (délai entre l'email et la réception de la lettre: 6 jours).
       
      Au cas où je rencontrerais des problèmes avec mon employeur concernant la date de fin de contrat, je voudrais savoir s'il vous semble normal que la convention Syntec exige une lettre AR là où la loi se contente visiblement d'une communication par email/lettre en main propre, voir par voie orale ?
       
      Merci d'avance.
       
      Cordialement.
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...