Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Formalisme du renouvellement de la période d'essai


Vivie75

Messages recommandés

Bonjour,

le 15 février dernier, j'ai commencé, en CDI, un nouvel emploi. Mon contrat, prévoyant une période d'essai de 4 mois, renouvelable 1 fois, m'a été remis dans sa version définitive ce vendredi.

En même temps, mon employeur me remet un courrier de renouvellement de période d'essai dont extrait : "Nous vous remercions de bien vouloir nous donner votre accord exprès sur ce renouvellement en nous retournant la copie ci-jointe sur laquelle vous aurez porté la mention "lu et approuvé" suivi de votre signature et ce, avant le 14 juin, date d'expiration de la période d'essai initiale. A défaut de votre accord, nous nous verrions contraints de mettre fin à notre collaboration en rompant la période d'essai"

Précisions : ça se passe très mal, et je ne souhaite pas rester, mais je voudrais bénéficier des Assedic le temps de retrouver un autre poste.

N'ayant pas apposé la mention "lu et approuvé", est-ce que cela signifie que l'employeur n'a pas "mon accord exprès", et donc que la période d'essai est rompue à son initiative ? (et je serais soulagée)

 

 

Vous remerciant par avance de vos réponses

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 2
  • Création
  • Dernière réponse

Il ne reste plus qu'aujourd'hui à votre employeur pour mettre un terme à la péiode d'essai.

 

Rien ne vous oblige à rendre une copie du courrier que l'on vous a donné, avec la mention "reçu en main propre le....", ou d'un autre courrier vous signifiant le terme de votre période d'essai qui pourrait vous être remis aujourd'hui....

 

Il en résultera que vous serez définitivement embauché, et votre employeur ne sera donc plus en mesure ni de renouveller, ni de mettre un terme à la période d'essai.

Mais apparament, ce n'est pas ce que vous souhaitez. A vous de voir donc.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je serais à votre place, si je souhaitais ne pas continuer la relation de travail de façon sûre alors je romprais moi même la période d'essai en le déclarant expressément à votre employeur, et non pas en ne mentionnant pas "lu et approuvé".

Si jamais pour une histoire de date ou autre, il se trouvait que votre période d'essai est arrivée à son terme et qu'aucun de vous ne l'a rompu, vous serez embauchée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...