Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

quel risque pour avoir envoyé de la beuh par courrier postal ?


Liloublue

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je suis convoqué au commissariat pour avoir envoyé à une amie de la beuh d'Amsterdam. La police a intercepté le courrier et mon ami a donné mon nom. Je voulais savoir ce que je risque en sachant que c'est elle qui m'a demandé de lui rendre ce service, et qu'elle m'a donné l'argent pour le faire.

 

Merci d'avance pour vos réponses !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse

Ben, de là à ce qu'on vous mette en examen pour trafic de stupéfiant, y'a pas forcément loin... Vous avez vraiment pensé au risque en envoyant ce colis ??? Vous ne saviez vraiment pas que les colis internationaux (particulièrement ceux provenant de pays "à risque") sont contrôlés par les douanes avant d'être distribués ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Après, il faut relativiser en fonction de la quantité qui était dans le pli intercepté par les douanes..

 

Il y a une différence entre un gramme ou un demi gramme, et un kilo.

 

Somme toute, le fait de vendre, fournir des stupéfiants étant illégal, ne vous attendez pas à ce que rien ne se passe.

 

Ça peut aller du simple rappel à la loi, jusqu'à ....;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me sens idiote mais pour moi je ne faisais rien d'illégal.

J'ai acheté cette substante dans un pays qui l'autorisait et je l'ai envoyé à une amie sur sa demande. Je me suis dit que c'est elle qui risquait quelque chose à recevoir ces produits chez elle et à les consommer en France ou cela est interdit.

J'ai envoyé trois sachet d'environ 1.2gr chacun.

Mon ami a eu un simple remontrance, pas de garde à vue puisqu'elle a donné mon nom. La police lui a dit qu'il n'y aurait pas de suite si je confirmais sa version.

J'ai une autre question : la police peut-elle me poursuivre pour usage de cannabis si pendant l'entretien il me demande s'il m'arrive de "fumer" et que je réponds positivement ?

 

Merci beaucoup pour vos réponses.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me sens idiote mais pour moi je ne faisais rien d'illégal.

J'ai acheté cette substante dans un pays qui l'autorisait et je l'ai envoyé à une amie sur sa demande mais dans un pays où c'est interdit !!! :rolleyes:. Je me suis dit que c'est elle qui risquait quelque chose à recevoir ces produits chez elle et à les consommer en France ou cela est interdit.

J'ai envoyé trois sachet d'environ 1.2gr chacun.

Mon ami a eu un simple remontrance, pas de garde à vue puisqu'elle a donné mon nom. La police lui a dit qu'il n'y aurait pas de suite si je confirmais sa version.

J'ai une autre question : la police peut-elle me poursuivre pour usage de cannabis si pendant l'entretien il me demande s'il m'arrive de "fumer" et que je réponds positivement ?

 

Merci beaucoup pour vos réponses.

 

Pour aussi peu de substance, je ne pense pas que vous risquiez grand-chose.

 

Pour l'autre question, je la jouerais sincère, vu que si les policiers veulent vraiment savoir si en disant "non" vous dites la vérité, ils en ont les moyens. Alors s'il vous arrive de fumer un pétard de temps en temps, avouez-le, sans émettre de jugement de valeur là-dessus. Dites simplement (si c'est le cas) "Oui, ça m'arrive !". La sincérité ne pourra jamais vous porter tort, surtout dans un cas comme celui-là...

 

Cdlt.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...