Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Bien immobilier - frais héritage.


Lip22

Messages recommandés

Bonjour,

 

Je viens d'hériter d'une maison de la part d'une de mes tantes qui est décédée. J'ai déjà procédé à l'estimation du bien par deux agences.

Seulement, je souhaite garder ce bien pour le moment. Sachant que je dois m'acquitter de 60% de taxes sur l'héritage que je vais recevoir, vais-je devoir payer 60% de la valeur estimée de la maison?

Et si je revends ce même bien dans 5 ans, à combien s'élèveront les taxes que je devrai payer à l'état?

Merci pour vos réponses,

Lucas

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 3
  • Création
  • Dernière réponse

Vous devrez payer effectivement 60% de droits de succession, sur la valeur du bien estimé au jour du décès.

Pour une revente dans 5 ans, aucun frais à prévoir pour le vendeur. C’est l’acheteur qui s’acquitte des déférentes taxes. Sauf si vous faites une plus value lors de la revente.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A ce sujet, imaginons que la maison me soit estimée 200.000€. Je la revends dans 5 ans à 220.000€. Je devrais donc m'acquitter de (200.000*60% + 20.000*26%) ou de (200.000*60% + 20.000*60%)? L'état rattrappe-t-il la plus value sur la succession?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

200.000 * 60% + 200.000 *(29.1%-29.1%/10). Bon cela fait à peut près 26%, mais c'était pour souligner que l'imposition de la plus value diminue de 1/10, chaque année, jusqu'à la 15 ème.

Donc à 4 ans 11 mois 29 jours, la plus value est encore 29,1%

 

A noter que pour les parents du 3ème et 4eme degré, les droits de successions sont de 55%. Peut être parlez-vous de 60% pour prendre en compte les autres frais.

 

Pour l'état, au bout de 3 ans pour les éléments que vous avez déclaré dans votre succession, il est trop tard pour revenir sur une évaluation erronée, donc aucune raison pour que vous soyez taxé à 60%. D'où l'intérêt, dans une succession entre frère et soeur ou tante et neveu de choisir l'évaluation basse des biens pour la succession afin de privilégier la plus value. Sans bien sûre que cette évaluation soit anormalement basse, car elle serait reprise avant la vente.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...