Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Rupture période d'essai en ne se présentant plus


Remi91

Messages recommandés

bonjour

 

 

la fin de la periode d'essai par le salarié doit elle etre signifié par ecrit ? pour resumer, si le salarié ne se présente plus, l'entreprise peut elle considéré que le salarié met fin à la periode d'essai, même si elle n'a pas d'ecrit ? l'entreprise doit elle plutot constater la faute et procéder à un licenciement pour faute ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 28
  • Création
  • Dernière réponse

La fin de la période d'essai n'a pas à être signée, si le salarié ne se présente plus il est en absence injustifiée, l'employeur peut considérer qu'il s'agit d'un abandon de poste et ne rien faire , sauf lui envoyer un (ou des) bulletin de paie à 0€.

 

Pendant ce temps le salarié se retrouve en CDI, si la période d'essai est terminée, il n'est pas libéré de ses obligations pour être embauché ailleurs et ne peut pas obtenir d'indemnités chômage.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ok, alors un salarié en periode d'essai, voulant prendre par exemple deux semaines de congés qui lui ont ete refusé, s'absente pendant deux semaines puis revient, il risque quoi ?

 

un licenciement pour cause reel et serieuse ou grave ?

quoique dans le cadre d'une periode d'essai l'employeur peux mettre fin a celle-ci. et dans ce cas et dans l'autre le salarié touche les assedics.

 

le fait qu'il s'absente ne pouvant etre considéré comme une demission (car pas d'ecrit)

 

si je me trompe dite le moi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'ai relu mais c'est pas clair pour moi.

 

il part du principe que le salarié ne revienne pas. dans mon exemple le salarié previent qu'il s'octroie des congés et revient. que peux faire l'employeur ?

 

1/ considéré qu'il est demissionnaire et du coup lui interdir l'entrée des locaux

2/ sanction disciplinaire pouvant aller jusqu'a un licenciement pour faute

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'ai relu mais c'est pas clair pour moi.

 

il part du principe que le salarié ne revienne pas. dans mon exemple le salarié previent qu'il s'octroie des congés et revient. que peux faire l'employeur ?

 

1/ considéré qu'il est demissionnaire et du coup lui interdir l'entrée des locaux

2/ sanction disciplinaire pouvant aller jusqu'a un licenciement pour faute

 

Si vous venez de prendre un emploi, et que vous demandez des congés, ne vous attendez pas a ce que l'employeur vous garde.

 

Si vous êtes encore en période d'essais, la convenance veut que l'on informe l employeur, on reproche le manque de correction des employeurs, mais il ne faut pas oublier que certains employés n'ont pas cette correction non plus.

 

Si la période d'essais est terminé, vous serez licencié.

 

 

 

Vaut mieux trouver une solution et repousser vos congés, que de perdre son emploi en temps de crise. On sait ce que l'on perd, mas jamais ce que l'on gagne

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'ai relu mais c'est pas clair pour moi.

 

il part du principe que le salarié ne revienne pas. dans mon exemple le salarié previent qu'il s'octroie des congés et revient. que peux faire l'employeur ?

 

1/ considéré qu'il est demissionnaire et du coup lui interdir l'entrée des locaux

2/ sanction disciplinaire pouvant aller jusqu'a un licenciement pour faute

 

Tout simplement soit il vous réintègre dans l'entreprise (ce qui m'étonnerait beaucoup), soit tout aussi simplement il met fin unilatéralement et sans motif à votre période d'essai et vous invite à ne plus revenir en vous indiquant que vous ne faîtes plus partie de l'entreprise.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout simplement soit il vous réintègre dans l'entreprise (ce qui m'étonnerait beaucoup), soit tout aussi simplement il met fin unilatéralement et sans motif à votre période d'essai et vous invite à ne plus revenir en vous indiquant que vous ne faîtes plus partie de l'entreprise.

 

J'opterais pour la deuxième solution fin de la période d'essais si il est toujours en période d'essais. Dans le cas d'un absence comme celle-ci, il est considéré comme démissionnaire,

 

ca c 'est une question de curiosité, dans ce cas de figure, l'employeur doit il quand même donner le délais de prévenance de 48 H00?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

on va faire plus simple

il est en période d'essai

toute période d'absence repousse la fin de période d'essai,tant qu'il revient pas la période d'essai est "suspendue " et ne reprend qu'à son retour

 

donc à son retour, vous mettez fin à sa période d'essai (moi en tout cas, je le garderais pas)

 

enfin, ne surtout pas justifier le motif de fin de période d'essai : c'est fin et c'est tout et pas , c'est parce que vous avez été absent.

 

attention quand même au délai de prévenance.

 

Ps : pourquoi voulez vous que ce soit forcément le salarié qui mette fin, ce peut être vous , non ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'imagine que oui. Parce que si le salarié est absent mais sans avoir donné de raisons et sans avoir notifié son intention de rompre la période d'essai alors je pense que l'employeur lui doit respecter son délai de prévenance. Après comment prévenir un salarié absent et en vacances?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'imagine que oui. Parce que si le salarié est absent mais sans avoir donné de raisons et sans avoir notifié son intention de rompre la période d'essai alors je pense que l'employeur lui doit respecter son délai de prévenance. Après comment prévenir un salarié absent et en vacances?

 

Je vois que Théflo à répondu à ma question. Je suppose que la lettre recommandée suffit. Il m'est arrivé de prendre de congés pendant ma période d'essais cadre qui généralement sont renouvellés, mais cela avait été vu et accepté avant mon engagement. Ce qui est dommage, c'est qu'en attendant, ne autre personne aurait pu bosser

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'ai relu mais c'est pas clair pour moi.

 

il part du principe que le salarié ne revienne pas. dans mon exemple le salarié previent qu'il s'octroie des congés et revient. que peux faire l'employeur ?

 

1/ considéré qu'il est demissionnaire et du coup lui interdir l'entrée des locaux

2/ sanction disciplinaire pouvant aller jusqu'a un licenciement pour faute

 

 

Vous changez de cas, maintenant il part en congés, en prévenant et pendant la période d'essai, bon allons y, mais ce serait plus simple de tout nous dire, la vérité par exemple.

 

Vous envisagez deux solutions seulement, il en existe plusieurs, c'est du cas par cas.

 

Date d'embauche, durée de l'essai, CC, date et durée de l'absence, taille de l'entreprise?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

j'ai relu mais c'est pas clair pour moi.

 

il part du principe que le salarié ne revienne pas. dans mon exemple le salarié previent qu'il s'octroie des congés et revient. que peux faire l'employeur ?

Depuis quand un salarié "s'octroie" t-il des congés ? Les congés sont nécessairement approuvés (ou non) par l'employeur. Le salarié qui s'absente est en absence injustifiée, pas en congés.

1/ considéré qu'il est demissionnaire et du coup lui interdir l'entrée des locaux

2/ sanction disciplinaire pouvant aller jusqu'a un licenciement pour faute

La démission ne se présumant pas, l'employeur ne peut pas considérer son salarié comme "démissionnaire".

En période d'essai, pas besoin de licenciement pour faute, suffit de rompre la période d'essai.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

que de debat. oui c'est mon cas.

 

en fait, avant l'embauche les dates de congés etait validé. sans problémes. au moment de signer le contrat, j'en reparle. pas de probléme, on me dit meme que c'est normal de prendre des congés. et quand je pose ma feuille, et bien on me repond que ce n'est pas possible et qu'ils n'avaient pas réalisé. si c'est pas de la mauvaise foi ça ?

 

donc cadre, 3 mois d'essai.

 

le tout est de ne pas se faire virer en etant considéré comme démissionnaire. car la je perds les assedics.

 

et non messieurs, il n'y a pas d'un coté les mechants salariés qui profite du systéme et de l'autre l'employeur qui subit. croyez moi, je suis loin de profiter du systeme. mais billet d'avion, hotel etc de reservé pour s'entendre dire qu'ils avaient pas réalisé. elle est ou l'honneteté ? mon seul tort et de ne pas avoir fait formaliser cela. je pensais que la parole donné etait suffisante

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

.

 

le tout est de ne pas se faire virer en etant considéré comme démissionnaire. car la je perds les assedics.

 

je ne comprends pas la !!!!

se faire virer en étant considéré comme démisssionaire ?? le tout en période d'essais ??

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et non messieurs, il n'y a pas d'un coté les mechants salariés qui profite du systéme et de l'autre l'employeur qui subit.

 

Rassurez vous, ce n'est pas ce que nous prétendons.

Nous cherchons juste à vous expliquer la situation au regard du droit et sur ce point je plussoie ce que vous a judicieusement dit Lag0 précédemment.

 

Je pense que quand vous reviendrez au sein de cette entreprise votre employeur vous annoncera qu'il rompt votre période d'essai sans motif, ou alors en invoquant le fait que vous vous êtes octroyés des congés qui n'avaient pas lieu d'être selon lui).

 

Pourquoi irait-il vous licencier alors qu'il peut rompre votre période d'essai?

Vous n'avez pas démissionné non plus, vous êtes en situation d'absence injustifiée ce qui n'est pas pareil.

 

 

En outre, aucune indemnité de rupture n’est due (sauf l’indemnité compensatrice de congés payés), si la période d’emploi d'essai :

  • a duré au moins 1mois pour les salariés embauchés en contrat à durée indéterminée,
  • sans condition de durée pour les salariés en contrat à durée déterminée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mitsuni
bonjour

 

 

la fin de la periode d'essai par le salarié doit elle etre signifié par ecrit ? pour resumer, si le salarié ne se présente plus, l'entreprise peut elle considéré que le salarié met fin à la periode d'essai, même si elle n'a pas d'ecrit ? l'entreprise doit elle plutot constater la faute et procéder à un licenciement pour faute ?

 

Dans un tel cas, après 1 ou 2 jours absence non justifiées, ni aucun contact, je notifie immédiatement la rupture (par l'employeur) de la période d'essai (sans donner de motif évidemment).

 

le seul problème est lorsque cela se produit à la fin de la période d'essai, ne laissant pas le temps matériel de réagir. Il faut alors faire la procédure de licenciement pour faute disciplinaire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci pour vos reponses.

 

une absence injustifié n'est donc pas assimilé à une demission.

 

pour etre franc je pense pas en arriver là, mais il es clair que quand un salarié se bat contre un employeur c'est le pot de fer contre le pot de terre. l'entreprise (celle ou je suis) a un avocat alors que moi, je n'ai que ce forum.

 

et coryais moi, vous rendez un service non négligeable à tous les salariés.

 

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

merci pour vos reponses.

 

une absence injustifié n'est donc pas assimilé à une demission.

 

pour etre franc je pense pas en arriver là, mais il es clair que quand un salarié se bat contre un employeur c'est le pot de fer contre le pot de terre. l'entreprise (celle ou je suis) a un avocat alors que moi, je n'ai que ce forum.

 

et coryais moi, vous rendez un service non négligeable à tous les salariés.

 

merci

 

Adhérez à un syndicat, celui de votre choix, c'est avoir une présence proche et une aide à tout moment. Et en cas de pépin vous serez content de pouvoir compter sur lui.

 

Votre employeur est syndiqué, pourquoi pas vous?

 

---------- Message ajouté à 21h17 ---------- Précédent message à 21h16 ----------

 

bonjour jean loup,

desoler de te deranger mais j ai poser une question et je n arrive pas a lire mes reponse, il faut s abonner ou pas ??

merci

cordialement keulkeul29

 

 

Je vous ai répondu par MP;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vous savez, j'ai une tres mauvaise image des syndicats. j'ai bossé 9 ans dans une grande boite et la plupars des delegues syndicaux etaient acheté par la direction. j'ai même vu passer deux virement de 50 000 euros pour [un syndicat] en pleine gréve... ça en dit long...

 

maintenant sur un plan personnel, ils me donneraient des conseils juridiques ? que j'ai ici. pour le reste ??? je vois pas trop l'utilité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vous savez, j'ai une tres mauvaise image des syndicats. j'ai bossé 9 ans dans une grande boite et la plupars des delegues syndicaux etaient acheté par la direction. j'ai meme vu passer deux virement de 50 000 euros pour [un syndicat] en pleine gréve... ça en dit long...

 

maintenant sur un plan personnel, ils me donneraient des conseils juridiques ? que j'ai ici. pour le reste ??? je vois pas trop l'utilité.

 

Savez-vous que la plupart des personnes qui aident sur ce forum sont des militants syndicaux (et DS pour certains) ? Alors ça fait pas bien plaisir de lire ça :mad:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vous savez, j'ai une tres mauvaise image des syndicats. j'ai bossé 9 ans dans une grande boite et la plupars des delegues syndicaux etaient acheté par la direction. j'ai meme vu passer deux virement de 50 000 euros pour [un syndicat] en pleine gréve... ça en dit long...

 

maintenant sur un plan personnel, ils me donneraient des conseils juridiques ? que j'ai ici. pour le reste ??? je vois pas trop l'utilité.

si vs respectiez notre charte et ne pas citer de nom ce serait tres bien:mad:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...