Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

comment juridiquement puis je contraindre mon compagnon a partir ?


Gwadagirl

Messages recommandés

BONSOIR,

Merci de mettre cet outil a notre disposition ;voila je vis depuis 8ans (entrecoupé de plusieurs séparations) avec le père de mes deux enfants 8ans et 4ans.

Il a un problème avec l'alcool depuis toujours. J'assiste a son changement de caractère et ses sautes d'humeur très en retrait dans la maison ; je dois le solliciter tout le temps ; nos rapports sont très conflictuels ainsi que les liens avec son fils qu'il brime tout le temps ; ses recherches d'emploi sont inefficaces;il compte sur moi pour tout assumer.

je travaille de nuit ;dès fois il n'est pas la à assurer la relève avec les enfants; il passe son temps devant la télé ou a trainer dehors ; il a déjà été violent avec moi en présence des enfants.

je lui ai fait comprendre que cela ne pouvait plus durer, je suis devenu hystérique irritable et surtout je vis dans la peur avec mes enfants;on me dit de le mettre a la porte avec ses affaires mais je crains la suite c.a.d les appels incessants, les visites, sur mon lieu de travail, les visites impromptues a la maison.

Mes enfants en souffrent, mon fils est violent avec les autres .LA MAISON EST A MON SEUL NOM. Il me donne 200e par mois mais pioche dedans s'il le trouve ou se sert dans mon porte monnaie.

Il se refuse a partir ,a du mal a comprendre que ne souhaite plus vivre avec lui;

Aidez moi a trouver une solution

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse

a trouver une solution

 

Bonjour,

 

Adressez vous à l'Assistante sociale et consulter une association locale contre la violence aux femmes ( si cela existe )

 

Cela va probablement impliquer: ( ordre aléatoire )

 

- Saisi du Juge des Affaires Familiales et demande de paiement d'obligation alimentaire, pour les enfants

 

- Déposition de plainte après de la Police ou Gendarmerie.

 

- Ne faites pas un contrat de location, car les désavantages seraient plus grands que l'effet positif.

 

cordialement,

 

giantpanda

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La loi évolue sur le sujet et le juge peut effectivement prononcer l'éviction du domicile du partenaire violent. Il faut faire un référé-violence article 220-1 du code civil, alinéa 3

Article 220-1 En savoir plus sur cet article...

Modifié par Loi n°2004-439 du 26 mai 2004 - art. 22 JORF 27 mai 2004 en vigueur le 1er janvier 2005

 

Si l'un des époux manque gravement à ses devoirs et met ainsi en péril les intérêts de la famille, le juge aux affaires familiales peut prescrire toutes les mesures urgentes que requièrent ces intérêts.

Il peut notamment interdire à cet époux de faire, sans le consentement de l'autre, des actes de disposition sur ses propres biens ou sur ceux de la communauté, meubles ou immeubles. Il peut aussi interdire le déplacement des meubles, sauf à spécifier ceux dont il attribue l'usage personnel à l'un ou à l'autre des conjoints.

Lorsque les violences exercées par l'un des époux mettent en danger son conjoint, un ou plusieurs enfants, le juge peut statuer sur la résidence séparée des époux en précisant lequel des deux continuera à résider dans le logement conjugal. Sauf circonstances particulières, la jouissance de ce logement est attribuée au conjoint qui n'est pas l'auteur des violences. Le juge se prononce, s'il y a lieu, sur les modalités d'exercice de l'autorité parentale et sur la contribution aux charges du mariage. Les mesures prises sont caduques si, à l'expiration d'un délai de quatre mois à compter de leur prononcé, aucune requête en divorce ou en séparation de corps n'a été déposée. La durée des autres mesures prises en application du présent article doit être déterminée par le juge et ne saurait, prolongation éventuellement comprise, dépasser trois ans

.

3919 ou CNIDFF ou l'antenne locale CIDFF (sur le net) sont aussi des points d'entrée journalier pour ce porblème.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Etes vous propriétaire ?

Dans ce cas, c'est facile, mais personne ne vous sera d'un grand secours...alors il faut prendre le taureau par les cornes, si je puis dire.

Voici comment nous avons procédé avec ma soeur : location d'un autre appartement pas loin, oui je sais c'est un sacrifice, intervention d'une entreprise de nettoyage, il fallait que ça aille vite, le mec ne voulait pas partir, il était couché par terre, mais les produits propulsés étaient violents...Puis mise en location de son propre appartement. Le mec dégagé par la grande porte.

Nous avons fait pareil avec une amie, elle ne pouvait pas faire déguerpir son ex, de plus, son logement était squatté par les amis de beuverie, alors là ce fut brutal :

-location d'un meublé, transport de ce à quoi elle tenait

-Emmaus est venu chercher les divers mobiliers hétéroclites qui composaient le décor

-serrurier

-mise à la porte manu militari du parasite

En cas d'intervention de la police, de la justice ou d'une quelconque assistante de je ne sais quoi vous en avez pour 1 an et encore pas sûr d'aboutir.

 

QUOTE=Gwadagirl;976482]

BONSOIR,

 

Merci de mettre cet outil a notre disposition ;voila je vis depuis 8ans (entrecoupé de plusieurs séparations) avec le père de mes deux enfants 8ans et 4ans.

Il a un problème avec l'alcool depuis toujours. J'assiste a son changement de caractère et ses sautes d'humeur très en retrait dans la maison ; je dois le solliciter tout le temps ; nos rapports sont très conflictuels ainsi que les liens avec son fils qu'il brime tout le temps ; ses recherches d'emploi sont inefficaces;il compte sur moi pour tout assumer.

je travaille de nuit ;dès fois il n'est pas la à assurer la relève avec les enfants; il passe son temps devant la télé ou a trainer dehors ; il a déjà été violent avec moi en présence des enfants.

je lui ai fait comprendre que cela ne pouvait plus durer, je suis devenu hystérique irritable et surtout je vis dans la peur avec mes enfants;on me dit de le mettre a la porte avec ses affaires mais je crains la suite c.a.d les appels incessants, les visites, sur mon lieu de travail, les visites impromptues a la maison.

Mes enfants en souffrent, mon fils est violent avec les autres .LA MAISON EST A MON SEUL NOM. Il me donne 200e par mois mais pioche dedans s'il le trouve ou se sert dans mon porte monnaie.

Il se refuse a partir ,a du mal a comprendre que ne souhaite plus vivre avec lui;

Aidez moi a trouver une solution

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les conseils sont effectivement violents. Ils nécessitent d'avoir envie de traiter ainsi celui qui a partagé votre vie, même s'il est tombé très bas. Et que les enfants jugent ensuite la manière cont vous avez mis le père à la porte.

 

Alors, tout dépend de l'état de haine et d'urgence.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

...et s'il y a urgence, il faut bien savoir que le temps de la Justice n'est pas du tout le même que pour les citoyens qui patientent avec "un morbach qui s'accroche"

 

Les conseils sont effectivement violents. Ils nécessitent d'avoir envie de traiter ainsi celui qui a partagé votre vie, même s'il est tombé très bas. Et que les enfants jugent ensuite la manière cont vous avez mis le père à la porte.

 

Alors, tout dépend de l'état de haine et d'urgence.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Pangassius
      bonjour je suis divorcée depuis peu mais avant notre séparation nous avions acheté une voiture a mon nom et elle cautionnaire solidaire apres notre séparation elle s est vu attribué la voiture avec elle la charge de payer le restant du du credit
      vu qu elle ne paie pas la maison de credit m ennui sans cesse pour payer et aujourd hui j ai recu une injonction de payer le solde qu est qui peut m arriver sachant que je n habite pas chez moi a l heure actuelle que tout ce qui se trouve ne m appartient pas
      merci de me repondre rapidement car je m inquiete merci d avance
    • Par Alex.29
      Bonjour, je voulais savoir si c était possible de mettre un enfant a soi majeur à la porte. Je vous explique la situation, je suis le deuxième frère j'ai 18 ans et mon frère en a 20, il passe c est journée dans son lit ou à sortir, il ne travail pas non pas parce qu'il peut pas mais parce qu'il n'a pas envie et qu'il ne en ressens pas le besoin. Il passe c est journée dans la provocation dès qu'il a la moindre remarque et on se fait traité de tout les nom, des menaces de tout genre ( déjà eu des menaces de mort ). Et plusieurs fois où c est partit dans la violence avec mon père et lui mais on sait plus quoi faire mes parents ne veulent pas payer si il le mettent dehors mais de toute les questions que j'ai vu on en revient toujours a se que les parents paye parce que l enfant ne "peut pas " subvenir à ses besoin. Je me tourne vers vous pour savoir si il y avait un autre moyen pour le mettre dehors sans avoir à payer parce que monsieur ne veut pas travailler . Merci pour toute réponse .
    • Par mathieu19
      Bonsoir,
       
      après avoir lu les carnets secrets de mon père je vois qu'il se plaint que sa copine car elle le dépouille de tout son argent (parfois, il lui donne de l'argent pour aller faire des courses et avec cet argent, elle achète un cadeau pour son fils). Elle lui fait prêter (donnc ?) énormément d'argent (au moins 60 000 euros, à vérifier). Quand elle vient à la maison de mon père, elle ne paye strictement rien (ni la nourriture, ni toutes les dépenses loirs, etc.). Elle sort même en ville avec son porte monnaie sans prendre le sien !
      Elle essaye de l'isoler des membres de sa famille et de ses amis qu'elle dénigre allégrement (comme la maison sauf quand elle la transforme). Elle ne veut voir personne de son entourage à lui. Mon frère et moi même étant locataire d'une partie de cette maison, celle-ci fait pression sur mon père pour nous virer (alors que nous payons le loyer).

      Elle essaye de rapprocher mon père des membres de sa entourage à elle ( famille, amis). Quand je parle au téléphone avec mon père, elle essaye toujours derrière pour écouter ce qui est dit (même quand je demande à ce qu'elle ne soit plus là).
      Il est fou amoureux d'elle et répond oui à toutes ses requettes (mais râle en cachette) car elle est lui fait du chantage affectif ("tu fais ce que je te demande ou tu ne me revois plus"). Elle le domine et il lui est totalement soumis. Ainsi, il rédige des lettres et fait des démarches adminstratives nocives pour son entourage et lui même (même s'il ne va pas forcément s'en rendre compte).

      Parfois, elle lui parle très mal. Elle essaye aussi de lui donner l'impression qu'elle est irremplacable et qu'il est entouré de gens nocifs. Elle lui parle extrêmement souvent en répétant en boucle les mêmes choses et en s'énerve de plus en plus quand il ne cède pas. Alors qu'il commence à vraiment être faible physiquement et qu'il a du mal à marcher, elle le fait souvent trimer à la maison (cuisine, ménage, transport de marchandise), etc.
      Elle n'arrête pas de lui dire qu'elle n'est pas amoureuse de lui (aucun signe d'affection de sa part) mais ils projettent de se marrier. Elle a visiblement l'air de beaucoup aimer la maison de mon père dans laquelle elle se sent de plus en plus chez elle et dans laquelle elle projette de vivre définitivement. D'ailleurs, c'est maintenant lui qui lui demande la persmission pour faire des choses à l'intérieur.

      Elle est très autoritaire, possessive, freak control, dominatrice et sadique (aime insulter, critiquer et faire souffrir les gens). Elle peut suciter la peur et est très manipulatrice (ment souvent, aime à se faire passer pour une personne de grande vertue, invente des défaults ou méfaits imaginaires aux autres et met au point des plans sadiques souvent liés à la vengance).

      Mon père qui commence à se faire assez vieux ne me semble pas en pleine possession de ses capacités intelectuelles (énormémes problèmes de mémoire et de logique). Il est complètement aveuglé par elle et arrive même à la trouver gentille !

      Personne ne m'aide. Je me sens seul au monde. Que faire ?

      Cordialement
    • Par 2002juju
      Bonjour,
      Mon amie (avec qui je suis pacsée) est divorcée depuis février 2008.
      Au moment du divorce, il a été convenu que chaque ex-époux, solde (grâce à la vente de leur appartement) les crédits qu'il avait contractés.
      Chose que ma compagne s'est empressée de faire.X (banque de son ex-mari) pour des mensualités qui sont impayées.
      X lui rappelle qu'elle est co-empruntrice de ce crédit.
      Crédit qui était sensé être soldé.
      Donc son ex-mari n'a pas tenu ses engagements.
      En regardant le jugement de divorce, rien n'est indiqué au sujet de ce crédit, aucune mention.
      A savoir qu'il s'agissait d'un divorce par consentement mutuel et qu'un seul avocat s'est occupé de celui-ci.
       
      Aujourd'hui, y'a t-il une possibilité qu'elle se désolidarise de ce crédit ?
      Quelle procédure peut-on envisager ? Y'a t-il un moyen de se "retourner" contre son ex-mari ?
      Y’a-t-il eu un défaut dans la procédure de divorce ?
       
      Par avance, merci pour vos réponses !
       
      Cordialement,
    • Par Mamblues
      Bonjour,
      Il y a 5 ans j'ai contracté un crédit immobilier pour la l'achat d'une petite maison en réinvestissant une petite partie de la somme récupérée sur la vente d'une première maison lors de mon divorce. A l'époque je vivais avec mon compagnon, mais ce dernier n'était que séparé de sa femme, pas divorcé et donc ne pouvait pas intervenir lors de cette achat. Nous possédons chacun 4 enfants d'un premier mariage.
      Depuis il a divorcée et actuellement je suis en train de revoir mon prêt immobilier pour obtenir un taux moins élevé et surtout en reduire la durée. Mon conjoint voudrait se porter caution.
      Ma question est la suivante, n'étant ni mariés ni pacsés et ayant chacun des enfants, si je décédais que lui arriverait-il ? Pourrait-il rester dans la maison ? Faut-il mieux se marier ou se pacser pour le préserver et sous quel contrat ? Par contre lors de la successsion, je ne voudrais pas que ces enfants héritent de quoi que ce soit car cette maison je l'ai construite pour laisser un héritage a mes enfants, mais je ne voudrais pas non plus que ces dernier puissent le mettre a la porte car nous partageons les dépenses communes et celles de la maison et donc pour moi elle lui appartient en partie.
      Mon compagnon est de 17 ans mon ainé et il est peu probable que ce soit moi qui disparaisse la première mais la maladie, l'accident etc.....ne regarde pas a l'âge.
      Merci de vos conseils:p
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...