Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Prolongation garantie suite à une immobilisation d'un appareil : qui la doit ?


Patatorz

Messages recommandés

Bonjour,

 

suite à un problème sur un appareil neuf, le support technique du fabriquant me demande de le ramener dans un service agrée sur Lyon pour expertise et réparation.

J'amène le produit le 21/04, le service en question ne fait pas d'expertise et décide de le renvoyer directement dans un autre centre agrée (à Brive). Une prise en charge est réalisée avec fourniture de la facture sur laquelle ne n°IMEI de l'appareil apparaît.

Ne voyant pas la réparation avancer (suivi par n° IMEI de la réparation possible dur le site du 2ème centre de service), je demande au premier centre de service (celui de Lyon) ce qu'il se passe. J'apprends que le produit n'est parti que une semaine après sa prise en charge car l'appareil étant "trop récent" le n°IMEI n'était pas reconnu. Le centre de Brive accuse réception du téléphone le 29/04 et prévient le centre de Lyon le 06/05 que la facture avec le n° IMEI manque (alors qu'elle a été fournie lors de la prise en charge). Je dois renvoyer par fax la facture au centre de Brive qui débloque la situation le 07/05 mais à l'heure actuelle le téléphone n'est toujours pas rentré dans le circuit de réparation.

 

En résumé, le délai de réparation du centre de Brive étant de 15 jours, je ne compte pas avoir un retour de l'appareil chez moi à Grenoble avant le début juin soit plus d'un mois d'immobilisation, en espérant que le produit soit réparé.

 

Je ne vais pas accablé l'un ou l'autre car là n'est pas la question quoiqu'ils aient tous les 2 montrés la limite de leurs compétences. Mais je souhaite savoir quel centre doit me fournir le document prolongeant la garantie étant donné que le produit a été immobilisé plus de 7 jours : le centre de Lyon qui a fait la prise en charge ou le centre de Brive qui tente de le réparer ?

 

En fait j'ai adressé ma demande au centre de Lyon à 3 reprises par email mais celui, malgré la lecture des emails, ne répond pas.

 

Merci pour votre aide.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 6
  • Création
  • Dernière réponse
Bonjour,

 

suite à un problème sur un appareil neuf, le support technique du fabriquant me demande de le ramener dans un service agrée sur Lyon pour expertise et réparation.

J'amène le produit le 21/04, le service en question ne fait pas d'expertise et décide de le renvoyer directement dans un autre centre agrée (à Brive). Une prise en charge est réalisée avec fourniture de la facture sur laquelle ne n°IMEI de l'appareil apparaît.

Ne voyant pas la réparation avancer (suivi par n° IMEI de la réparation possible dur le site du 2ème centre de service), je demande au premier centre de service (celui de Lyon) ce qu'il se passe. J'apprends que le produit n'est parti que une semaine après sa prise en charge car l'appareil étant "trop récent" le n°IMEI n'était pas reconnu. Le centre de Brive accuse réception du téléphone le 29/04 et prévient le centre de Lyon le 06/05 que la facture avec le n° IMEI manque (alors qu'elle a été fournie lors de la prise en charge). Je dois renvoyer par fax la facture au centre de Brive qui débloque la situation le 07/05 mais à l'heure actuelle le téléphone n'est toujours pas rentré dans le circuit de réparation.

 

En résumé, le délai de réparation du centre de Brive étant de 15 jours, je ne compte pas avoir un retour de l'appareil chez moi à Grenoble avant le début juin soit plus d'un mois d'immobilisation, en espérant que le produit soit réparé.

 

Je ne vais pas accablé l'un ou l'autre car là n'est pas la question quoiqu'ils aient tous les 2 montrés la limite de leurs compétences. Mais je souhaite savoir quel centre doit me fournir le document prolongeant la garantie étant donné que le produit a été immobilisé plus de 7 jours : le centre de Lyon qui a fait la prise en charge ou le centre de Brive qui tente de le réparer ?

 

En fait j'ai adressé ma demande au centre de Lyon à 3 reprises par email mais celui, malgré la lecture des emails, ne répond pas.

 

Merci pour votre aide.

 

Bonsoir,

 

La prise en charge du produit a été effectué par le centre de Lyon à mon sens c'est à ce dernier à vous délivrer le document prolongeant la garantie.

Le fait qu'il est transmis à un autre centre ne vous concerne pas c'est totalement transparent pour vous.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est le SAV que vous avez saisi qui est en charge légale du produit confié.

Si il ne peut effectuer de réparation sur le produit concerné, et qu'il transmet à son tour ledit produit à une société tiers, il le fait sous SA responsabilité, et cela ne vous "regarde" pas.

 

Donc, c'est le SAV que vous avez saisi qui est responsable légalement, et administrativement.

 

Maintenant, j'aurais une question:

Ce téléphone portable (puis N° IMEI), vous l'avez eu avec votre FATM?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour, ce téléphone a été acheté nu hors offres d'opérateurs.

 

J'ai eu la réponse du centre de service de Lyon ce matin par email :

Bonjour,

Malheureusement , je n'en ai pas le pouvoir.Il faut que vous contactiez le Service Clients xxxx qui logiquement vous accordera un prolongement de la Garantie de Votre Téléphone au N° Suivant: 09 xxxxxxxxx .

Salutations.

 

Donc en résumé ils se dégagent de cette obligation et me renvoient vers le fabriquant du téléphone.

 

Merci pour votre aide.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Là, il s'agit de la garantie vendeur et de la garantie légale de conformité qui s'appliquent de plein droit.

Donc, seul votre vendeur peut donc prendre en compte le temps d'immobilisation du bien mis en SAV.

Charge donc à lui de vous établir tout document qui établisse la prise en compte de l'immobilisation, et du temps rallongé de ladite garantie;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

en fait le vendeur (un leader européen de la vente en ligne) indique clairement qu'il ne prend en compte le SAV que pendant 7 jours. Au delà de cette durée, ce vendeur redirige vers le support des fabricants et vers les centres techniques agréés.

Suite à un appel du SAV du fabricant du téléphone, ce dernier dit qu'il ne fournit pas ce genre de document mais qu'avec le n°IMEI ils savent tracer le téléphone et la prolongation de garantie.

 

Personnellement je préfèrerais avoir un écrit indiquant clairement la prolongation de garantie. Il est clair que même si cet aspect est légal il est difficile de le faire mettre en application sachant que à la fois, le vendeur, le fabricant et les centres de services ne veulent pas le faire !!!!

 

Slts

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

en fait le vendeur (un leader européen de la vente en ligne) indique clairement qu'il ne prend en compte le SAV que pendant 7 jours. Au delà de cette durée, ce vendeur redirige vers le support des fabricants et vers les centres techniques agréés.

 

Attention, ceci est une clause abusive en matière de garantie vendeur, due à l'article 1641 du code civil, et en matière de garantie légale de conformité, dues aux articles L211-1 à L211-18 du code de la consommation et aux articles 1641 et 1648 du code civil.

 

Vous avez tout à loisir de saisir la DDPP (Directions départementales de la protection des populations chargées d'appliquer les politiques concernant la protection et la sécurité des consommateurs. ( qualité des roduits, conformité,hygiène, sécurité alimentaire, loyauté des transactions, ventes soumises à autorisation administratives, pratiques réglementées, pratiques illicites, anciennement la DDCCRF)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...