Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Recours pour père qui n'assume pas son droit de garde ?


Alienor625

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je suis séparée du père de mes deux enfants depuis bientôt 4 ans, et le divorce a été prononcé début 2009, donnant un droit de garde "classique" à ce dernier. (un week-end sur deux et moitié des vacances scolaires)

Or ce dernier, ne les prends jamais durant les vacances (ce qui entraîne d'ailleurs pour moi beaucoup de frais de garde !) et pour les week-ends, c'est quand il veut et surtout quand il n'a rien d'autre de prévu.

Cette situation ne plus durer, mes filles voient peu leur papa et je suis toujours dans "l'attente" de son bon vouloir pour organiser nos sorties !

Quels sont les recours possible pour qu'enfin "monsieur" assume son rôle de papa ?

Merci à vous.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 2
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour !

 

Deux réponses distinctes :

 

1 - Vous n'avez aucune possibilité pour obliger le père à utiliser son DVH. Pour lui, c'est un droit et non un devoir. Il n'a donc juridiquement, aucune obligation de voir ses enfants (moralement, c'est autre chose, évidemment) !

 

2 - Par contre, quand il veut les voir, il est obligé de respecter le protocole du jugement, c'est-à-dire les jours et les périodes qui lui ont été attribués. Et vous êtes parfaitement en droit de refuser qu'il voit ses enfants en dehors de ces périodes.

 

Cdlt

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis comme la maman. Je me pose de multiples questions à ce sujet, et pour cause j'y suis indirectement confronté par le biais de ma compagne qui vit exactement le même souci.

 

Si juridiquement rien n'oblige le père à prendre ses enfants, il est évident que moralement (comme l'a dit Tobias) c'est autre chose. La question que je me pose est la suivante : un JAF ne saurait-il pas prendre en compte le point de vue des enfants?

Car sans me prétendre pseudo-psychiatre pour bambins ou autres, il me paraît assez "logique" qu'un enfant qui ne voit son père (par exemple) que 2 ou 3 fois dans l'année ne peut que se révéler extrêmement perturbé par la situation. Tout est aussi fonction de l'âge et de la durée de vie commune avant la dite-séparation mais enfin.

 

Il n'existe aucun moyen de priver le père de son DVH à partir du moment où il n'en fait quasiment jamais usage, ne prend aucunes nouvelles des enfants et où le fait pour l'enfant de voir aussi son père (qui se révèlerait être "presque" un étranger) puisse être assez traumatisant pour lui?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...