Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

rupture de contrat en periode d essai


Prune92390

Messages recommandés

Bonjour

 

je pense avoir besoin de votre aide

 

mon employeur (une société bien connu), m'a signifié ma rupture de contrat (période d'essai) par téléphone cette semaine : est ce légal? dois je attendre un recommandé ? En + (pas de bol) , j'étais en arret maladie de 3 jours :rolleyes: pour problème au travail (je peux déveloper en messagerie privé)

 

j'ai connu certains problèmes dans cette société à savoir des insultes de la part d'un de mes chefs, aucun soutien alors que j'étais en souffrance, accusations fausses.

Depuis quelques jours, je n'ai plus accés à mes outils de travail : plus de téléphone, plus de mails pros , accès à la boite interne refusé (changement de mot de passe) , plus d'accès au vpn ..

 

si j'ai bien compris, lors d'une rupture d'une période d'essai, il y a un preavis à respecter? quelle sont les obligation?

 

je suis censé reprendre la semaine prochaine .. sans outils ca me semble difficile ! comment prouver que je suis bien a mon poste de travail sachant que je suis en teletravail (huissier? )

 

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 18
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Mashinotsu
Bonjour

 

je pense avoir besoin de votre aide

 

mon employeur (une société bien connu), m'a signifié ma rupture de contrat (période d'essai) par téléphone cette semaine : est ce légal? dois je attendre un recommandé ? En + (pas de bol) , j'étais en arret maladie de 3 jours :rolleyes: pour problème au travail (je peux déveloper en messagerie privé)

 

j'ai connu certains problèmes dans cette société à savoir des insultes de la part d'un de mes chefs, aucun soutien alors que j'étais en souffrance, accusations fausses.

Depuis quelques jours, je n'ai plus accés à mes outils de travail : plus de téléphone, plus de mails pros , accès à la boite interne refusé (changement de mot de passe) , plus d'accès au vpn ..

 

si j'ai bien compris, lors d'une rupture d'une période d'essai, il y a un preavis à respecter? quelle sont les obligation?

 

je suis censé reprendre la semaine prochaine .. sans outils ca me semble difficile ! comment prouver que je suis bien a mon poste de travail sachant que je suis en teletravail (huissier? )

 

merci

 

Vous allez certainement recevoir la confirmation par courrier.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Bonjour Gudule et merci !

 

aurais tu une réponse à mes nombreuses autres questions? :p

 

Le courrier rappellera le préavis éventuel, qui dépend de la durée passée dans l'entreprise et peut varier selon la convention collective.

En l'absence de courrier, il conviendra d'adresser un elettre RAR à votre employeur, lui rappelant que vous ne disposez plus de l'accès à vos outils de travail et qu'il lui appartient de vous donner les moyesn de travailler, que vous attendez d'urgence ses consignes pour le rétablissement de l'outil de travail contractuellement prévu et que, dans la mesure où le problème n'est pas de votre fait, il vous paie pour le moment à ne rien faire.

Puisque manifestement ce travail ne vous convient pas, c'est une bonne chose que l'employeur ne laisse pas pourrir et prenne l'initiative de la rupture : cela peut dans certains cas faciliter votre accès aux allocations de chômage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Gudule et encore merci !

 

Ce travail me convenait tout à fait, c'est moi qui ne devait pas convenir à mes employeurs :p

 

Je n'ai pas vraiment envie de laisser passer, j'ai vraiment souffert d'être traité de la sorte, et je souhaite savoir comment débuter (si j'en ai le droit!) une action contre cet employeur car je pense que j'ai vraiment été victime de souffrance au travail.

 

Cordialement,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Bonjour

 

, j'étais en arret maladie de 3 jours :rolleyes: pour problème au travail (je peux déveloper en messagerie privé)

 

j'ai connu certains problèmes dans cette société à savoir des insultes de la part d'un de mes chefs, aucun soutien alors que j'étais en souffrance, accusations fausses.

 

 

merci

 

Vous étiez très content de cette ambiance, vous êtes sûr ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Non, l'ambiance de ces derniers temps étaient exécrable, mais j'aimais ce travail..

 

Cdlt,

 

Mais vous ne pouvez pas avoir le travail sans l'environnement, a priori...

 

---------- Message ajouté à 20h44 ---------- Précédent message à 20h42 ----------

 

une action contre cet employeur car je pense que j'ai vraiment été victime de souffrance au travail.

 

Cordialement,

 

Je m'excuse mais ça ne veut rien dire. Si vous chopez une grippe, vous attaquez qui ?

Ce travail ne vous convient pas, passez à autre chose, sionon vous allez vous enfoncer....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'employeur est libre de rompre la période d'essai. A moins de prouver un abus dont vous devez apporter la preuve, tournée la page.

 

L'abus c'est utiliser la PE comme un CDD ou de la rompre parce que le projet d'embauche est annulé alors que le salarié donnait satisfaction. Et il faut des preuves tangibles.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Gudule, vous pensez que c'est normal qu'un employeur insulte un salarié? Qu'un employeur coupe tous les outils de travail alors que l'employé est en arrêt maladie et est censé reprendre même momentanément?

 

Je préfère m'enfoncer que de laisser faire cet employeur.

 

Je vous remercie de votre aide, mais je vais me renseigner là ou on me prendra au sérieux car j'ai VRAIMENT été victime de souffrance au travail. Il ne me semble pas normal de pleurer tous les 2 jours, voire tous les jours parce qu'on vous rabaisse ou qu'on vous insulte.

 

Cdlt,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Bonsoir,

 

Gudule, vous pensez que c'est normal qu'un employeur insulte un salarié? Qu'un employeur coupe tous les outils de travail alors que l'employé est en arrêt maladie et est censé reprendre même momentanément?

 

Je préfère m'enfoncer que de laisser faire cet employeur.

 

Je vous remercie de votre aide, mais je vais me renseigner là ou on me prendra au sérieux car j'ai VRAIMENT été victime de souffrance au travail. Il ne me semble pas normal de pleurer tous les 2 jours, voire tous les jours parce qu'on vous rabaisse ou qu'on vous insulte.

 

Cdlt,

 

En arrêt maladie, un salarié ,n'a pas besoin de ses outils de travail.

Si je comprends bien, vous étiez en pleine dépression et avez trouvé la force de vous faire embaucher et de travailler un peu avant de cesser de nouveau le travail.

Vous souhaitez retraviller provisoirement en attendant le prochain arrêt.

On comprend que votre employeur l'ait un peu saumâtre, ça coûte très cher comme situation.

Mais vous pouvez alors aller vers ladiscrimination du fait de votre handicap, que l'employeur a découvert après l'embauche.

Cela peut sans doute se plaider.

C'est embêtant d'être dépressif, mais il est rare que l'employeur soit en cause quand ça commence dès la période d'essai.

Par ailleurs, comment pouvez-vous dire que ce travail vous plaît alors que vous en pleurez !?!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous jugez une situation sans même la connaitre ;-)

 

vous déduisez que je suis dépressif alors que ce n'est pas le cas.

 

Je vous parle d'une dépréssion RÉACTIONNELLE suite à des INSULTES de la part de mon EMPLOYEUR et de FAUSSES accusations.

Pas une dépréssion CHRONIQUE sur le long temps.... Et oui, j'étais bien dans ce travail jusqu'à qu'on m'insulte et qu'on me dévalorise en permanence.... C'est fou non?

 

Je suis vraiment navré de ne pas trouver ca normal.

Je ferais bien attention lors de mon prochain emploi à trouver un employeur qui m'insulte, me bat, me harcèle et qui ne me paye pas tant qu'on y est ! vu qu'à priori c'est normal et qu'il ne faut rien dire.

 

Je pense qu'en fait vous faites exprès de ne pas comprendre. ce n'est pas très grave.

 

Merci à un modérateur de fermer ce message.... Les réponses apportées sont totalement hors sujet. Merci.

 

cordialement,

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Vous jugez une situation sans même la connaitre ;-)

 

vous déduisez que je suis dépressif alors que ce n'est pas le cas.

 

Je vous parle d'une dépréssion RÉACTIONNELLE suite à des INSULTES de la part de mon EMPLOYEUR et de FAUSSES accusations.

Pas une dépréssion CHRONIQUE sur le long temps.... Et oui, j'étais bien dans ce travail jusqu'à qu'on m'insulte et qu'on me dévalorise en permanence.... C'est fou non?

 

Je suis vraiment navré de ne pas trouver ca normal.

Je ferais bien attention lors de mon prochain emploi à trouver un employeur qui m'insulte, me bat, me harcèle et qui ne me paye pas tant qu'on y est ! vu qu'à priori c'est normal et qu'il ne faut rien dire.

 

Je pense qu'en fait vous faites exprès de ne pas comprendre. ce n'est pas très grave.

 

Merci à un modérateur de fermer ce message.... Les réponses apportées sont totalement hors sujet. Merci.

 

cordialement,

 

Elle a duré combien de temps, votre période d'essai ?

Peut-être est-elle illégale car vous semblez avoir été insultée de façon répétée sur un temps assez long, or une période d'essai, en général, c'est court.

Vous espériez quoi, au juste, en posant votre question ? Qu'on vous donne le nom d'un avocat, ce qu'on n'a pas le doroit de faire, ou encore ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Gudule

 

J'ai été insulté une seule fois et les dévalorisations ont eu lieu sur environ 1 semaine. mais l'attitude de cet employeur est violente. je suis passe de l'employé 'normal' qu'on soutient, à l'employé qu'on ne soutient plus du tout et qui ne peut indiquer ses craintes à personne et à qui on rompt le contrat par téléphone qui plus est.

Je suis à un peu + d'un mois d'essai.

 

Je connais le monde du travail (c'est loin d'être mon premier emploi!), et c'est la première fois qu'il m'arrive un truc comme ca !

 

Ce que j'espérais? un peu d'aide.. de conseils.. comment faire pour commencer une procédure de harcèlement moral par exemple.

 

Lorsque j'aurais besoin d'un avocat (assez rapidement je pense) , je suis assez grand pour en trouver un moi même et n'est pas besoin d'un forum.

 

Bonne nuit

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu
Bonsoir Gudule

 

J'ai été insulté une seule fois et les dévalorisations ont eu lieu sur environ 1 semaine. mais l'attitude de cet employeur est violente. je suis passe de l'employé 'normal' qu'on soutient, à l'employé qu'on ne soutient plus du tout et qui ne peut indiquer ses craintes à personne et à qui on rompt le contrat par téléphone qui plus est.

Je suis à un peu + d'un mois d'essai.

 

Je connais le monde du travail (c'est loin d'être mon premier emploi!), et c'est la première fois qu'il m'arrive un truc comme ca !

 

Ce que j'espérais? un peu d'aide.. de conseils.. comment faire pour commencer une procédure de harcèlement moral par exemple.

 

Lorsque j'aurais besoin d'un avocat (assez rapidement je pense) , je suis assez grand pour en trouver un moi même et n'est pas besoin d'un forum.

 

Bonne nuit

 

Ben je crois que c'est cair : il semble déconseillé de tenter ça, au regard du peu d'éléments que vous avancez.

Un mois d'essai, c'est bien court pour plaider une chose pareille !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si vous ne dites pas tout, difficile de vous aider. En lisant uniquement ce que vous écrivez le conseil serait de ne rien faire, pas assez d'éléments.

 

Le meilleur conseil est de prendre un avocat car il s'agit de procédures longues, pas faciles et couteuses. Commencez par réunir les preuves pour convaincre un avocat du sérieux de la procédure.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 weeks later...

Bonjour Prune,

 

Tu peux me dire en message privé quelle est cette société bien connue et quels sont les événements à ton boulot qui t'ont tant posé problème. Je pourrai peut-être t'aider.

Le préavis est maintenant dans la loi, il dépend du poste et de la durée de présence ; dans ta conv coll ou ton contrat de travail peuvent figurer un préavis plus important.

Je lis sur le site Prud'hommes Isère que la suspension est possible pendant l'arrêt-

maladie, sauf si l'état est dû au travail. :-)

Source ??

Un oral ne compte pas. La rupture et le début du préavis ne comptent qu'à partir du moment où on te remet un écrit.

Attention pour l'employeur si cela tarde : un jour travaillé après la date prévue de fin de

période d'essai, y compris à cause du préavis, suffit pour considérer que tu es

embauchée pour de bon, la rupture pouvant alors être requalifiée en licenciement sans

cause réelle et sérieuse. :-)

Attention si l'employeur, pour éviter cela, veut renouveler la période d'essai : le renouvellement ne peut se faire qu'avec ton consentement.

La suppression des accès à tes outils de travail peut constituer harcèlement.

 

Nykola

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Prune,

 

Tu peux me dire en message privé quelle est cette société bien connue et quels sont les événements à ton boulot qui t'ont tant posé problème. Je pourrai peut-être t'aider.

Le préavis est maintenant dans la loi, il dépend du poste et de la durée de présence ; dans ta conv coll ou ton contrat de travail peuvent figurer un préavis plus important.

Je lis sur le site Prud'hommes Isère que la suspension est possible pendant l'arrêt-

maladie, sauf si l'état est dû au travail. :-)

Source ??

Un oral ne compte pas. La rupture et le début du préavis ne comptent qu'à partir du moment où on te remet un écrit.

Attention pour l'employeur si cela tarde : un jour travaillé après la date prévue de fin de

période d'essai, y compris à cause du préavis, suffit pour considérer que tu es

embauchée pour de bon, la rupture pouvant alors être requalifiée en licenciement sans

cause réelle et sérieuse. :-)

Attention si l'employeur, pour éviter cela, veut renouveler la période d'essai : le renouvellement ne peut se faire qu'avec ton consentement.

La suppression des accès à tes outils de travail peut constituer harcèlement.

 

Nykola

 

Les MP ne sont pas une panacée au contraire ils impliquent la réponse d'un seul intervenant. Mais bon c'est un choix totalement libre. Il me semble utile de la part d'un internaute de faire part de l'ensemble des faits et non pas cacher une partie qui peut avoir son importance quant aux réponses apportées. Par conséquent, l'internaute qui a son vécu, en ne répercutant pas la totalité du problème et les éléments qu'il a en sa possession empêche des réponses adéquates.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...