Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Affaire d'escroc


Pat2com

Messages recommandés

Bonjour,

Voici l’histoire. Une amie vivant en Indonésie vient en France en mars dernier afin de vendre sa maison. Je lui donne un coup de main pour ranger et répertorier toutes ses affaires dans la maison, dont certains meubles et objets de plus ou moins de valeur. Elle fait appel à un marchand de meubles et objets déco aux puces de Clignancourt à Paris afin de lui proposer de débarrasser totalement la maison et ainsi de récupérer tout ce qui pourra l’intéresser contre paiement d’une certaine somme à négocier. Le monsieur en question se présente comme convenu à la maison et après une rapide observation propose la somme de 2000 euros à mon amie. Il estime pouvoir récupérer la somme de 6000 euros de quelques pièces qu’il repère tout de suite (à mon avis plus encore 4000 d’autres articles qu’il n’a pas mentionné) et doit se débarrasser du reste afin de laisser la maison vide. Il est convenu qu’il payera cette somme (2000 euros) dès qu’il aura fini le travail qui, au départ, ne devait prendre que quelques jours. Mon amie repart en Indonésie et je dois réceptionner le chèque et la clé de maison que je lui ai remis. Il se trouve que moi aussi je vie en Indonésie mais je ne repartais là-bas que bien plus tard, mi mai. La personne en question connaissait ces faits. Le travail a pris bien plus longtemps que prévu et ne s’est terminé que 2 jours avant mon départ. Etant à ce moment très pris, je lui ai demandé de m’envoyer la clé et le chèque par courrier à mon adresse en France. Il ne l’a pas fait… Mon amie à demandé à un de ces amis en France d’aller voir ce monsieur afin de récupérer ce chèque. Ce monsieur lui a dit m’avoir d’ores et déjà payé. L’ami en question, ne me connaissant pas, l’a tout simplement cru et s’en est allé, sans le questionner davantage, ne serait-ce que sur le moyen qu’il aurait utilisé pour ce soi-disant règlement…

Aucun contrat écris n’a été réalisé lors de cette transaction, mais j’étais présent sur les lieux et donc témoin des évènements, et par ailleurs ce marchand n’a pas réfuter ces faits devant la personne qui est allé lui réclamer l’argent. Il n’y a plus aucun problème suite à cette histoire entre mon amie et moi, elle me croit sur parole.

Que peut-on faire contre cet escroc ? Cette histoire est-elle défendable ? Nous envisageons de lui envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception, mais résidant en Indonésie peut-on faire cette démarche par procuration ? Quel devrait être alors le contenu de cette lettre et quel type d’injonction lui adresser ?

Merci de votre aide, Patrick.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 3
  • Création
  • Dernière réponse

... Et qu' à défaut vous déposerez à son encontre une plainte pour abus de confiance (Article 314-1 du Code Pénal) par courrier auprès du Procureur de la République territorialement compétant; la nature de son entreprise laissant présumer la dissipation d'un bien remis et son mensonge sur le paiement, qu'il ne pourra démontrer, constituant un début de manoeuvre frauduleuse qui assoiera sa volonté dolosive. :p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...