Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

En instance de jugement aux prud'hommes et rétrogradation.


Messages recommandés

Bonjour.

 

 

 

Je poursuis actuellement mon patron aux prud'hommes pour une affaire d'heures supplémentaires non payées, et de non reconnaissance de ma qualification de manager en restauration rapide. J'ai monté ce que je pense être un bon dossier, et la conciliation est passée. Verdict bien entendu négatif, non conciliation.

 

Suite a ceci, mon patron m'a rétrogradé, bien entendu sans me demander mon avis, j'aurais de toute façon été contre.

Je suis donc désormais mis au niveau le plus bas de l'entreprise, sans responsabilités, sans clés et il a changé le mot de passe, je n'ai donc plus accès à rien.

De même, je suis désormais systématiquement de corvée de fermeture du magasin, je passe désormais plus de 20% de mon temps de travail a faire du nettoyage. Et je suis donc forcément l'employé terminant le plus tard chacun des soirs ou je travaille (minuit).

De plus, je travaille aussi les deux midis ou l'on reçoit la marchandise, soit deux fois à 9h, a démonter 6-8 palettes. Les responsables m'encadrant changent régulièrement, pour ne pas tous devoir systématiquement faire des nuits de 6h, mais j'y suis à chaque fois.

 

 

Ma question : que risque t il concrètement, que puis je demander et quels sont les risques pour moi?

J'ai lu que rétrograder un salarié ne pouvait se faire qu'avec son accord, mais je ne trouve rien dans le cas de ce genre de sanctions alors que les deux parties sont en attente de jugement prudhommal.

 

 

Je lui ai déjà envoyé un recommandé signifiant mon indignation à m'être fait rétrograder de la sorte et demandant mon retour à mon poste, sans réponse.

 

J'ai deux salariés, qui viennent de démissionner, qui sont prêts à attester de cette situation.

 

En vous remerciant de votre considération, je vous souhaite un bon week end.-

 

---------- Message ajouté à 15h19 ---------- Précédent message à 15h16 ----------

 

A oui, j'oubliais :

 

 

quelle que soit l'heure réelle ou je termine (souvent minuit moins dix moins cinq, parfois un peu plus tard), je suis pointé (par le responsable, informatiquement) 23h45.

Je perd donc entre cinq et quinze minute de salaire par soir, deux ou trois soirs par semaine (il m'arrive parfois de finir à l'heure :p )

Je l'ai signalé, et c'était un point de mon courrier en LRAR, mais pour l'instant rien n'y fait.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 2
  • Création
  • Dernière réponse

Il est interdit de modifier le contrat de travail du salarié sans son accord.

 

Vous pouvez rajouter la demande de résiliation judiciaire de votre contrat de travail aux torts de l'employeur sur la demande prud'homale.

 

Si les conseillers vous donne raison elle deviendra un licenciement abusif avec les dommages et intérêts y afférant.

 

S'ils vous donnent tort ou que l'employeur fait appel, les relations de travail continuent.

 

Vous pouvez alors démissionner ou vous faire licencier, la résiliation doit être examinée en premier.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...
quelle que soit l'heure réelle ou je termine (souvent minuit moins dix moins cinq, parfois un peu plus tard), je suis pointé (par le responsable, informatiquement) 23h45.

Je perd donc entre cinq et quinze minute de salaire par soir, deux ou trois soirs par semaine (il m'arrive parfois de finir à l'heure :p )

Je l'ai signalé, et c'était un point de mon courrier en LRAR, mais pour l'instant rien n'y fait.

 

:mad:

 

Peut-être une mention des trois ans d'emprisonnement et 45000 € d'amende prévus pour

le délit de travail dissimulé, + les peines complémentaires et l'amende à la personne morale, serait-elle salutaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...