Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

loi sur les Formations


Alter

Messages recommandés

Bonjours!

 

Donc là, je vous pose directement une question sur la formation.

Non ce n'est pas sur les lois entre L'entreprise et l'employeur, mais plutôt, je cherche, les lois, entre Entreprise et le Client.

 

En bref, je vous explique le cas.

moi étant client d'une entreprise de service, elle, vas envoyer tout ses employers en formation, donc plus de service délivré à mon égard, aproximativement 1,5 à 2 mois (la formation se déroule sur plusieurs semaines) donc à chaque fois, pendant tout une semaine, aucun Service ne me sera promulgué, du fait que Aucune personne autre que les standardistes, ne serons Disponible. Mais malgré cela, pendant la période d'absence, l'argent versé pour avoir le service, continuera à être absorbé par l'entreprise.

 

Donc quelque part il y'a détournement ou escroquerie. C'est pour cette raisons, que je ne sait vraiment pas, dans quel loi, cela vas à l'encontre.

 

 

Merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 6
  • Création
  • Dernière réponse

A mon sens, vous pouvez exiger que le contrat conclu soit respecté, donc que la prestation de service soit rendue. Selon la prestation en question, le fait d'avoir une semaine en blanc peut être plus ou moins préjudiciable.

 

Il faut voir le contrat, mais a priori, le fait d'envoyer le personnel en formation est une décision purement interne à votre fournisseur et qui ne vous concerne pas. Vous devriez donc pouvoir obtenir, au moins, une remise correspondant à la semaine sans prestation si la prestation ne peut pas être organisée pour ne pas avoir d'intervention pendant la semaine...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut, oui, bon je ne chipotterais pas pour une semaine.

 

Mais ici, c'est = à 6 à 8 semaine, plus les congés annuel.

 

donc ce qui équivaut, à 12-13 semaine ou aucun service ne me sera délivré pour cette année.

 

et ici, petit hic.

ici, moi je ne fait parti que en tant que unitaire qui est au courant.

Mais l'entreprise vas donc pas délivré de service, non à moi seul, mais comme elle fait une prestation à une moyenne de 80 personnes/ Employée, donc aproximativement 400-500 Personnes, seront systématiquement sans service, pendant ses 12-13 semaines pour cette année.

 

et oui, cela chiffre vite à grande échelle!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Excusez moi, je vous ai mal compris. En tout état de cause, vous pouvez effectivement soit demander le remboursement et prendre votre mal en patience, soit demander à ce qu'une autre société fasse le travail à leurs frais, soit encore résilier le contrat pour faute de leur part et obtenir, sous réserve de prouver le préjudice (et surtout son montant), des dommages et intérêts.

 

Mais vous donner plus de détail, c'est compliqué... Entre une prestation de ménage quotidien dans vos locaux ou d'entretien de matériel essentiel au bon fonctionnement de votre activité et une prestation de lavage de voiture (je prends volontairement des exemples un peu extrêmes), il y a une grosse différence sur le préjudice subi...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mhhhhh!

 

Bon, je vous dévoile la face caché de l'histoire!

 

En clair, l'entreprise, n'est ni plus ni moins, que l'entreprise qui fait la gestion de mon compte donc curatelle (je dit bien, que je suis sous curatelle, pas sous tutelle, donc je dispose pleinement de mes droits civique....)

 

je ne la nommerais pas, de toute façons, elle est hyper connus, du simple fait, que elle dispose dans chaque Département sa section spécifique à la Tutelle-Curatelle.

 

Et ainsi, ni plus ni moins, comme c'est une entreprise, elle tarif ses services sur la gestion des biens.

les tarifs cela varie, en fonctions du compte.

Et ainsi donc, comme nous les personnes sous tutelle et sous curatelle, nous ont payent à l'entreprise pour qu'ils effectue leurs tâches hébdomadaires, cela vas de soit, que nous, ont n'est pas d'accord, pour devoir payé, lorsque le chef de la section, lui il envoie tous son personelles, pour parfaire ou pour actualiser leurs spécificités.

 

Non, identiquement lorsque un ouvrier, lui il veut effectuer une formation, il peut dans certain cas, les faire en cours du soir(en dehors de ses heures hébdomadaire de travail).

ou alors, ils n'ont qu'a effectuer leurs formations pendant chaque Week-End (Samedi).

 

Et le tout, tout naturellement aux fraies de l'entreprise, pas sur le temp, ou ils ont a effectuer leurs rôle de Tuteurs/Curateurs.

 

Et pendant le temps qu'ils partent en vacances, identiquement, comme l'entreprise ne ferme pas ses portes, soit ils faut, qu'ils transmettent pendant leurs congés, le dossier à qu'elqu'un d'autre, soit le chef, n'a qu'a les faires remplacer par des autres personnes qualifié.

 

Ps. j'espère que là tu ne vas tout de même pas commencer à hurler aux scandales, parce que là, moi je suis entièrement d'accord, parfois, du simple fait, que les chefs de ses entreprises, se voient attribuer la sous traitance provenant de la justice (Juge des tutelles) Ben ils se croient tout permis.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le curateur ayant un rôle parfois important pour des actes urgents, je crois que plus que de ne pas payer un serviec non rendu (ce qui me semblerait normal vu les circonstances), ça mériterait aussi d'être signalé aux autorités judiciaires: si pendant leurs vacances, vous avez besoindela signature du curateur pour engager des frais importants, vous faites comment s'il n'y a pas de permanence pendant 2 semaines consécutives ??

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ahhhhh, bien posé ta question!

 

Ben comment?

Par exemple, un cas concret. Mois de Décembre 2008.

Moi personellement, je suis rentrer dans mon appartement (location) pendant le mois d'Aout 2006, à cette date j'étais déjàs sous leurs Curatelle (une autre curatrice "personne" faisant parti à cette date de l'entreprise.)

 

Donc en entrant dans mon logement, j'ai bien spécifié à ma Curatrice de l'époque, que je disposait du chauffage au Gaz (Gaz de ville), et pour qu'il n"y ait pas de problemme, je lui ait en plus, donné mon relevé du compteur Gaz à cette époque.

 

et donc pendant le mois de Septembre-Octobre 2008, il y'a eut changement de Curateur (Et oui les pauvres, ils sont tellement à plaindre, ils ont en moyenne 80 Dossiers de personne à Gérrer, la galère!).

Et ainsi juste deux mois après qu'il y'eut le changement, du jours au lendemain, plus de Gaz!

 

GDF m'avait coupé le Gaz. (Raison invoqué à cette époque par GDF) ils n'ont pas eut connaissance, de mon adresse Fiscale (adresse ou envoyer les factures) Ainsi GDF, avait pendant des mois durant, toujours envoyer leurs Factures à mon anciènne Adresse fiscale (ancien lieu de résidance, qui se trouvait dans un tout autre département, que celui ou je réside depuis Aout 2006 "actuellement").

 

Et là tout de suite après que j'avais eut ma coupure, j'avais ouvert ma gueulante auprès de l'entreprise Curatelle.

Réponse que j'ai eut de leurs part.....

"Excusez nous, mais GDF n'a surrement pas eut recevoir notres lettre, leurs signalant, que toute facture nous devait être adressé, et il y'a aussi, que votre Curatrice (Celle qu'ils m'avait attribué au mois de Septembre-Octobre de l'année) elle est parti en Retraite.

 

Et le gros hic, c'est ici, a cette date, que j'ai du payer une grosse facture de gaz, mais cette facture, ne serait jamais élevé aussi haute, si ma Curatel, dès le départ, aurait réfléchit, du fait, qu'ils ne recevait pas de Facture de gaz à mon nom. Mais là rien, nada, ils ne se sont jamais inquiéter de quoi que ce soit, ils pense qu'ils sont juste là, pour attendre les factures, et sans bronché, ils payent le chiffre qui se trouve sur la facture, ils s'en foute royallement, si la facture pourait être fausse ou pas.

 

Cela ma fait une bonne jambe, pendant tout une semaine, j'ai du survivre sans chauffage et en mangeant dehors, du fait que je ne pouvait même plus me faire mes repas chauds.

 

Et lorsque la Curatrice elle, elle est parti à la retraite.

Vous pensez que ils auraient eut l'aimabilité de me le signaler?

Non. Identiquement, 2 mois après que j'ai eut ce problème, ils m'on affecter un nouveau curateur. Et là oupssssssssssss, pendant le mois de Mai 2009, le curateur, lui sans m'avoir prévenue auparavant, il est parti en Congé, et juste pendant ses congés, il fallait absolument, qu'il autorise ma banque, pour un retrait exeptionel (qui m'était vital à cette date).

Ben rien a faire, malgré que le juge des tutelles avait nommé l'entreprise en tant que Curatelle, ben nada, eux l'entreprise, ils disent, que ils ne pouvait rien faire tant que le curateur qu'ils m'ont assigné, est en congé.

 

Donc pendant tout une semaine j'ai été bloqué, et j'ai été forcé de me dém*****r avec le Système "D" pour me sortir de la galère (alors que il y'avait de l'argent sur mon compte).

 

et de ce genre je pourais encore vous en donné de nombreux cas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Eloka
      Bonjour,
       
      Je suis entrepreneur en France. En tant qu'agence web, mes clients me contactent via mon site Internet. Aussi puis-je travailler avec des clients étrangers (Asie, Australie) sans entrer en conflit avec une quelconque loi sur le commerce international ?
       
      J'ai déjà travaillé avec un client vietnamien et cela s'était très bien passé. Tant que je facture au nom de ma société française, existe t-il un risque juridique ?
       
      J'ai reçu ce décret auprès d'une agence offshore : Décret 92-521 du 16 juin 1992 - "Toute personne physique ou morale résidente de la communauté européenne a le droit de créer une société dans le pays de son choix sans avoir besoin d'y résider fiscalement." Mais là il s'agit de créer une société à l'étranger ce qui ne m'intéresse pas.
       
      Merci.
    • Par Flexodo
      bonjour à tous,
       
      En juin 2010, j'ai passé une commande de pièces électroniques dite 'sous allocation' (c-a-d sans date de livraison connue pour cause de pénurie) pour un délai estimé (confirmé par mail mais non contractuel) de 2 mois et ai payé un acompte de 20% (+ TVA ce qui est déjà peut être un erreur: la TVA).
      Après 6 mois sans livraison (fin 2010), j'ai annulé ma commande et me suis founi (moins cher et en 48H) chez un autre fournisseur (pour une quantité d'ailleurs inférieure à celle imposée par la premier fournisseur) .
       
      Le 1er fournisseur a refusé l'annulation de la commande, a évidemment refusé de me restituer mon acompte et me fait écrire aujoud'hui par un avocat de lui régler le solde de cette commande.
       
       
      Que me conseillez vous ?
      Merci de votrte éclairage !
    • Par papillon12346
      Bonjour,
       
      Je souhaite fabriquer et vendre du matériel médical. A quelles responsabilités suis-je soumis ? Comment puis-je me décharger de ces responsabilités ? Est-il possible de vendre à "vos risques et périls" ?
       
      Puis-je vendre un appareil médical sans l'ordonnance d'un médecin ?
       
      Que se passe-t-il si l'appareil n'a pas le fonctionnement espéré ?
      Que se passe-t-il si mon appareil engendre des brûlures (à cause d'un problème de courant) ou des électrocutions ?
      Que se passe-t-il si l'appareil génère des erreurs de diagnostiques qui font que le patient ne va pas se faire soigner ?
       
      Pourriez vous m'orienter vers les textes de loi relatif au matériel médical ?
       
      Merci
      Papillon
    • Par Bosco
      Bonjour tout le monde,
       
      Voila il se trouve que j'ai reçu 4 factures d'électricité dernièrement.
       
      Jusque là tout va bien...
      Les factures étant a un montant négatif (donc a mon avantage) c'est très bien !
       
      Cependant, j'ai reçu :
      - la première facture - 118.24 €
      - la seconde facture à - 62.68 €
      - la troisième facture (là où est le hic !) - 123.64 €
      - et la dernière facture à - 86.65 €.
       
      je viens de les appeler et me disent qu'il ont actuellement un souci technique et ne peuvent me répondre sur mon problème.
       
      Au cas où (cela ne m'étonnerais pas) il me demande de leur rembourser les deux dernière factures ou me demande de payer quelques chose comment pourrais-je me défendre ?
       
      car c'est leur faute, pas la mienne ? en restant gentil car j'ai pas a me plaindre trop d'eux non plus ! :D je m'entend très bien avec eux. mais je préfère me préparer en cas de problème.
       
      Merci par avance pour vos réponses
    • Par Nedelka
      Bonjour, j'ai un doute concernant le mode de règlement que je suis en droit d'imposer à mes clients.
       
      J'exerce en EI, membre d'une AGA et je porte donc sur mes factures la mention "membre d'une association agréée par l'administration fiscale, acceptant à ce titre le règlement de ses honoraires par chèques libellés à son nom".
       
      J'ai toujours pensé que la partie importante était "chèque libellé à son nom" ce qui me distingue des personnes exerçant en EURL qui n'ont pas le droit d'accepter un chèque libellé au nom du dirigeant mais seulement de l'entreprise.
       
      Il se trouve que j'ai des clients à l'étranger en zone euros et je souhaite évidemment qu'ils paient par virement bancaire (frais très réduits, à leur charge) plutôt que par chèque d'une banque étrangère (frais d'encaissement importants à ma charge).
       
      Est-ce que j'ai le droit "d'imposer" un règlement exclusivement par virement bancaire ? Sachant que le mode de règlement est clairement indiqué sur mes devis avec le délai, et qu'en acceptant le devis le client accepte les conditions qui vont avec ?
       
      Pour le moment , j'indique "règlement par virement bancaire ou par chèque en euros tiré sur une banque française" - mais est-ce bien légal ?
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...