Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Maman et ses 3 bébés


Vagh

Messages recommandés

Bonjour, voilà je quitte mon mari, je vais donc aller vivre ailleurs, trouver un emploi et eduquer mes 3 petits garçons.

J'ai rdv avec une assistante sociale début de semaine prochaine, mais je souhaitais qu'on me rassure, aurais je droit aux apl et aux prestations familiales de la même manière qu'avant? Faut il obligatoirement divorcer? bref, aidez moi je suis perdues. je ne trouve rien dans ma région qui corresponde aux horaires d'écoles ou de crèche ça m'aide vraiment pas.

Merci d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 10
  • Création
  • Dernière réponse

oui, bien sur, vous aurez les memes prestations

ce n ' est que si la garde est alternée que les prestations se partagent

ouvrez un compte a votre nom, et notifiez a la CAF les nouvelles coordonnées bancaires, ceci afin que les prestations n ' arrivent pas sur un compte joint, avec les aléas que cela comporte

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku

Bonsoir,

Vous quittez votre mari, mais il peut vous accuser d'abandon de domicile. Vous ne pouvez quitter le domicile familial qu'après l'ONC. D'ailleurs, si je me souviens bien, vous ne pouvez pas obtenir de logement sans l'accord de votre mari.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci pour vos réponses, par contre au risque de paraître un peu bête... C'est quoi l'ONC? En tous les cas merci beaucoup...

 

Bonjour,

 

L'ONC c'est l'Ordonnance de Non Conciliation dressé par le Juge Aux Affaires Familiales.

 

J'ai du quitté mon mari avant l'ONC, et j'ai pris un logement sans son accord. Je n'ai jamais été inquiétée. J'avais pris soin de donner ma nouvelle adresse à la gendarmerie (sur les conseils de mon avocat)

 

Tant mieux pour vous Marijo29, mais dans le cas d'un mari plus procédurier, sa plainte pour soustraction d'enfant mineur serait néanmoins recevable

 

Article 227-7 du Code Pénal

 

Le fait, par tout ascendant, de soustraire un enfant mineur des mains de ceux qui exercent l'autorité parentale ou auxquels il a été confié ou chez qui il a sa résidence habituelle, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.

 

 

 

cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il est curieux qu'un avocat ne vous ai pas dit que vous risquiez d'être accusée d'abandon de domicile conjugal.

 

Et ce n'est pas parce que votre mari ne vous a pas ennuyée pour l'instant qu'il n'est pas fondé à le faire plus tard, au moment de la procédure.

 

Seul un juge, au moment de la non-conciliation, peut vous autoriser à avoir une résidence séparée de votre mari.

 

Donc, pour l'instant, aux yeux de la justice, et quelles que soient vos raisons :

 

1 - vous avez quitté le domicile conjugal sans autorisation ;

2 - vous avez "enlevé" vos enfants.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ah oui non mais cela ne concerne pas l'intervenante de départ, autant pour moi.

Je demandais où en était la maman qui ouvert le post, une autre intervenante ayant elle expliqué qu'elle était partie effectivement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...