Aller au contenu
Le forum juridique de Juritravail
Bobadge

dossier de prêt avec taux d'endettement à 88%

Messages recommandés

Bonjour à tous et à toutes !

 

le 20 Octobre 2007 nous avons acheté une maison à 280 000 Euros en la finançant avec un prêt de 84 000 Euros,en effet le 9 Novembre 2007 nous devions signer la vente d'un terrain à 215 000 Euros, ce qui nous réglez la totalité frais de notaire compris, nous avions encore un prêt immobilier de 176 000 Euros puisque le terrain que nous vendions faisait parti d'une division, il restait donc la partie habitation. Les acquéreurs du terrain n'ont pas fait les démarches nécessaire et on eu un refus de prêt le 12 décembre 2007 soit plus d'un mois après la date de signature prévue.

 

La banque nous avait passé notre dossier de prêt avec un taux d'endettement de 88 % est ce légal ?

 

La banque nous a "basculé" les 176 000 Euros et les 215 000 Euros en relais et autant vous dire qu'elle ne nous a pas fait de cadeau...

 

Pouvez vous me dire si il y a une faute de devoir et de conseils de la part de la banque ?

 

Merci pour vos conseils !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Vous êtes sûr que vous avez donné toutes les informations à la banque?

 

Cordialement,

 

 

giantpanda

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Oui je suis sûre d'avoir donné toutes les informations à la banque.

 

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Si je comprends bien, vous aviez une maison avec un grand terrain sur lequel vous aviez un encours de prêt de 176000 €. Vous avez divisé le terrain pour en vendre une partie 215 000 €.

Un mois avant cette vente, vous avez fait une nouvelle acquisition de 280 000 €, financée par un prêt amortissable de 84 000 € + un relais de 215 000 € du montant total de la vente du terrain.

 

Vous espériez réaliser une opération immobilière lucrative, mais maintenant que votre projet ne s'est pas réalisé comme vous le souhaitiez, vous voulez rechercher la responsabilité de la banque...

La banque aurait dû vous inciter à ne faire votre acquisition qu'après la vente de votre terrain, mais vous aviez un compromis et elle vous a fait confiance ; et puis, vous auriez peut-être loupé le bien acheté si vous aviez attendu...

 

Pour vous sortir de cette situation, il faudrait envisager d'urgence:

- soit de vendre le terrain objet de la division,

- soit de vendre l'autre partie de terrain avec la maison,

- soit de vendre la maison acheté en 2007

.... avant que la banque ne fasse une procédure pour une vente sur saisie.

 

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour votre réponse

 

Nous ne recherchons pas à mettre la faute sur la banque, nous avions un encourt de prêt de 176 000 car nous avions mis toutes nos économies sur cet achat.

La banque ne nous a pas aidé car elle a basculé toute la somme en relais au lieu de nous augmenter notre prêt de 84 000 Euros, nous nous sommes retrouvés avec un encourt de prêt relais à 433 000 Euros ensuite elle a daigné s'occuper de nous en gardant 233 000 en relais et 200 000 Euros en prêt de consolidation avec une hypothèque (coût 2500 euros)sur la maison que nous avions acheté en Oct 2007 au lieu de nous faire l'hypothèque sur l'autre maison..

Nous avons vendu notre maison avec une baisse de 50 000 Euros, il nous reste donc un relais de 73 000 Euros (avec les frais),avons signé un compromis pour le terrain avec une baisse de 85 000 Euros, nous devons passer chez le notaire ce vendredi et j'apprends par celui-ci que la banque a fait une translation d'hypothèque sans nous prévenir.:D , nous avons mis l'habitation en location et le loyer couvre les mensualités du prêt de 200 000 Euros

 

Nous avions bien sûr voulu mettre en vente la totalité maison+terrain mais comme le terrain mesurait 10 000 m² cela n'intéressait pas les acquéreurs, c'est pourquoi nous avons scindé notre propriété.

 

Nous avons vraiment l'impression de nous être fait avoir par notre banque et sommes persuadée qu'elle a manqué de devoir et de conseils !

 

quand pensez-vous ?

 

Merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous n'êtes pas clair dans vos explications...

 

Doit-on comprendre que vous avez vendu 230 000 € la maison achetée 280 000 en 2007 et sur laquelle vous aviez deux prêts :

- 1 de 84 000 € fait lors de l'acquisition

- 1 de 200 000 € suite à la transformation du relais.

 

Si c'est le cas, il manque ~50 000 €

 

Le terrain doit être vendu mais plus à 215 000 € puisque vous avez baissé le prix de 85 000 €. Vous vendez donc 130 000 € alors qu'il reste un relais de 233 000 €

 

Il vous manque donc globalement 103 000 € + 50 000 € : comment les financez-vous ?

 

Ce que je ne comprends pas c'est que vous dites avoir loué l'autre maison et que les loyers couvrent les échéances du prêt de 200 000 €... mais ce prêt a dû être remboursé lors de la vente du bien acheté en 2007 ???

 

Et dans tout cela, vous, vous n'avez plus de maison pour habiter ?

 

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolée de ne pas être clair !

 

Nous avons vendu notre maison 250 000 ce qui nous a permis de solder les 84 000 euros et une partie des 233 000 euros du relais, il nous reste à ce jour 73 000 euros en relais, que nous allons solder avec la vente du terrain à 130 000..

Il nous reste un prêt de consolidation de 200 000 euros et non nous n'avons plus de logement !

 

voilà, de plus l'excédent qui nous revient de la vente du terrain soit 130 000 euros - 73 000 soit 57 000 Euros seront réinjecté dans le prêt de 200 000 Euros puisqu'il y a eu translation d'hypothèque sans nous prévenir !

 

Ah j'oubliais la banque veut bien ne pas solder une partie à condition que nous placions cet argent sur des assurances vies !!

 

Nous pensions être tranquille placer notre pécule (bien mérité depuis 2 ans de galère) et souffler un peu mais non..

 

difficile a expliquer et j'espère que je ne vous ai pas trop embrouillé !

 

je pense que nous avons largement payé notre dette à la banque avec les frais, frais d'hypothèque et j'en passe..

 

en tout ca merci !!:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Globalement cette opération vous aura coûté cher : 30 000 € de moins value sur la maison achetée en 2007 , 85 000 € de baisse sur le prix du terrain, le frais d'hypothéque,... mais tous ces frais ne vont pas dans la poche de votre banque qui ne perçoit que les frais de dossiers et intérêts.

 

Logiquement, une partie du prêt doit être remboursée lors de la vente du terrain... Avant d'avoir scindé votre parcelle, vous aviez un encours de 176 000 € ; maintenant, vous avez le terrain en moins mais un encours de prêt de 200 000 € sur une maison qui ne les vaut peut-être pas.

Si c'est pour bloquer la différence en assurance vie sans aucune certitude sur la rentabilité, autant faire un remboursement anticipé partiel du prêt .

 

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'opération nous aura fait perdre 30 000 euros plus les 20 000 de frais de notaire puisque l'achat était de 300 000 euros frais de notaire inclus..+ les 85 000 euros de baisse du terrain et les frais et aussi, le moral....:(

 

Il m'a fallu me battre pour être reçu par la banque, envoie de rar au siège qui restait sans réponse, j'ai du menacer d'appeler les médias ou les journaux pour que l'on daigne me recevoir ! Le relais avait été fait pour une année et je voulais absolument prolonger d'une année ce qui n'a pas été simple, il nous prenait pratiquement tout ce qu'il y avait sur le compte et nous laissé 200 euros pour vivre, il nous fallait bien sûr régler les 680 Euros du prêt de 84 euros qu'il se faisait un plaisir de rejeter..

 

Je peux vous assurer que nous en avons bavé et que j'ai tout mis en oeuvre pour la vente de ce bien le but n'étant pas de le garder et de sortir le plus vite de cette situation, je ne me sens pas fautive car nous signions l'achat le 20 Octobre et signions la vente du terrain le 9 Novembre..

 

je reste persuadée que la banque a manqué de conseil dans cette histoire et qu'à ce jour on nous agite une carotte sous le nez pour nous faire conclure des contrats d'assurances vies.

 

Il y a bien un risque avec ces contrats ? la banque me jure que non..pas de risques.

 

en tout cas merci pour votre soutien, c'est sympa !,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Véga Lyre
L'opération nous aura fait perdre 30 000 euros plus les 20 000 de frais de notaire puisque l'achat était de 300 000 euros frais de notaire inclus..+ les 85 000 euros de baisse du terrain et les frais et aussi, le moral....:(

 

Il m'a fallu me battre pour être reçu par la banque, envoie de rar au siège qui restait sans réponse, j'ai du menacer d'appeler les médias ou les journaux pour que l'on daigne me recevoir ! Le relais avait été fait pour une année et je voulais absolument prolonger d'une année ce qui n'a pas été simple, il nous prenait pratiquement tout ce qu'il y avait sur le compte et nous laissé 200 euros pour vivre, il nous fallait bien sûr régler les 680 Euros du prêt de 84 euros qu'il se faisait un plaisir de rejeter..

 

Je peux vous assurer que nous en avons bavé et que j'ai tout mis en oeuvre pour la vente de ce bien le but n'étant pas de le garder et de sortir le plus vite de cette situation, je ne me sens pas fautive car nous signions l'achat le 20 Octobre et signions la vente du terrain le 9 Novembre..

 

je reste persuadée que la banque a manqué de conseil dans cette histoire et qu'à ce jour on nous agite une carotte sous le nez pour nous faire conclure des contrats d'assurances vies.

 

Il y a bien un risque avec ces contrats ? la banque me jure que non..pas de risques.

 

en tout cas merci pour votre soutien, c'est sympa !,

Un risque avec un contrat d'assurance vie? Il en existe un si la banque vous fait placer en unités de compte (Fonds commun de placement en actions/obligations).

 

En revanche, si vous placez l'intégralité de la somme sur du "fonds en euros", vous récupèrerez votre capital majoré des intérêts (+/- 3%/an)... Vous risquerez donc juste de gagner moins que si vous aviez placé la somme chez un assureur (rendements des fonds en euros plus élevés, traditionnellement).

J'ai horreur de ces procédés bancaires, pourtant courants.

Modifié par Véga Lyre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à vous tous pour vos réponses !!

 

Je reçois un appel de la banque ce matin qui me dit qu'il y a eu une erreur et qu'effectivement il n'y a pas eu de translation d'hypothèque sur le prêt de 200 000 Euros !!:):):):)

J'avais raison dans mes démarches et nous pouvons placer notre capital comme bon nous semble !

 

Encore merci pour votre soutien !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Là, je ne comprends plus... S'il n'y a pas eu translation d'hypothèque et que cette dernière était sur le bien acheté en 2007, le prêt de 200 000 € aurait dû être remboursé lors de la vente du bien (avant le remboursement du crédit relais).

 

Attendez d'avoir une confirmation écrite de la banque comme quoi elle ne demande pas de remboursement avant de vous réjouir ...

 

Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


© 2000-2020 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...