Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Peur du délit de fuite


Aminemed

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Voila, hier soir, en essayant de stationner pour aller rapidement faire des courses, j'ai un peu percuté une voiture qui était à l'arrêt sur un stationnement "Transport de Fonds", avec les warning allumés. J'ai un peu trop serré pour stationner et il y'a eu malheureusement accrochage. Ma voiture n'a visiblement rien. Pas de trace. Mais sur le coup, j'ai un peu paniqué, je me suis arrêté 1 min, ensuite, ne voyant personne venir, j'ai avancé et je suis resté à l'arrêt le temps que le feu devienne vert. J'étais donc à l'arrêt environ 2 min 30 après l'impact, sans que l'autre propriétaire ne vienne. Bien entendu, j'ai été pris de remords après pour ne pas être descendu vérifier si l'autre voiture à eu un dégât ou pas et je suis donc revenu sur le lieu. La voiture n'était malheureusement plus la et je n'avais pas noté son numéro d'immatriculation.

 

Le soir même, je me suis rendu au commissariat de mon quartier pour relater les faits et leur affirmer qu'en aucun cas, mon but était de prendre la fuite, même si j'ai paniqué un peu. Les policiers m'ont dit que je pouvais enregistrer une main courante mais que cela ne servirait à rien. Je suis donc revenu chez moi.

 

J'ai peur maintenant qu'un témoin ait relevé ma plaque et qu'il ne la communique à l'autre propriétaire et que je soit accusé, malgré ma bonne foi, d'un délit de fuite (avec tout ce que cela suppose comme conséquences..)..Que puis je faire selon vous pour éviter une telle situation ? appeller mon assurance pour les prévenir d'un potentiel coup de fil ? aller au commissariat de cet arrondissement (au lieu du mien ou je suis allé) ??..

 

Merci pour votre aide

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 12
  • Création
  • Dernière réponse

Pour l'instant, rien à faire...

Attendez déjà de voir ce qui se passe, et probablement que rien ne se passera...

Ceci dit, votre comportement n'est pas non plus à encourager...:mad:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour l'instant, rien à faire...

Attendez déjà de voir ce qui se passe, et probablement que rien ne se passera...

Ceci dit, votre comportement n'est pas non plus à encourager...:mad:

 

Oui je sais, mais comme je l'ai dis précedemment, j'ai un peu paniqué sur le coup, mais je suis vite revenu sur mes pas. Ma voiture n'a rien, une petite trace qu'il suffit de frotter, mais je doute que ça soit du à cet impact. Je viens d'arrêter 2 policiers, qui faisaient une ronde à pied, pour leur exposer le probleme et leur demander leur avis aussi, ce que je peux faire pour réparer mon tort. Ils m'ont dit aussi de ne rien faire et pour un choc matériel peu important, ce n'est pas grave et qu'il faut reconnaitre mon tort quand mon assureur va m'appeler.

 

voila

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense surtout qu'il faut prévenir votre assureur pour mettre à plat la situation. Certes vous avez paniqué mais comme l'a dit Lag0, il est vrai que votre comportement n'est pas non plus exempt de tout reproche.

Si un témoin a relevé la plaque ou que le propriétaire de la voiture accrochée (qui peut aussi ne rien avoir hein) vous recontacte, alors il faudra vous expliquer avec lui.

Si cela n'est pas le cas alors estimez vous chanceux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense surtout qu'il faut prévenir votre assureur pour mettre à plat la situation. Certes vous avez paniqué mais comme l'a dit Lag0, il est vrai que votre comportement n'est pas non plus exempt de tout reproche.

Si un témoin a relevé la plaque ou que le propriétaire de la voiture accrochée (qui peut aussi ne rien avoir hein) vous recontacte, alors il faudra vous expliquer avec lui.

Si cela n'est pas le cas alors estimez vous chanceux.

 

Si il me contacte, aucun soucis, je prends tout en charge et je reconnais bien sur les faits. Moi j'ai juste pas envie que cette histoire prenne une trop grande proportion, police etc...alors que j'ai été de bonne foi par la suite. Certes nous faisons tous des erreurs, le plus important est de les reconnaître.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense surtout qu'il faut prévenir votre assureur pour mettre à plat la situation.

Et pourquoi ? Il y fera quoi de plus l'assureur ? Je pense qu'il faut juste ne rien faire...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si j'avais eu même un accrochage léger avec quelqu'un et que j'avais peur que finalement on puisse "remonter" jusqu'à moi, je prendrais le soin d'avertir mon assureur que peut être on risque de le contacter à ce sujet.

Ou alors effectivement on peut aussi ne rien dire, c'est un choix. Si l'assureur n'est pas au courant et que finalement personne ne peut remonter jusqu'à vous, c'est la tranquillité assurée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Perso, je ne connais pas mon assureur par son petit nom, donc je ne l'avertirais pas. Car même si j'appelais et que je laissais le message à l'un des conseillers clientèles de la plateforme téléphonique, pas sur que ça servirait à grand chose.

Sera toujours temps de s'occuper de la chose si elle sort un jour...

De toute façon, l'assureur, il est là pour assurer, c'est pas lui qui vous mettrait en prison, mais la police. Or, coté police, rien à faire qu'attendre...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Perso, je ne connais pas mon assureur par son petit nom, donc je ne l'avertirais pas. Car même si j'appelais et que je laissais le message à l'un des conseillers clientèles de la plateforme téléphonique, pas sur que ça servirait à grand chose.

Sera toujours temps de s'occuper de la chose si elle sort un jour...

De toute façon, l'assureur, il est là pour assurer, c'est pas lui qui vous mettrait en prison, mais la police. Or, coté police, rien à faire qu'attendre...

 

Je suis parti la voir 2 fois la police et ils m'ont dit que je n'avais rien à faire aussi qu'attendre. Hier soir, j'avais l'impression que ça les saoulait un peu de faire une main courante pour un accrochage et qu'à minuit, ils voulaient s'occuper de choses plus graves. Ceux que j'ai croisé à midi aussi avaient l'air un peu agacés d'être sollicité pour une telle chose. Du coup, je ne sais plus quoi penser. Je vais attendre et si la police me convoque, je dirai que je suis allé les voir en 1er lieu et 2 fois et j'essaierai de régler le souci à l'amiable avec la personne concernée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Personnellement, je n'avertirais pas l'assureur.

En effet, par expérience, l'assureur risque de vous compter d'office un malus. Cela m'est arrivé une fois : suite à un accrochage (j'étais responsable), nous ne sommes pas parvenus à faire un constat "amiable", l'adversaire voulant noter des dégats à l'opposé du choc. J'ai donc récupéré mon exemplaire de constat, rempli mais non signé, et j'ai fait part de l'incident à mon assureur. A l'échéance suivante, j'avais un malus. J'ai contacté mon assureur pour savoir si l'adversaire avait été indemnisé. Un coup de fil de mon assureur à son assureur (noté sur constat) a permis de constater que l'adversaire n'avait jamais rien déclaré... Après négociation avec mon assureur, j'ai toutefois pu faire annuler le malus...

 

Pour l'instant, il vaut donc mieux attendre, et reconnaître les faits si vous êtes contacté.

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Personnellement, je n'avertirais pas l'assureur.

En effet, par expérience, l'assureur risque de vous compter d'office un malus.

 

Oui il est vrai que sur ce point vous et Lag0 avaient probablement raison. Autant ne rien faire en attendant. Mais que dirait l'assureur s'il était avisé et que son assuré ne lui avait rien signalé?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui il est vrai que sur ce point vous et Lag0 avaient probablement raison. Autant ne rien faire en attendant. Mais que dirait l'assureur s'il était avisé et que son assuré ne lui avait rien signalé?

 

Moi c'est plutot la police qui m'inquiétait le plus. Mon assureur, pour lui avoir parlé récemment, tient un centre d'appel dans un autre pays et j'ai eu pas mal de soucis à cause de cela. Des opérateurs ayant chacun marqué ce qu'ils souhaitent dans mon dossier, etc etc..aucun moyen de vraiment parler à quelqu'un à paris malheureusement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mon assureur, pour lui avoir parlé récemment, tient un centre d'appel dans un autre pays et j'ai eu pas mal de soucis à cause de cela. Des opérateurs ayant chacun marqué ce qu'ils souhaitent dans mon dossier, etc etc..aucun moyen de vraiment parler à quelqu'un à paris malheureusement.

C'est bien ce que je voulais dire...

 

---------- Message ajouté à 16h58 ---------- Précédent message à 16h57 ----------

 

Je suis parti la voir 2 fois la police et ils m'ont dit que je n'avais rien à faire aussi qu'attendre. Hier soir, j'avais l'impression que ça les saoulait un peu de faire une main courante pour un accrochage et qu'à minuit, ils voulaient s'occuper de choses plus graves. Ceux que j'ai croisé à midi aussi avaient l'air un peu agacés d'être sollicité pour une telle chose. Du coup, je ne sais plus quoi penser. Je vais attendre et si la police me convoque, je dirai que je suis allé les voir en 1er lieu et 2 fois et j'essaierai de régler le souci à l'amiable avec la personne concernée.

Franchement, je comprends que ça doit les saouler...:D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...