Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Refaire la moquette


John68

Messages recommandés

Bonjour,

 

Avant de quitter mon logement en location, plein de bonne volonté, j'ai voulu nettoyer une petite tâche de moisissure à l'eau de javel : aucun problème, la tache a bien disparu. Ce que j'ignorais, c'était que la javel pouvait tacher (décolorer de manière définitive) la moquette. Les dégâts sont vraiment importants : il y a des tâches étalées sur 1 m². Il s'agit d'une pièce d'environ 18 m². Que me conseillez-vous ?

 

- Refaire moi-même la moquette. Faut-il que je demande l'autorisation au propriétaire ? Je veux dire, c'est un cas de force majeure, il faudra la refaire de toutes façons. Peut-il refuser que je le fasse moi-même et utiliser l'argent de mon chèque de caution pour le faire faire ?

 

- Ai-je quelque chose à y gagner à ne pas refaire la moquette avant de quitter le logement ? Je ne vois pas bien quoi, mais je pose quand même la question.

 

Merci.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 14
  • Création
  • Dernière réponse

Ce n'est pas très difficile à poser une moquette, si vous êtes un peu habile.

Si vous la choisissez d'à peu près la même couleur et qualité, il n'y aura pas de problème.

Mais vous pouvez aussi demander à votre propriétaire ce qu'il en pense, si vous avez de bons rapports.

Et n'oubliez plus: l'eau de javel brûle les textiles et mange les couleurs.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Supposons que le propriétaire soit de mauvaise foi. Peut-on imaginer qu'au moment de l'état des lieux, il prétexte que : "cette nouvelle moquette ne me plait pas, je vais la refaire et je le ferai avec l'argent de votre chèque de caution" ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Supposons que le propriétaire soit de mauvaise foi. Peut-on imaginer qu'au moment de l'état des lieux, il prétexte que : "cette nouvelle moquette ne me plait pas, je vais la refaire et je le ferai avec l'argent de votre chèque de caution" ?

 

Demandez lui son avis. On peut être propriétaire sans être croquemitaine ou malhonnête jusqu'à la moelle.

Et puis, comment était elle cette moquette? quasi neuve, un peu usée?

Ordinaire, de grand luxe?

 

Ce qui compte, ce ne sont pas les gouts du propriétaire en fait de moquette. C'est sa qualité et son état au moment où vous avez emménagé.

Regardez ce qu'il y a sur votre EDL d'entrée, en fait d'état.

Misez sur une couleur neutre.

 

Moi, je conserve les factures lorsque je fais changer une moquette.

Je pourrais vous dire: "vous m'en avez ravagé pour 786€ en 2008."

Compte tenu du coeff. de vétusté, vous me devez 524€.

A vous de voir si vous pouvez faire aussi bien pour moins cher."

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Supposons que le propriétaire soit de mauvaise foi. Peut-on imaginer qu'au moment de l'état des lieux, il prétexte que :

 

"cette nouvelle moquette ne me plait pas, je vais la refaire et je le ferai avec l'argent de votre chèque de caution" ?

 

un bailleur ne peut pas dire cela.

 

un EDL constate l#etat d'un appart lors de la sortie.

ce n'est pas un concours de ce que le bailleur aime plus ou moins.

 

si la moquette posée ne presente pas de dommages, il ne peut rien dire et ne pourra pas retenir quoi que ce soit sur votre depot de garantie.

 

bien sur si vous posez une nouvelle moquette, prenez une qualité similaire à celle qui y était a votre entrée et posez la correctement.

un bailleur ne peut pas s'opposer à la decoration, et le remplacement de la moquette (si bien sûr c'etait le meme type de revetement lors de votre entrée).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La règle, c'est que vous devez payer vos dégradations lorsque vous quittez un logement. Ce que vous devez payer, c'est la dépréciation due à vos dégradation, ce qui n'est pas forcément au même montant que la réparation que le propriétaire choisira de faire ou de ne pas faire. Le propriétaire est tenu de justifier les montants qu'il retient. Le justificatif peut être un devis (pas forcément une facture). Le propriétaire doit tenir compte de la vétusté.

 

A vous maintenant, avec ces indications de déterminer votre intérêt . Voici un peu de quoi vous guider.

- Refaire moi-même la moquette. Faut-il que je demande l'autorisation au propriétaire ? Je veux dire, c'est un cas de force majeure, il faudra la refaire de toutes façons. Peut-il refuser que je le fasse moi-même et utiliser l'argent de mon chèque de caution pour le faire faire ?

Si vous choisissez de remplacer la moquette, par vous-mêmes, attention aux préparations et aux finitions. Le propriétaire qualifiera de dégradation s'il y a plein de boursoufflures ou de "chameaux". On appelle chameau, les relief qui transparaissent si on n'a pas parfaitement aplani le support de la nouvelle moquette. Si la moquette était déjà ancienne, vous risquez de regretter votre travail et vos dépenses si vous ratez la pose de la nouvelle moquette. Si vous réussissez la pose de la nouvelle moquette, le propriétaire sera d'autant plus satisfait si la moquette initiale était déjà assez ancienne.

Vous n'avez aucune autorisation préalable à demander pour remplacer par de l'équivalent à l'existant (c'est de la décoration, le propriétaire n'a pas à vous imposer quoi que ce soit).

Le propriétaire n'a pas à exigez de vous la façon de faire (par vous-même ou entrepreneur). Vous prenez tout seul vos responsabilités. Vous faite avant l'état des lieux de sortie. Après l'état des lieux de sortie et remise des clés, vous n'avez plus à mettre les pieds dans le logement.

- Ai-je quelque chose à y gagner à ne pas refaire la moquette avant de quitter le logement ? Je ne vois pas bien quoi, mais je pose quand même la question.
Vous avez "quelque chose à gagner" si vous ne refaites pas la moquette dans le cas où cette dernière était déjà ancienne avant de recevoir votre malheureux traitement. Parce que le propriétaire doit tenir compte de la vétusté.

Imaginons une moquette pas chère et néanmoins très solide (aiguilleté ras intissé). Durée de vie de 20 ans même si confiée à des souillons. Et aujourd'hui, elle a 15 ans. Pour la refaire en bonne et due forme par un professionnel (on arrache et évacue l'ancienne moquette, on refait le support bien lisse, on recolle une produit de même nature et qualité), il en coûte environ 800 €. Le propriétaire ne pourra retenir que 1/4 de ce montant à cause de la vétusté. Si j'étais à votre place, je laisserai la moquette dégradée et je prendrai mon courage à 2 mains pour bien faire noter sur l'état des lieux de sortie que propriétaire et locataire se sont mis d'accord pour un coefficient de vétuste ne laissant que 25 % de la valeur de la réparation à la charge du locataire sortant. Sachant que peu de propriétaire savent bien comprendre ce que veut dire vétusté, cette négociation, bien qu'équitable et honnête, n'est jamais gagnée d'avance.

Vous avez dégradé, vous devez "en répondre", mais ce n'est pas une raison pour assumer la réévaluation de la valeur des lieux au profit du propriétaire.

Si vous laissez la moquette, vous n'avez aucun droit de juger de la tarification du devis ou de la facture qui vous sera présentée en justificatif. Votre seul pouvoir de contestition porte sur la pertinence de la description des ouvrages (vous ne devez répondre que de la moquette de la pièce qui a reçu les dégradations, préparatifs et finition) pas des éventuels changements de plinthes ou autres ouvrages connexes que le propriétaire peut choisir de rénover par la même occasion.

Si le propriétaire vous présente une facture pour des "rustines", là, pas d'abattement pour vétusté car les rustines ne réévaluent pas l'ensemble de l'ouvrage dégradé.

 

Je sais que, sur le forum, des contributeurs s'offusquent du comportement de locataires sortants qui ne réparent pas leurs dégradations avant leur départ et qui préfèrent assumer via le paiement. Il est évident qu'agir ainsi impose au propriétaire de se fatiguer à organiser les réparations et que cela le freine pour remettre rapidement un autre locataire dans les lieux. Mais ce comportement de locataire est parfaitement légal.

 

Le décret de l'entretien locatif cite des raccords. Vous pouvez parfaitement faire des rustines si vous trouvez la matière qui va bien. Oui, ça peut ficher une claque au standing des lieux mais c'est légal.

N'oubliez pas, si vous décides de faire refaire la moquette par un professionnel de votre choix avant votre départ qu'il ne pourra pas intervenir du jour au lendemain et que la date d'expiration de votre préavis est peut-être trop proche pour opter pour cette solution.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en plus de suivre tous les conseils ci-dessus, la première chose à faire est de relire soigneusement votre etat des lieux d'entrée (ça vous servira pour remttre un appartement dans le même etat qu'à l'entrée et ainsi revoir votre dépot de garanti)

 

de toute manière vous avez interet à faire queqlue chose car avec des grosses tâches de décoloration on va vous facturer la pose par une entreprise ce qui n'est pas donné !

 

reportez-vous au descriptif du sol la pièce : si on décrit une moquette très usée vous pouvez à la limite envisager de poser proprement des rustines de même qualité et couleur (encore faut-il que vous ayez des chutes)

 

si vous avez une simple mention de "moquette" sans précision de qualité vous achetez une moquette pas chère et vous la posez (18 m2 ce n'est ni ruineux ni très dure)

 

regardez si on précise "moquette collée" : il va falloir décoller l'ancienne (pas facile) et ...coller la nouvelle." S'il n'y a rein, à votre place je mettrais du double face.

 

si la couleur est précisée, remplacez par une couleur identique.

 

si la qualité est précisée, remplacez par une qualité identique (exemple : moquette bouclette bleue claire...)

 

l'erreur à ne pas faire serait de remplacer par un lino (si la qualité du sol n'est pas marquée en théorie vous pouvez mais ca va compliquer vos relations avec le proprio)

 

même si vous aviez un sol manifestement fatigué une participation à la dépose et la pose de moquette par une entreprise va vous couter bien plus cher que "le faire vous-même"

 

tout dépend du descriptif de l'etat des lieux : il faut que objectivement, on ne puisse que mentionner la même chose

 

ceci dit si la moquette etait collée, luxueuse, récente, d'une belle couleur et que le propriétaire a juste mis "moquette bon état", vous avez théoriquement le droit de mettre une bas de gamme, posée au double face et d'une couleur moche mais attendez vous à ce que votre rporio vous fasse beaucoup de misères, même si vous êtes "dans votre droit"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je sais que, sur le forum, des contributeurs s'offusquent du comportement de locataires sortants qui ne réparent pas leurs dégradations avant leur départ et qui préfèrent assumer via le paiement.

Personnellement, je préfère plutôt ça. En général, un locataire qui va refaire l'appart avant de partir (peintures, moquettes, etc.) ne va pas y mettre le même soin que s'il allait encore habiter là pendant 20 ans. C'est souvent une rénovation rapide, faite pour présenter à peu près le jour de l'EDL et tant pis si tout est à refaire 6 mois plus tard.

Alors franchement, j'aime autant un locataire qui laisse l'appart "défraichi" (pas saccagé non plus, hein !) et qui ne rechigne pas quand on lui présente la facture ensuite.

 

---------- Message ajouté à 10h08 ---------- Précédent message à 10h07 ----------

 

de toute manière vous avez interet à faire queqlue chose car avec des grosses tâches de décoloration on va vous facturer la pose par une entreprise ce qui n'est pas donné !

De nos jours, on trouve souvent des vendeurs qui assurent la pose gratuitement ou presque, donc...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour ces réponses très complètes.

 

J'ai consulté l'état des lieux d'entrée, et j'y trouve ces quelques informations (contradictoires ?) :

 

Sol : moquette brune. Etat : B (bon état).

Observations : moquette un peu abimée.

 

Il semblerait donc qu'être abimé et être en bon état ne soient pas deux états incompatibles !!

 

Comment voulez-vous déterminer un coefficient de vétusté à partir de ces informations ? :confused:

 

PS : à ma décharge, il s'agissait de mon premier logement, et il est clair que je n'ai pas sursauté quand j'aurai dû, et ce à plusieurs reprises. J'espère m'améliorer par la suite...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ça doit vouloir dire un peu usée mais pouvant encore faire l'affaire ;)

 

Le problème c'est l'eau de javel. cela rend le changement indispensable.

 

En propriétaire, je vous dirais que je préfère que vous payiez 1/4 d'une moquette durable que le tout d'une moquette qui durera deux ans.

 

Mais pourquoi ne pas demander au propriétaire, en lui rappelant que la moquette était déjà usagée si ses prétentions sont excessives.

Et peut être aurez vous la joie de vous entendre répondre: "de toutes façons, j'allais la changer."

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je préfère plutôt ça. En général, un locataire qui va refaire l'appart avant de partir (peintures, moquettes, etc.) ne va pas y mettre le même soin que s'il allait encore habiter là pendant 20 ans. C'est souvent une rénovation rapide, faite pour présenter à peu près le jour de l'EDL et tant pis si tout est à refaire 6 mois plus tard.

Alors franchement, j'aime autant un locataire qui laisse l'appart "défraichi" (pas saccagé non plus, hein !) et qui ne rechigne pas quand on lui présente la facture ensuite.

 

+1 !

 

Au moins je fais appel á des pro et c'est bien fait; parce que les retapissages d'une jeune locataire qui n'a jamais encollé un papier peint de sa vie, c'est pas jojo, croyez le bien ! :rolleyes:

 

 

 

 

De nos jours, on trouve souvent des vendeurs qui assurent la pose gratuitement ou presque, donc...

aussi exact ! en discutant un peu avec les vendeurs, on arrive à aovir la pose gratuite assez facilement. d'ailleurs c'est le mot de pub de certains grands magasins spécialisés dans la vente de revetement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement, je préfère plutôt ça. En général, un locataire qui va refaire l'appart avant de partir (peintures, moquettes, etc.) ne va pas y mettre le même soin que s'il allait encore habiter là pendant 20 ans. C'est souvent une rénovation rapide, faite pour présenter à peu près le jour de l'EDL et tant pis si tout est à refaire 6 mois plus tard.

Alors franchement, j'aime autant un locataire qui laisse l'appart "défraichi" (pas saccagé non plus, hein !) et qui ne rechigne pas quand on lui présente la facture ensuite.

 

Il n'y a pas de lois générales. Certains loc' sont de fins bricoleurs qui réparent ce qu'ils ont cassé et repeignent le reste avec talent et conviction...toujours fournir les matériaux pour être sur de leur qualité.

Bon, il y a aussi ceux qui regardent une ampoule et un douille en se disant qu'il y a sans doute un rapport entre les deux, mais lequel ?

 

La moquette posée bénéficie d'une TVA à 5,5. La moquette emportée d'une TVA à 19,6.

La pose dite "gratuite" joue sur ce différentiel et s'applique sur des gammes de prix au m2 qui permettent de couvrir le prix de la pose avec ce différentiel de 10,1.

Pour les moquettes très haut de gamme, il faut mieux payer la pose + la moquette que bénéficier de la pose gratuite.

Pour les moyennes gammes, ça s'équilibre. Pour le bas de gamme pas de pose gratuite, bien sur.

Non, la pose gratuite n'est pas un cadeau...ou alors de l'Etat.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La moquette posée bénéficie d'une TVA à 5,5. La moquette emportée d'une TVA à 19,6.

La pose dite "gratuite" joue sur ce différentiel et s'applique sur des gammes de prix au m2 qui permettent de couvrir le prix de la pose avec ce différentiel de 10,1.

Pour les moquettes très haut de gamme, il faut mieux payer la pose + la moquette que bénéficier de la pose gratuite.

Pour les moyennes gammes, ça s'équilibre. Pour le bas de gamme pas de pose gratuite, bien sur.

Non, la pose gratuite n'est pas un cadeau...ou alors de l'Etat.

Certains magasins que je connais bien faisaient déjà la pose gratuite avant même la TVA à 5.5...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...