Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Mon avocat peut il se desister


Princesstamtam

Messages recommandés

bonjour

aujourd'hui apres un appel tel a mon avocat pour une question importante au sujet d'une erreur qu'il a commise ( et dont il ne m'a pas donné de réponse ) mon avocat m'a envoyé un mail pour me dire qu'il se désister de l'affaire qui dure depuis 3 ans et ce juste au moment de l'exécution d'un jugement rendu en ma faveur

A t'il le droit ? Qui puis je contacter ?

Et auquel cas est ce à moi a trouver un remplacant ...je percois l'AJ

Merci pour vos réponses

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 6
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

Un avocat peut librement ne plus assurer la défense d'un client.....

Dans votre cas, le litige tranché il ne vous ait plus nécessaire d'avoir besoin des services de ce dernier, puisque si j'ai bien compris un jugement a été rendu....le délai d'appel est il dépassé si - bien entendu - cette voie de recours est ouverte.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Un avocat peut librement ne plus assurer la défense d'un client.....

Dans votre cas, le litige tranché il ne vous ait plus nécessaire d'avoir besoin des services de ce dernier, puisque si j'ai bien compris un jugement a été rendu....le délai d'appel est il dépassé si - bien entendu - cette voie de recours est ouverte.

 

Bonjour et merci pour votre réponse

 

un jugement a eté rendu en ma faveur en février 2009 et confirmé en avril 2010 apres 1 appel de la partie adverse ...le souci est que la partie adverse a contesté le jugement rendu ( je ne savais pas que cela etait possible ) et a gagné car mon avocat a fait une erreur et m'a privé de ce fait du droit de faire appel ( j'avais jusqu'au 14 juilliet ) .......c'est suite à la question que je lui posé sur cette erreur commise ( question à laquelle il n'a pas répondu ) qu'il a décidé de se désister....voila pourquoi je pose la question de savoir si il a le droit apres avoir commis cette faute d'abandonner ce dossier de la sorte ??

Puis je envoyer une lettre au batonnier de l'ordre des avocats ?

Merci pour votre aide

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour et merci pour votre réponse

 

un jugement a eté rendu en ma faveur en février 2009 et confirmé en avril 2010 apres 1 appel de la partie adverse ...le souci est que la partie adverse a contesté le jugement rendu ( je ne savais pas que cela etait possible ) et a gagné car mon avocat a fait une erreur et m'a privé de ce fait du droit de faire appel ( j'avais jusqu'au 14 juilliet ) .......c'est suite à la question que je lui posé sur cette erreur commise ( question à laquelle il n'a pas répondu ) qu'il a décidé de se désister....voila pourquoi je pose la question de savoir si il a le droit apres avoir commis cette faute d'abandonner ce dossier de la sorte ??

Puis je envoyer une lettre au batonnier de l'ordre des avocats ?

Merci pour votre aide

 

Je ne comprends pas votre histoire, vous dites qu'un jugement rendu en votre faveur a été frappé d'appel qui a confirmé le jugement rendu en 1ere instance donc toujours en votre faveur.

A partir de là, la seule voie de recours est le pourvoi en cassation, c'est ce qu'à dû faire votre adversaire - et non un appel - ensuite soit la cour de cassation rejette le pourvoi, soit elle le casse et renvoie devant une cour d'appel (et la seule voie de recours possible est la Cour de Cassation et non l'appel) soit elle tranche le litige car elle est en mesure de le faire (assez rare tout de même)

 

Essayer d'éclaircir votre histoire afin de mieux vous répondre.

 

A mon sens, c'est de la perte d'une chance qui sera le fondement de votre action, mais encore faut il que votre avocat ait commis une faute permettant la mise en oeuvre de celle ci... (un peu complexe car requiert pas mal de notion et il est difficile de vous répondre comme ca...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas tres facile d'expliquer tout cela par ecrit......

un premier jugement a ete rendu en ma faveur au mois de février 2009 apres X renvois de la partie adverse........

Suite à cela la partie adverse a fait appel .....le jugement a ete confirmé au mois d'avril 2010( 14 mois apres !!) .......cette procédure est contre mon ancien propriétaire et mon avocat avait demande des dommages et interets ainsi qu'une astreinte journaliere tant qu'il ne m'avait pas relogé dans les memes conditions

Au mois de mai 2010 la partie adverse a conteste la durée de l'astreinte qui normalement et d'apres ce que mon avocat m'avait annoncé devait courir depuis le mois de février 2009 date du premier jugement rendu.......le jex m'a debouté de cette demande car le jugement n'etait pas executoire a cette date mais l'est devenu a partir du mois de mai mais vue que mon avocat n'a pas formé de nouvelle demande pour la période postérieure au 17 mai j'ai donc ete débouté de toutes mes demandes au mois de juillet ........ carrément effrondrée et choquée à la lectute de ce jugement injuste j'ai contacté immediatement mon avocat ......j'avais 15 jours pour faire appel de cette decision rendu par le juge de l'éxecution et j'ai essayé de comprendre pourquoi il avait fait cette erreur qui est quand meme ecrite noir sur blanc sur le jugement.........Il s'est énervé , n'a pas répondu à ma question, m'a raccroche le tel au nez et 5 mn apres je recevais un mail de sa part m'annoncant qu'il se desistait vue qu'apparemment je n'avais plus confiance dans son cabinet........voila ou j'en suis .......je me retrouve en n'ayant plus d'avocat dans l'impossibilite de faire appel car la faute vient de lui et ne sachant pas ou en est l'execution sur les dommages et interets...... ma question est donc " est ce que cela est normal et n'ais je aucun recours " car faute il y a

 

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas tres facile d'expliquer tout cela par ecrit......

un premier jugement a ete rendu en ma faveur au mois de février 2009 apres X renvois de la partie adverse........

Suite à cela la partie adverse a fait appel .....le jugement a ete confirmé au mois d'avril 2010( 14 mois apres !!) .......cette procédure est contre mon ancien propriétaire et mon avocat avait demande des dommages et interets ainsi qu'une astreinte journaliere tant qu'il ne m'avait pas relogé dans les memes conditions

Au mois de mai 2010 la partie adverse a conteste la durée de l'astreinte qui normalement et d'apres ce que mon avocat m'avait annoncé devait courir depuis le mois de février 2009 date du premier jugement rendu.......le jex m'a debouté de cette demande car le jugement n'etait pas executoire a cette date mais l'est devenu a partir du mois de mai mais vue que mon avocat n'a pas formé de nouvelle demande pour la période postérieure au 17 mai j'ai donc ete débouté de toutes mes demandes au mois de juillet ........ carrément effrondrée et choquée à la lectute de ce jugement injuste j'ai contacté immediatement mon avocat ......j'avais 15 jours pour faire appel de cette decision rendu par le juge de l'éxecution et j'ai essayé de comprendre pourquoi il avait fait cette erreur qui est quand meme ecrite noir sur blanc sur le jugement.........Il s'est énervé , n'a pas répondu à ma question, m'a raccroche le tel au nez et 5 mn apres je recevais un mail de sa part m'annoncant qu'il se desistait vue qu'apparemment je n'avais plus confiance dans son cabinet........voila ou j'en suis .......je me retrouve en n'ayant plus d'avocat dans l'impossibilite de faire appel car la faute vient de lui et ne sachant pas ou en est l'execution sur les dommages et interets...... ma question est donc " est ce que cela est normal et n'ais je aucun recours " car faute il y a

 

Merci

 

D'accord, c'est un peu plus clair pour moi, en faite votre litige comportait plusieurs griefs - des DI et une astreinte - et c'est uniquement sur l'astreinte que vous avez été débouté, et si le jugement a été rendu en juillet vous êtes encore dans les délais pour interjeter appel du jugement ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non je ne peux pas faire appel car la faute vient de mon avocat et qu'a present il s'est désisté ....et il s'est desisté justement car je mettais le doigt sur son erreur ou devrais je dire sa faute........

Quel recours me reste t'il donc au sujet de cette astreinte car je ne suis toujours pas relogée et de plus j'ai perdu des sommes qui à mes yeux et vue ce que je dois à ma nouvelle proprietaire sont énormes......50 euros par jour meme pour les deux mois c'est beaucoup......je veux bien accepter de perdre sur la totalité ( depuis février 2009 ) mais là ca ne passe pas ......j'ai fait confiance à mon avocat afin qu'il gere mes interets au mieux et voila le résultat

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...