Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

annonce de mon licenciement à mes subordonnés


Messages recommandés

Bonjour,

 

Mon supérieur hiérachique a dit, en parlant de moi à une personne travaillant sous ma responsabilité : "On va s'en séparer avant la fin de l'année".

Cette personne l'a répété au reste de mes équipes, et me l'a confirmé lorsque je lui ai demandé si la rumeur été vraie.

 

je pense donc que mon employeur est en train de constituer un dossier "à charge" pour pouvoir prétexter mon licenciement.

 

A-t-il le droit de communiquer sur ce sujet avec quelqu'un qui travail sous mes ordres ?

Puis-je considérer qu'en agissant ainsi, il me décrédibilise auprès de mes équipes, et m'empêche ainsi d'atteindre mes objectifs ?

Cet acte est-il constitutif de harcelement moral ? Si oui, comment dois-je le prouver, sachant que je ne souhaite pas impliquer l'employé en question, afin qu'il ne soit pas la prochaine "victime" ?

Enfin, cet acte peut-il rendre caduque une éventuelle procédure de licenciement à mon encontre ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 5
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Véga Lyre

Bonjour,

A mon avis, en cas de licenciement, c'est un élément "humiliant et vexatoire" si vous arrivez à avoir des attestations. Mais les attestations ne peuvent pas être anonymes...:rolleyes:.

Pour le moment, attendez de voir venir, récoltez un max d'informations, mails, courriers, notes internes, horaires, CA, objectifs... Communiquez au maximum par écrit, exigez des écrits pour tout, et contactez un avocat ou un syndicat, de façon préventive.

Ce n'est pas (encore !) du harcèlement moral.

Bon courage

 

PS: C'est peut être aussi le bon moment pour commencer à chercher un autre boulot, non?;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Cela rendrait un éventuel licenciement, basé sur des faits postérieurs, nul et qualifié sans cause réelle et sérieuse.

 

Afin de "couper l'herbe" sous le pied de votre employeur, vous devriez prendre acte et date de cette affaire par courrier RAR, sans, bien entendu, mettre en cause vos collaborateurs.

Vous lui précisez être étonné et inquiet de la rumeur de votre prochain licenciement qu'il a fait courir, alors même qu'il n'a aucun motif pour cela.

 

Cdt

 

Anissa

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous lui précisez être étonné et inquiet de la rumeur de votre prochain licenciement qu'il a fait courir, alors même qu'il n'a aucun motif pour cela.

Si je lis bien, il n'est pas question de licenciement mais d'une séparation, les mots peuvent avoir leur importance à ce niveau...

"On va s'en séparer avant la fin de l'année".
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 

Mon supérieur hiérachique a dit, en parlant de moi à une personne travaillant sous ma responsabilité : "On va s'en séparer avant la fin de l'année".

Cette personne l'a répété au reste de mes équipes, et me l'a confirmé lorsque je lui ai demandé si la rumeur été vraie.

 

je pense donc que mon employeur est en train de constituer un dossier "à charge" pour pouvoir prétexter mon licenciement.

 

 

Bonjour

Sur le fond présentez vous un licenciement??

En général on pressent la motivation d'une telle démarche

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...