Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Licenciement pour désaccord avec la stratégie commerciale


Messages recommandés

bonjour à tous,

par ce message j'aimerais avoir vos avis, vos conseils et toute infos pouvant m'aider à contester mon licenciement,

Contexte: je suis ingenieur commercial, statut cadre, et j'ai été liencié pour "desaccord avec la strategie commerciale et refus d'appliquer les actions qui en déoulent " .bien entendu tout est faux , et je n'ai non seulement jamais eu à emmètre directement ou indirectement mon désaccord , ni refuser d'obéir à des instructions ou refuser des actions,

le seul document que j'ai eu par exemple sur 2009 c'est ma feuille d'objectif pour calculer mon variable et donc un quantitatif de commande , que j'ai realisé et même depassé , ( 120%) , hors sur 2010 , après nouveau directeur commercial ( externe, en mission, non salarié , en mission !!!! ) donc j'ai changé de hiérarchie et apres seulmeent 15 jours et apres quelques mails de reproches , visiblment ciblés et prémidités, j'ai été convoqué à un entretien prealble puis licencié!!

 

Avez vous vecu ou connu pareil situation ? est il possible qu'un "netoyeur " soit juste recruté pour monter un dossier et justifier un licenciement? lors de l'entretien le drh n'a pas pu presenter le moindre document de preuve, par exemple objectifs de nombre de rdv? refus de reporting ou de plan de compte...

Que faire? CONTESTER ET NEGOCIER? ET COMBIEN DEMANDER? pour info j'ai 2 ans et demi d'ancienneté , .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 20
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,la première chose a faire est un courrier de contestation LAR reprenant chacun des points et votre réponse a chacune des accusations non fondé,ensuite vous attendez qu'ils réagissent.Vous aviserez a ce moment la.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous pouvez saisir le CPH et contester le licenciement bien sur

 

C'est à ce moment là que votre employeur sera tenu de produire les preuves sur lesquelles il s'est appuyé pour le llicenciement (en gros, le comportement reproché est l'insubordination).

 

Vous pouvez au préalable tenter de négocier, mas j'ai le sentiment que cela n'aboutira à rien.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour,

merci à vous pour vos réponses,

donc je vais faire une lettre de contestation et c'est vrai que comme le "mal est fait" , je ne penses pas demander ma réintégration, mais plutôt essayé d'obtenir réparation,

penses vous que je devrais chiffrer dans la lettre le préjudice subit,

à savoir que j'ai été débauché , au moment de la rupture je dévias obtenir une régularisation de salaire ( j'avais demandé une réévaluation qui a abouti auprès de mon ex manager, et comme par hasard , le suivant qui est à l'origine de mon licenciement n'a pas validé , pas de réponses à ma demande de relayer cela apures de la rh ) de plus pendant les 15 jours de prise de fonction du nouveau manager, il m'a envoyé tout de suite une série de mails de reproches et critiques sur mon activité, ( par assez de rdv, pas de présentation de plan de compte au staff commercial , indique systématiquement un commentaire de type "vous estes le seul à ne pas faire assez de rdv, pas présentation d'éléments demandés...!! ) alors que pendant ans je n'ai jamais eu de critiques sur mon travail, et en 10 jours j'ai subit des critiques tellement injustes que j'ai été"touché mentalement, angoisses et insomnies, du coup j'ai demandé des médicaments au médecin du travail et mon médecin traitant m' a arrête car pb de fatigue et début de déprime ) après les 10 jours d'arrêt je suis allé voir le rh suite à ma demande pour l'alerter de nouveau et là au lieu d'organiser une réunion d'explication avec mon manager, il m'a convoqué à entretien préalable !! et puis 15 jours apres j 'ai reçu une lettre de licenciement.

 

Questions : 1 est ce qe les agissements répètes et critiques vexantes sont qualifiables harcèlement moral car cela a entrainé un arrêt de travail?

Question 2 : est ce que le fait que le manager en remplacement de l'ancien , et aà peine arrivé monte un "dossier " noir sur moi pour justificer son licenciement? en plus il a un statut non salarié mais externe? ( une société qui fait du management intérimaire!!! )

question 3 : le faite que le licenciement soit rapide et plutôt subjectif dans les termes du motif, sera t il abusif?

 

De combien je peux évaluer le préjudice? en plus je suis contraint de libérer mon logement a paris car loyer trop cher et ma femme est au chômage!!!

je pensais à 20 mois environs,? est ce trop ou pas assez?

 

Merci pour vos réponses

si besoins de plus de détail, je vous fais suivre...

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors, pour le harcèlement moral, il vous faut des preuves, plutôt solides.

 

Un ou deux mails de reproches sur votre travail ne prouvent pas un harcèlement, dans la mesure où un employeur a le droit, bien sur, de faire connaitre aux salariés son mécontentement sur le travail, et demander un redressement.

 

Par contre, s'il s'agit de reproches abusifs, ou de mails insultants ou dégradants, cela peut servir de preuves. Mais il vous faudra faire le point avec un avocat.

 

L'arrêt de travail n'est pas non plus une preuve suffisante. Votre médecin vous a prescrit cet arrêt en raison de votre état, mais rien ne prouve que la raison de cet état soit liée aux conditions de travail. Cela reste quand même un élément à faire valoir.

 

Pour ce uqi est de la réparation du préjudice, si le CPH condamne l'employeur pour licenciement sans cause réelle et sérieuse, avec 2 ans et demi, je ne compterais pas sur 20 mois de salaire. Mais le minimum est quand même de 10 mois, si la société compte plus de 10 salariés.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Alors, pour le harcèlement moral, il vous faut des preuves, plutôt solides.

 

Un ou deux mails de reproches sur votre travail ne prouvent pas un harcèlement, dans la mesure où un employeur a le droit, bien sur, de faire connaitre aux salariés son mécontentement sur le travail, et demander un redressement.

 

Par contre, s'il s'agit de reproches abusifs, ou de mails insultants ou dégradants, cela peut servir de preuves. Mais il vous faudra faire le point avec un avocat.

 

L'arrêt de travail n'est pas non plus une preuve suffisante. Votre médecin vous a prescrit cet arrêt en raison de votre état, mais rien ne prouve que la raison de cet état soit liée aux conditions de travail. Cela reste quand même un élément à faire valoir.

 

Pour ce uqi est de la réparation du préjudice, si le CPH condamne l'employeur pour licenciement sans cause réelle et sérieuse, avec 2 ans et demi, je ne compterais pas sur 20 mois de salaire. Mais le minimum est quand même de 10 mois, si la société compte plus de 10 salariés.

 

C'est plutôt six mois.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Avez vous des ecrits signés par la personne extérieure à l'entreprise et qui vous auraient été personnellement adressés?

 

Bonne journée[/QUOT

_____________________________

 

Oui , des courriels , il a pris ses fonctions le 20 février, je suis allez lui souhaiter la bien venue le 22 et le 23 j'ai reçu un mail me demandant de lui préciser les rdv que nous devions soit disant honorer ensemble!!! ensuite à chaque reporting hebdo, il a fait un mail de reponse critiquant le contenu et rappelant qu'il est dan sl'attente d eplus de rdv, de remise de documents que je n'aurais pas remis....bizarrement il a mis la hiérarchie en copie !!! .Avec les syndicats on a posé une question apres le lenciement, la DG nous a répondu qu'il n'est pas enrigistre au registre du personnel, donc esterne en mission de developpement des ventes!!! Ma hérarchie officielle , un nouveau manager , quant à elle , je n'ai pas eu de veritable pilotage commercial, contrairement à mes attentes, ne repondant pas non plus à mes demandes légétimes ( rdv entreteoin validation objectifs , demandes outils de travail comme lles autres collègues, ...confirmer une revalorisation de salaires obtenu avec ancien manager,..) Bref en l'espece j'ai eu 2 managers , celui externe a orchestr en 15 jours un dossier qu'il a poussé à la RH et obtenu mon licenciement pour desaccord avec la strategie commerciale et refus d'appliquer les actions qui en decoulent!! sans se réferer à des docs ecrits sur lesquels je me serais engagé à faire par exemple un certain nombre de rdv, la remise obligatoire de plan de compte,...

QUESTION: une personne externe , non salairé de l'entreprise mais avec un contrat de mission, peut elle me donner des instructions? je pose la question car à l'entretien préalable, pour me preciser les motifs, il n'est pas venu !!! c'est l'autre manager qui s'est présentée!!

QUESTION: comment le desaccord doit il se carctériser pour justifier un licenciement? est ce un motif réel ou sérieux , à partir du moment qu'en tant que commercial je fais mes objectifs de commandes?

Merci

à plus

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pourriez vous recopier la lettre de licenciement en supprimant les noms ?

______________________

Reproduction complète de la lettre de licenciement

 

Lettre transmise en recommandé avec accusé de réception

 

Objet : Notification de votre licenciement

 

Monsieur,

 

Par courrier d 2 avril 2010 nous vous avons adressé une convocation à un entretien en vue d'un éventuel licenciement.

Au cours de cet entretien du 15 avril 2010, nous vous avons exposé les motifs qui nous amenaient à envisager cette mesure.

 

De notre , nous pris bonne note des observations que vous avez tenu à nous fournir.

 

Nous sommes au regret de vous informer par la présente que nous avons décidé de procéder à votre licenciement.

Cette décision de licenciement est motivée par le faite que :

 

« Depuis plusieurs mois , vous n'engagez pas les actions attendues dans le cadre de notre stratégie commerciale:

 

plan de compte insuffisant : pas de présentation de ceux -ci lors des réunions commerciales.

Insuffisance d'activité commerciale:

Manque de rendez-vous client: 1 à 2 par semaine au lieu des 7 à 8 attendues

Pas de prospection permettant d'élargir votre secteur commercial actuel.

 

Non respect des procédures mises en place au sein de l'équipe commerciale pour un meilleur fonctionnement en corrélation avec la stratégie commerciale.

 

Ceci nous amène à prononcer votre licenciement pour le motif suivant:

 

Désaccord avec les orientions commerciales sur votre périmètre d'activité et refus d'adhérer aux actions qui en découlent »

 

Votre préavis d'une durée de 3 mois , dont nous vous dispensons de son exécution, débutera à la date de présentation du présent courrier. Au terme de celui-ci nous tiendrons à votre disposition vos solde de tout compte , attestation Assedic et certificat de travail.

 

Par ailleurs, nous vous libérons de l'interdiction de concurrence figurant à votre contrat de travail. D'autres part nous vous demandons de restituer à l'entreprise tout ce qui pourrait lui appartenir au plus tard le dernier jour travaillé.

 

Votre droit individuel à la formation s'élève à 6O heurs , à utiliser dans les conditions définies par les articles L.6323-1 et suivants du code du Travail et par l'accord du 20 juillet 2004 relatif à la formation professionnelle.

 

A ce tire , il vous est possible de demander, pendant le préavis , à bénéficier d'une action de bilan de compétences, de validation des acquis de l'expérience ou de formation.

 

Nous vous prions d'agréer , Monsieur, nos sincères salutations.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La lettre est conforme et correcte, si vous contestez l'employeur devra apporter des explications complètes et si vous avez les moyens d'apporter les éléments contraires vous pouvez engager une action, mais il vous faut des éléments concrets.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Il ne me semble pas opportun qu'un intervenant extérieur se soit autorisé à vous contacter sans passer par la hiérarchie de l'entreprise. Sil a des conseils à donner ce n'est pas au personnel, mais à la direction. Et je me demande à quel point ceci n'est pas condamnable, lui ne risque rien d'autant plus qu'il ne connait rien à l'entreprise où il est en mission. A moins qu'il ait eu des instructions de la direction de "couper des têtes". C'est vrai que ces gens là n'ont aucune pudeur ni moralité.

 

Ainsi donc nous nous trouvons devant un licenciement prononcé:

- pour non atteinte des objectifs, lesquels ? donnés par qui ?

- qui ne semble pas avoir été précédé d'avertissements, alors que selon ce que vous dites, cette situation n'est pas nouvelle.

 

Et, si l'intervenant extérieur "roulait" pour un concurrent ? Si vous en avez les moyens, enquêtez sur ce point

 

Bonne journée

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mitsuni
QUESTION: une personne externe , non salairé de l'entreprise mais avec un contrat de mission, peut elle me donner des instructions? je pose la question car à l'entretien préalable, pour me preciser les motifs, il n'est pas venu !!! c'est l'autre manager qui s'est présentée!!

QUESTION: comment le desaccord doit il se carctériser pour justifier un licenciement? est ce un motif réel ou sérieux , à partir du moment qu'en tant que commercial je fais mes objectifs de commandes?

Merci

à plus

 

question 1 : les personnes présentes à un entretien en vue d'un licenciement sont très strictement limitatives, et l'absence de ce DIR exterieur est non seulement conforme, mais obligatoire.

Déja, l' "autre manager", sa présence peut être contestable en droit

 

question 2 : vous ne nous avez toujours pas dit la NATURE du licenciement : faute lourde ; faute grave ; ordinaire (cause réelle , avec indemnités ) ???? Si autant pour moi : licenciement simple avec dispense de préavis de 3 mois ( MAIS PAYé , et avec ancienneté au dernier jour du préavis, etc)

 

préparez tous documents permettant de contredire les principales affirmations du licenciement :

Depuis plusieurs mois , vous n'engagez pas les actions attendues dans le cadre de notre stratégie commerciale:

Comparez cette stratégie (obligatoirement décrite dans une note interne de vos managers) avec vos propres actions.

A quelle périodicité se faisait l'évaluation de vos actions , car en "PLUSIEURS MOIS" , il y avait plusieurs fois l'occasion de vous faire des avertissements formalisés ...

plan de compte insuffisant :

Insuffisance quantitative ??? donnez des chiffres à contrario.

 

pas de présentation de ceux -ci lors des réunions commerciales.

une simple preuve contraire dans les 4 derniers mois suffit à démonter l'argument.

 

Insuffisance d'activité commerciale:

Manque de rendez-vous client: 1 à 2 par semaine au lieu des 7 à 8 attendues

deux choses à démonter :

votre NOMBRE a vous (1 ou 2 par semaine) : faites une moyenne sur une bonne période

les 7 à 8 attendues (à comparer avec vos collègues).

 

Pas de prospection permettant d'élargir votre secteur commercial actuel.

PAS n'est pas égal à PEU : un ou deux exemples de prospection devraient suffire à abattre cet argument.

 

Non respect des procédures mises en place au sein de l'équipe commerciale pour un meilleur fonctionnement en corrélation avec la stratégie commerciale.

grosse phrase fourre-tout , .....

 

 

Bonne chance et bonne patience !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour à vous,

Le RH m'a dit de passer cet après midi, il ouvre une négociation et me propose 6 mois de salaires,

a votre avis , sachant que ni eux ni moi même souhaitons continuons à travailler ensemble, reste la réparation financière,;

sachant que j'ai 2,3 ans d'ancienneté et au vu d contexte et motif du licenciement, pensez vous que le juge prud homme sanctionnera à plus de 12 mois? par expérience ou infos que vous aurez sur le sujet?

Pour ma part s'il faut prendre un avocat , il va me reclamer au mois un mois de salaire, et la procedure risque de durer 1 à 2 ans !!!

Merci pour votre avis avant d'accepter ou pas la proposition.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mitsuni
bonjour à vous,

Le RH m'a dit de passer cet après midi, il ouvre une négociation et me propose 6 mois de salaires,

a votre avis , sachant que ni eux ni moi même souhaitons continuons à travailler ensemble, reste la réparation financière,;

sachant que j'ai 2,3 ans d'ancienneté et au vu d contexte et motif du licenciement, pensez vous que le juge prud homme sanctionnera à plus de 12 mois? par expérience ou infos que vous aurez sur le sujet?

Pour ma part s'il faut prendre un avocat , il va me reclamer au mois un mois de salaire, et la procedure risque de durer 1 à 2 ans !!!

Merci pour votre avis avant d'accepter ou pas la proposition.

 

est-ce 6 MOIS tout compris , ou 6 mois EN PLUS ???

 

car ayant, comme précisé ci-dessus , été licencié ordinaire, tu dois déja toucher en fin de ton préavis (NON travaillé, car dispense) , les 3 mois de préavis + solde Congés Payés (au max 1,2 mois de salaire) + solde de RTT (si existe) + l'Indemnité de Licenciement (pour 3 ans d'ancienneté, c'est assez faible , disons au mieux 1 mois) .

 

ce qui t'est proposé, c'est une TRANSACTION , laquelle englobe la TOTALITE de ce qui t'est du (sauf limitation explicite) , dont une indemnité transactionnelle qui serait , dis-tu fixée à 6 mois.

 

Si c'est bien le cas, perso j'accepterais car c'est un acquis immédiat, sans tracas judiciaires. ceux qui te promettraient d'obtenir le double par procédure au CPH + certainement Appel , au bout mini de 2 années de démélés juridiques, avec avocat à payer plus ou moins d'avance, à toi de voir le risque encouru.

 

Si tu acceptes la transaction , surtout passes une journée à bien la lire avant de signer, voire à la transcrire ici pour recueillir des avis au préalable (je ne peux pas t'aider dans l'immédiat car je serais absent la 1ere quinzaine de Juin, mais d'autres personnes, sauf celles hostiles par principe aux transactions et RC , pourrons t'aider).

D'alleurs rien ne presse, j'estime que tu peux attendre la fin du préavis pour te décider.

 

 

Par ailleurs, peu importe que vous souhaitiez, ou non , continuer à travailler ensemble ... le licenciement, une fois prononcé, est irrévocable. Sauf à faire des faux ou garder ce licenciement secret (??) , la seule solution juridiquement correcte pour retravailler ensemble serait de te RE-EMBAUCHER (avec nouveau contrat de travail)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par M_elle
      Bonjour :),
       
      Je ne sais pas si je suis dans la bonne section du forum mais je ne vois pas trop où placer cette conversation :
       
      Souhaitant développer davantage des compétences dans le milieu du soin animalier, j'ai trouvé, [date]une formation [en médecine douce] mais je n'y connaissais absolument rien dans ce milieu de médecine douce. La formation me semblait sérieuse "sur le papier" comme on dit. Il a fallu payer des frais de dossier et d'inscription à hauteur [tarif] puis la formation se déroulait en week-end de séminaire payant. Il y avait normalement [plusieurs]week-end séminaires.
       
      Au bout de deux week-end de séminaire, je me suis très vite aperçue de ce que la formation était.... déjà[cette médecine douce ]reconnue par l'Etat mais il existe quand même une Fédération[...]qui réglemente la pratique et les écoles or ce soi-disant centre de formation n'en fait pas partie et la "formatrice" est une ancienne élève d'une de ses écoles qui s'est mise à son compte mais en aucun cas une "formatrice" qui s'avère être un vrai métier : les cours étaient dispensés de façon très aléatoire, rien de construit mais plutôt à l'image d'un puzzle dont la formatrice disait que nous rassemblerions les morceaux à la fin de l'année et que ça n'était qu'au dernier moment que nous comprendrions, la pratique était très approximative et rien de bien concret, les attestations de présence fournies avec un numéro de SIRET sont au nom de son mari -osthéopathe équin- ne correspondent en aucun cas à une école, ni à un centre de formation et n'ont donc aucune valeur.... plein d'autres détails mais je ne suis pas là pour tout exposer (sauf si nécessaire)
       
      Bref, j'ai décidé de cesser cette formation et comme j'ai appris que [cette médecine douce] en fait, issue de la médecine chinoise car c'était exactement le même principe transposé de l'humain à l'animal, je suis allée voir si l'herbe était plus verte ailleurs : je me suis donc rendue aux portes ouvertes d'une des écoles reconnues [...]qui dispense des cours sur l'humain (finalement, c'est mieux que je commence par moi-même et le mode de fonctionnement chez l'humain avant de vouloir soigner un animal...mais la finalité de mon projet restera l'animal, ça me prendra plus de temps mais ça n'est pas grave), entendre le discours qui s'y tenait et la philosophie qui allait avec et j'ai été conquise car là nous étions dans un discours (oral donc.. et non un "papier") plein de vie, très positif et qui correspondait tout à fait à ce que j'attendais d'une école bien cadrée, bien structurée avec un règlement intérieur....
      De ce fait, je me suis inscrite et j'ai commencé le premier week-end de formation récemment qui n'a strictement RIEN A VOIR avec le premier que j'avais fait dans ma précédente formation.
       
      Bref, pour conclure, je souhaiterais savoir si je peux récupérer une partie [des frais d'inscription] et de dossier que j'ai payés sur la précédente formation étant donné que je ne suis allée qu'à deux séminaires de formation et que j'ai décidé d'abandonner cette formation sur des faits totalement justifiés.
       
      PS : Il faut aussi savoir qu'à un moment, la formatrice a choisi de m'exclure de la formation au motif que je me suis prise des remarques fortement désobligeantes (à chaque week-end de séminaire où j'étais présente) de la part d'un élève [plus âgé]que moi où j'ai demandé à la formatrice d'intervenir car j'estimais que c'était de son ressort, qu'elle a refusé en prétextant que ça n'était pas son rôle donc j'ai dû régler le problème directement avec lui et qu'ensuite il m'a été reprochée de perturber la bonne ambiance du cours et que je n'ai donc plus été admise en cours à la session suivante, de là j'ai protesté en disant que j'allais demandé à ma conseillère d'insertion professionnelle si c'était "normal" et savoir quel recours, je pouvais avoir et à partir de ce moment-là, la formatrice a décidé de me réintégrer..... uniquement après l'accord de l'élève qui initialement m'avait fait des remarques désobligeantes et pour lequel j'avais sollicité l'intervention de la formatrice qui, de ce fait, s'est transformé en victime (je parle toujours de l'élève) parce que la formatrice s'étant dédouanée de son rôle, j'avais dû régler le souci moi-même et ça s''est retourné contre moi.... mais étant donné tout ce contexte général, j'ai donc fini par choisir de partir.
       
      J'espère avoir été claire et compréhensible
       
      Merci de vos réponses.
    • Par Noyeb
      Mesdames, Messieurs,
       
      Ayant plusieurs sons de cloches concernant les temps de trajet, je me tourne vers vous.
       
      J'ai été employé en intérim pour une boîte de Télécom. Mon lieu de travail se situe sur Dijon (21) Et j'habite Sallanches (74). Le boîte me paie mes frais de transport via la SNCF. J'ai en gros le lundi 6h de train pour me rendre de chez moi sur mon lieu de travail et le vendredi 6h de mon travail à mon domicile.
      Est-ce que ce temps passé dans le train est comptabilisé comme temps de travail effectif ou pas? Cela dépend des conventions collectives?
       
      En vous remerciant par avance.
       
      [...]
    • Par Andromaque
      Bonjour,
       
      Et puisqu’il est encore temps, bonnes fêtes de Pâques.
       
      Je suis en appel contre mon ex employeur.
      Concernant mes demandes et suite à mes lectures est il possible de se référer et aux articles 565 et suivants du code de procédure civil? [EDIT de l'équipe de modération lien hors charte]
       
      Merci de votre aide.
    • Par rom_39
      Bonjour à tous,
      Je déterre le sujet, mais étant dans le même cas, j'aimerais savoir si @MRichard a eu une réponse précise de sa DRH ou de la DIRECCTE.
      Bonne journée à tous
       
      EDIT de l'équipe de modération : référence à cette discussion : Convention cadres de la métallurgie : Position et coefficient pour promotion d'un non diplômé - Travail et prestations sociales - Net-iris
    • Par Clarisse M
      Bonjour, ma responsable ma prévenu d'une réunion le mardi 27 avril à 19h30 mais voilà je fini ma journée à 13h30 et j'habite à 1h aller retour de mon lieu de travail de plus à la dernière réunion l'heure resté en plus ne nous à pas été payé se qui sera encore le cas.  La réunion étant à 19h30 il y en a pour au moins 1h se qui me fera rentré chez moi pas avant 21h ont t'ils ĺe droit de m'y obligé. Merci
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...