Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Kakinou

Messages recommandés

Bonjour,

mon mari a un droit de visite et d'hébergement pour sa fille de 13 ans , il est indiqué du vendredi 18h au dimanche 19h . Il s'agit de nouvelles modifications du DVH que nous avions demandé car avant il n'avait pas le droit de la prendre le vendredi soir .

J'aimerais savoir s'il est obligatoire de ramener l'enfant pour 19h , car avant on l'a ramenait vers 17 ou 18h , vu qu'on habite à 30 km de chez elle , et qu'on a 3 enfants en bas âge à faire dîner . C'est vrai que 19h çà fait tard , je voudrais savoir si c'est une heure limite pour la ramener , où est-ce qu'on n'a pas le droit de la ramener avant . Sachant que la maman respecte les heures à la lettre depuis qu'on est repassé devant le juge .

 

Deuxième chose , nous avons reçu le bulletin de l'enfant où il est indiqué les jours d'absences qui sont très nombreux , surtout les vendredi et lundi ,alors qu'elle n'a pas été malade , on l'aurait su quand on la prends .

Elle est en 6 ème , c'est une enfant très dissipée à l'école .

Merci de m'apporter des précisions .:confused:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 79
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Azukiyo

vous avez demandé une modification pour le vendredi mais vous ne voulez pas respecter celle du dimanche:mad:

 

vous pouvez ramener l'enfant a 18 heures si la mère est d'accord mais rien ne l'y oblige, elle peut tres bien ne rentrer a son domicile qu'a 19h et vous ouvrir la porte qu'a ce moment la!!!

 

si vous avez 3 enfants a faire manger , rien ne vous empeche de le faire, je suppose que toute la nouvelle famille ne ramène pas la fille de votre conjoint chez elle.

 

---------- Message ajouté à 10h30 ---------- Précédent message à 10h29 ----------

 

.

 

Deuxième chose , nous avons reçu le bulletin de l'enfant où il est indiqué les jours d'absences qui sont très nombreux , surtout les vendredi et lundi ,alors qu'elle n'a pas été malade , on l'aurait su quand on la prends .

Elle est en 6 ème , c'est une enfant très dissipée à l'école .

Merci de m'apporter des précisions .:confused:

 

si il y a trop d'absences l'ecole fera un signalement mais il faut qu'il y en ait vraiment beaucoup

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je travaille le weekend où il prends sa fille , donc c'est lui qui gère les petits .

Les DVH ne sont pas obligatoires , on n'est quand même pas à une heure près , c'est incroyable votre réponse . Quand je pense que mon ex ne prends jamais ses enfants ( vous ne savez pas la chance qu'ont les mamans dont les papas prennent leurs enfants , moi je ne sais pas ce que c'est !) , et que nous on prend tout le temps la sienne, et en plus on nous mets des bâtons dans les roues . C'est vraiment de l'injustice ! Ex: pour le vendredi soir , on avait demandé au juge de la prendre à la sortie de l'école , elle sort à 16h45 , et bien sur le jugement il y a marqué 18h , donc mon mari attends 1h15 devant chez elle ! C'est super vive la France en 2010 , vive la société ! Mais bon vous me direz c'est normal , quand on veut prendre son enfant il faut que ce soit compliqué ! Vive la justice .

Qui c'est qui dit tout le temps , la justice est sage , pas les hommes , on galère quand même ...Et on n'a pas finit ..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Excusez-moi, mais la réponse qui vous a été faite tient parfaitement la route...

 

Un DVH n'est certes pas obligatoire, mais si on veut l'utiliser, il faut se conformer aux heures fixées par le jugement...après tout est question d'accord entre les parties et le juge n'a pas à intervenir dans ce domaine !

 

Donc, s'il est écrit que l'enfant doit être ramené à 19h, l'autre parent n'est pas juridiquement tenu de le reprendre avant 19h..c'est aussi simple que çà..

 

Comme inversement, si l'enfant doit être remis au parent non gardien à 18h, l'autre parent doit se conformer à cet horaire, même si cela lui pose des contraintes dans son travail ou sa vie personnelle.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo
( vous ne savez pas la chance qu'ont les mamans dont les papas prennent leurs enfants , moi je ne sais pas ce que c'est !) ,

 

 

moi non plus!!!

 

---------- Message ajouté à 12h23 ---------- Précédent message à 12h19 ----------

 

Je travaille le weekend où il prends sa fille , donc c'est lui qui gère les petits .

Les DVH ne sont pas obligatoires , on n'est quand même pas à une heure près , c'est incroyable votre réponse . Quand je pense que mon ex ne prends jamais ses enfants ( vous ne savez pas la chance qu'ont les mamans dont les papas prennent leurs enfants , moi je ne sais pas ce que c'est !) , et que nous on prend tout le temps la sienne, et en plus on nous mets des bâtons dans les roues . C'est vraiment de l'injustice ! Ex: pour le vendredi soir , on avait demandé au juge de la prendre à la sortie de l'école , elle sort à 16h45 , et bien sur le jugement il y a marqué 18h , donc mon mari attends 1h15 devant chez elle ! C'est super vive la France en 2010 , vive la société ! Mais bon vous me direz c'est normal , quand on veut prendre son enfant il faut que ce soit compliqué ! Vive la justice .

Qui c'est qui dit tout le temps , la justice est sage , pas les hommes , on galère quand même ...Et on n'a pas finit ..

donc si je comprends bien, il faut que la mère se plie a vos horaires!!

votre choix d'enfants est le votre pas celui de la première epouse de votre mari qui n'a pas a subir le fait que votre ex conjoint n'exerce pas son droit de visite

 

cherchez les bons responsables!! votre ex qui ne prend pas ses enfants car vous dites:

Je travaille le weekend où il prends sa fille , donc c'est lui qui gère les petits .

 

il semblerait que ce ne soit pas ses enfants ou tout du moins pas tous!!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je m'explique , depuis 1999 , nous récupérions l'enfant le vendredi soir à 16h30 , jusqu'au dimanche 17h 18h . La mère ne s'est jamais plainte de l'heure de rentrée . Suite à une dispute en septembre 2009 , elle nous interdit de la prendre le vendredi soir mais le samedi matin , car c'était un arrangement , qui allait dans les 2 sens , puisqu'elle pouvait profiter pleinement de son weekend . Sachant que cela nous faisait redescendre en ville le samedi . Je précise que mon mari travaille à côté de l'école de sa fille et ils sortent tous les 2 à 16h30 .

Nous avons donc fait une requête pour une extension de weekends . Mais le juge ne nous a pas demandé les heures du dimanche et du vendredi . Sachant qu'on avait précisé " à la sortie de l'école " pour le vendredi . Et pour le dimanche on pensait qu'il laisserait 17h comme l'ancien jugement , on n'en a même pas parlé à l'audience ! C'est nous qui avons payé pour ce jugement , on a le droit de nous demander quand même ce que nous arrange au mieux . C'est nous qui payons une pension alimentaire de surcroit exorbitante , selon vous c'est paye et tais-toi c'est moi qui décide !

Non la mère ne se plie pas aux horaires car le vendredi elle ne revoie pas l'enfant depuis le midi .Nous n'avons jamais imposé quoique ce soit .

 

Et le dimanche soir , elle nous a fait une crise il y a 1 mois pour qu'on la ramène à 17h un jour qui était dans nos vacances scolaires . C'est nous qu'elle fait tourner en bourrique !

L'enfant a les clefs de l'appartement puisqu'elle est habitué à être seule et à gérer son petit frère de 6 ans tous les matins , et à l'emmener chez la nourrice .

Les 3 enfants en bas âge sont les nôtres à nous deux .

 

Ce n'est pas facile d'être sur les nerfs tout le temps !

Le fait d'avoir d'autres enfants elles ne sont pas responsables , eh bien justement ils ont le droits d'avoir un peu de considération , on n'a le droit de refaire notre vie , on a le droit de vouloir ajuster les choses .Nous sommes des êtres humains et non des ordinateurs , nous avons droits à du repos et à des moments de plénitude .

 

Tout ce que je voulais dire c'est que si mon mari renonçait à ses DVH , elle agirait très différemment , croyez-moi .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On l'a vu des dizaines de fois sur ce forum...

 

Quand quelqu'un dit "Avec mon ex, nous avions un arrangement, mais il s'est passé ceci ou cela et depuis il ou elle ne le respecte plus. Comment faire pour l'y obliger ?", nous sommes obligés de lui répondre qu'un arrangement amiable n'a aucune valeur juridique et que seul le jugement fait foi en cas de désaccord, même si ses modalités s'accordent mal avec les obligations de l'un ou de l'autre.

 

Il est sûr que s'il est écrit (par exemple), "tel parent le prendra le vendredi à la fin des cours" et que l'enfant finit le vendredi à 18h, et que l'année suivante, il finit à 15h, ce n'est plus la même chose, dans les faits...et pourtant, pour le jugement, rien ne change !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

C'est nous qui avons payé pour ce jugement , on a le droit de nous demander quand même ce que nous arrange au mieux .

 

la réponse estnon ce n'est pas ce qui vous arrange vous mais ce qui convient au mieux pour l'enfantle jugement a été rendu , vous devez vous y plier

vos autres enfants n'ont certes pas a subir l'ancienne vie de votre mari, tout comme son ancienne epouse n'a pas a subiot sa nouvelle vie et ses contraintes

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous n'avez rien compris , pendant 10 ans on s'est plié aux désirs de Madame , elle ne s'est jamais plié au jugement , mais nous avons fait une procédure à nos frais pour demander une extension des weekends . Nous étions les demandeurs . Le fait de ramener l'enfant à 18 h au lieu de 19h avant çà l'arrangeait , je ne vois où vous trouver le fait que cette charmante dame subisse le fait de notre nouvelle vie . Le juge a même approuvé le fait que ce soit plus pratique pour nous de la prendre le vendredi soir .

Nous par contre on a toujours subi les conséquences à chaque fois qu'elle emménage chez un copain , et qu'elle déménage à 100 km . Mais çà évidemment c'est normal que nous subissions la vie agitée de Madame .

Je ne vois pas pourquoi c'est celui qui n'a pas la garde qui a toutes les contraintes . Moi je préfèrerais que mon mari est la garde , ce serait beaucoup plus simple .

Vous dites que les ex n'ont pas à subir la nouvelle vie de leurs ex conjoints , mais elles ne sont pas le centre du monde , on vient quand on peut pas quand on veut , on ne peut pas se partager en 2 ! Vous avancez de la théorie , la pratique en ait autrement ! C'est comme au boulot où les chefs nous pondent des procédures qui sont inapplicables sur le terrain ! Tout çà parce qu'ils sont derrière leurs bureaux et ne savent pas comment les choses se passent ! Eh bien les juges c'est pareil , et les assistés sont tout contents , ils sont derrière leurs bureaux à décider pour les autres , parce qu'ils nous prennent pour des marionnettes , et ce n'est ni dans l'intérêt de l'enfant ni dans l'intérêt des parents , mais dans l'intérêt de l'avocat qu'il va préféré !C'est quand même pas une ex concubine de passage qui va faire la loi chez nous !Parce que c'est ce qu'il se passe , mon mari dit oui à tout ce qu'elle désir !

Mon mari a 3 enfants de 3 mères différentes , l'un à Lyon , l'autre à Montbéliard , et le 3ème à côté de son boulot . Il fait comment pour être à l'heure pour aller les chercher 3 afin que les ex n'est pas à subir une heure de plus avec leur enfant ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

Mon mari a 3 enfants de 3 mères différentes , l'un à Lyon , l'autre à Montbéliard , et le 3ème à côté de son boulot . Il fait comment pour être à l'heure pour aller les chercher 3 afin que les ex n'est pas à subir une heure de plus avec leur enfant ?

 

que voulez vous répondre a cela!!! a part que c'est son problème

 

vous etes la dernière et si il y en a une autre après vous comment réagirez, bien forcement? vous ne pouvez pas le savoir

il semblerait donc que cela fasse 6 enfants avec les votres, comment voulez vous que tout le monde parvienne a se mettre d'accord

 

ce n'est pas parce que vous avez payé un avocat que vous avez le droit d'exiger quoique ce soit!

le juge a pris sa décision et si elle ne vous convient pas et bien vous faites appel du jugement

un jugement est fait pour mettre en place des regles si les parents ne s'entendent pas! et c'est votre cas

 

cette " ex concubine de passage" ne va pas faire la loi chez nous, c'est le juge qui fait la loi, mais malheureusement pour vous cette ex concubine de passage est la mère de la fille de votre mari et le juge a decidé

 

pour etre claire avec ce sujet

la mère a le droit d'exiger de vous que vous veniez chercher l'enfant a 18 heures pour la ramener a 19 , libre a votre mari de ne pas exercer son droit de visite

 

vous dites aussi:

Je ne vois pas pourquoi c'est celui qui n'a pas la garde qui a toutes les contraintes .

 

il semblerait pourtant que votre ex mari n'a aucune contrainte, donc on ne peut pas généraliser les situations

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur tous les jugements il y a marqué du vendredi 18h au dimanche 19h , nous n'avions rien demandé pour les heures ( sauf celles du vendredi) , et la mère non plus .

Celui qui exerce ses DVH a toutes les contraintes oui , celui qui ne les fait pas à toutes les libertés ( sauf celle de voir ses enfants ) .

 

Oui je sais c'est un casse -tête chez nous . Quand on s'est connu nous avions chacun 3 enfants , çà fait 6 , et nous avons eu les 3 petits garçons qui ont maintenant 9 , 5 et 2 ans .Les 3 aînés ont 19 , 17 et 14 ans . Les 3 siens ont 28 , 19 et 13 ans . Je précise qu'il n'y a qu'avec la mère de sa troisième que çà ne passe plus .

Donc 9 enfants en tout !!! Et 2 boulots à gérer , la maison , les chiens , les chèvres , les poules , les vacances ( on part à 2 voitures ) ....Je précise que j'ai connu mon mari a 27 ans , lui en a 16 de plus , et qu'il y a fallut que je gère tout , car Monsieur se lève tard et fais la sieste le dimanche !!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

On ne peut pas à la fois semer des enfants comme le petit Poucet semait des cailloux et demander ensuite que tout le monde s'arrange...

 

Le JAF émet un jugement pour chaque enfant et ne peut tenir compte des obligations nées de précédents enfants, qui plus est avec des mères différentes à chaque fois.

 

Les parents sont adultes et doivent ensuite se débrouiller et faire avec. Si un des parents ne respecte pas le jugement ou n'est pas d'accord, il peut à nouveau faire appel au juge, mais c'est tout.

 

Et effectivement si votre mari ne peut être à la même heure, à 3 endroits différents (ce qui est aussi le cas de la majorité d'entre nous), je ne pense pas qu'il puisse se retourner vers un JAF pour qu'il lui arrange son emploi du temps...il risque fort de s'entendre dire "Monsieur, vous n'aviez qu'à y penser avant et ne pas vous éloigner de vos enfants."

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a fallut que je gère tout , car Monsieur se lève tard et fais la sieste le dimanche !!

 

Oui mais çà nous intervenants n'y sommes pour rien et vous comprenez bien que ce genre d'argument ne nous aide en rien pour vous aider.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo
Les 3 siens ont 28 , 19 et 13 ans . Je précise qu'il n'y a qu'avec la mère de sa troisième que çà ne passe plus .

Donc 9 enfants en tout !!!

 

donc celui de 28 ans se debrouille seul je suppose idem pour celui de 19 que votre mari ne va pas chercher le vendredi 18 heures et qui ne vient pas tous les 15 jours si il habite loin de chez vous donc en fait il ne gère que sa fille!!!!

 

en plus vous aviez 3 enfants sans père qui s'en occupe, un nouveau mari qui fait la sieste et vous en avez fait encore 3:confused:

 

et ensuite il faut que l'ex prenne tout cela en compte!!!!!

 

essayez d'analyser la situation et de comprendre que vous n'avez pas a demander aux autres de gerer ce que vous avez créé

 

vous dites que vous travaillez le dimanche? a l'exterieur de chez vous ? avec 6 enfants dont un de 2 ans et chiens poule chèvres ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je trouve ces forums forts méchants je suis vraiment abasurdi par le degré de méchanceté , vous répondez juste pour casser les gens !

 

1 : Je n'ai jamais demander à qui que ce soit de s'occuper ou de gérer mes enfants !

 

2 : j'avais simplement posé une question juridique à savoir si nous pouvions ramener l'enfant 1h plus tôt .Mon dieu ce que j'ai pris pour une questions !

 

3 : nous n'avons aucun souci quand à l'organisation des enfants .

 

4 : je ne suis pas responsable du fait que mon mari a 3 enfants à 3 endroits , je ne fais que subir la situation .

 

5 : on a toujours voulu prendre plus les enfants , donc je ne vois pas où on se plaint .

 

 

6 : il n'y a pas d'intervenant qui s'y connait réellement dans ce forum soit disant juridique .

 

7 : heureusement que je travaille !!! L'argent ne tombe pas du ciel , il faut bien payer les pensions .

 

Encore une fois je ne demande pas aux ex de gérer nos enfants , puisque c'est plutôt elle qui le demande , j'assume parfaitement mes 6 enfants sans pères (moi je ne suis pas une assistée !!) Tout ce que je demande c'est qu'elle arrête de nous embêter et de nous laisser tranquille .

Vraiment méchant le dernier , j'espère que vous connaîtrez autant de méchancetés que vous en avez dites .Je demande aucune organisation de la part de qui que ce soit , heureusement il y a des gens intelligent qui ne pense pas qu'à eux , mais pas sur ce forum .

Je demande la fermeture de la discussion qui m'a été trop dure , surtout que je fais tout et que je n'ai jamais demandé aucune aide de qui que ce soit .

 

 

 

Je ne répondrais plus à ce forum .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

mais pas du tout

vous voulez que l'on vous donne les reponses que vous voulez entendre mais ce n'est pas le cas

on ne va pas dire que vous avez raison en voulant pour x raisons imposer vos horaires a la maman de cette enfant

 

il y a un jugement il doit etre respecté dans son integralité si vous ne trouvez pas d'accord

 

vous parliez de votre mari qui avait trois enfants et si chaque mère faisait la meme chose que la dernière comment ferait il le vendredi soir

et ensuite on apprend que l'un a 28 ans donc est peut etre deja parent et l'autre 19! donc il n'a que sa fille a gerer le vendredi soir

ensuite vous nous parlez de vos 3 enfants plus des 3 autres que vous avez eu ensemble

c'est bien mais c'est votre choix n'en imposez pas les contraintes aux autres

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku

Et bien, et bien, on s'éloigne du juridique, non ???

Il semble en effet que seule la fille pose un problème. Votre mari peut la ramener plus tôt, mais sans accord de son ex, il risque de trouver la porte close. Le DVH est un droit et non une obligation. La seule obligation du père est de payer la PA. La seule obligation de la mère c'est d'être présente à l'heure du départ de l'enfant chez son père.

Vu l'âge de la jeune fille, n'y a-t-il pas moyen de la déposer chez un voisin, ou de la famille qui habite à côté ??? Un de ses grands frères ne peut pas la déposer pour 19 heures ?

Pas vraiment de solution mis à part un arrangement à l'amiable. Un JAF ne pourra rien faire ou dire de plus que votre jugement.

Et franchement, bravo ! Six enfants, deux boulots, chiens poules et chèvres..... Quelle organisation cela doit être !!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

Je n'ai pas demandé des horaires en fonction de nous .

 

ah bon excusez moi car c'était pourtant ce que j'avais compris dans votre premier message

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour tout , non en fait je demandais si l'heure fixée du dimanche était une heure à respecter ou une heure limite( à ne pas dépasser) de cessation du DVH .( ce qui est différent ).L'enfant téléphone toujours à sa mère avant pour savoir si elle est là , sauf que maintenant cela n'est plus possible , l'enfant nous a envoyé un message disant que maintenant c'est 19h, voilà pourquoi ma question s'est naturellement posée .

Par contre l'enfant vient seul sur le parking rejoindre son papa le vendredi soir , sa maman ne l'accompagne plus depuis très longtemps .

On va se débrouiller pour la ramener à l'heure , çà ne devrait pas poser de problèmes .

:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour !

 

Prenons un exemple simple :

 

Si le jugement dit que pour le DVH, l'enfant doit aller chez le parent non gardien du vendredi 18h au dimanche 20h, cela veut dire légalement que :

 

1 - A 18h01 le vendredi, il doit être avec le parent non gardien (avec une certaine latitude dans les horaires quand même, on pourrait en rediscuter). C'est à dire que le parent gardien doit se tenir prêt à donner l'enfant à 18h.

 

2 - Le dimanche, à 20h01, l'enfant doit être retourné chez le parent gardien. Si celui-ci n'est pas là, c'est au parent non gardien d'attendre son retour, ou alors en cas d'absence prolongée, de la faire constater, éventuellement par la police ou la gendarmerie, pour pouvoir ramener l'enfant avec lui sans être ensuite accusé de non-présentation.

 

Après, tout n'est que question d'arrangement amiable et c'est pour cela que dans ce cas, il vaut toujours mieux disposer d'un accord écrit et signé entre les parents, qui, même s'il n'a pas la force du jugement, empêchera l'un des parents de dire que cet arrangement n'existe pas et que c'est une invention de "l'autre"...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Je ne souhaite pas m'exprimer sur la question juridique.

 

Je souhaite juste intervenir sur un point, j'ai lu toute la discussion et j'ai moi senti beaucoup de "méchancetés gratuitesé et de "jugements" qui sont fort déplaisants.

 

Je n'ai qu'une chose à dire : Si les adultes de toutes ces histoires se comportaient vraiment en adultes, cela ne donnerait pas lieu à des situations rocambolesques qui embarassent tout le monde, les enfants en premier!

 

Certes, un jugement doit être respecté, mais quand l'enfant est en âge de comprendre, ne pensez-vous pas qu'il aurait envie de dire à ses parents "vous me faites *****, laissez-moi tranquille maintenant!!!"

 

Pourquoi une grande majorité "d'ex femmes" agissent ainsi (je le subis aussi avec l'ex de mon mari)? Ou est donc l'intérêt de l'enfant dans de tels comportements? Pourquoi ne pas simplement accepter la nouvelle vie de chacun ou au pire l'ignorer cela dans le veritable intérêt de l'enfant???

 

Est-ce si difficile?

 

Je sais, c'est surement utopique, très certainement même, mais c'est horrible quoi...pourquoi???

 

Voila 4 ans que je subis la même chose, bien sur j'aime mon mari, j'aime ma belle fille mais j'en ai marre de me battre contre des moulins à vent, contre une ex qui ne supporte tout simplement pas que sa fille soit heureuse avec nous, qui ne supporte pas le bonheur de son ex...

 

Avec mon mari, on a fait une promesse de sang, si un jour on se sépare, jamais oh non jamais on n'ira au tribunal, rien de tel que l'arrangement à l'amiable...j'y crois!!!

 

Que faut-il faire pour que ces "ex" passent a autre chose et voient réellement le bien être de leur enfant???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Je ne souhaite pas m'exprimer sur la question juridique....Que faut-il faire pour que ces "ex" passent a autre chose et voient réellement le bien être de leur enfant???

 

Bonjour !

 

Votre message est plein de bon sens et de sensibilité.

 

Hélas, maintenant que des pères (encore trop peu, mais bon...) obtiennent la garde des enfants, que des femmes doivent payer des pensions, que les hommes reprennent petit à petit conscience du bonheur d'être père et du rôle qui va avec, les femmes ont du mal à l'accepter, tellement elles ont été bercées par des arguments du genre :

 

- On ne sépare pas une mère de ses enfants.

- 80% des divorces sont demandés par des femmes, ce qui prouve bien la "qualité" des maris.

- Une mère est mieux placée qu'un père pour élever des enfants.

- La garde, c'est pour les mères, le DVH pour les pères...

 

et j'en passe et des meilleures....

 

Et il existe effectivement des femmes qui ne supportent pas que leur ex puisse finalement être aussi heureux, sinon plus, avec une autre qu'avec elles, d'où les conflits, d'où les tracas permanents...et qui plus est, lorsque les enfants s'entendent très bien avec la nouvelle, alors là, c'est la fin des haricots. Elles vivent ça presque comme un traîtrise de la part de leur gosses...alors vous comprendrez bien que dans ces cas là, le bien-être des enfants n'est pas la priorité première.

 

Heureusement que ce n'est pas une généralité, mais quand on a la malheur de tomber sur quelqu'un comme çà, c'est la galère !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

cela cessera peut etre le jour ou les "gentils" peres cesseront de systematiquement considerer leurs ex comme des emm...

 

car si vous relisez bien la situation exposée, le père qui a choisi d'avoir autant d'enfants souhaite pour lui meme et pour sa nouvelle famille ( et non pas pour le bien de sa fille) que les horaires soient comme il le souhaite, donc pile poil a la meme heure que sa sortie du travail et au retour a l'heure ou cela l'arrange aussi pour pouvoir diner en famille a 7 heures

 

il faudrait remettre les pendules a l'heure non

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Ycf
      Bonsoir,
      J'ai une attestation à écrire concernant un jugement au JAF
      Malheureusement je me rend compte que l'encart prévu est trop petit. (Cerfa 11527*03)
       
      Puis je prendre une feuille vierge pour compléter ?
       
      Merci de vos réponses bonne soirée
       
    • Par Dadou1405
      Bonsoir je me permets de venir sur le site car je cherche énormément de réponses et je suis littéralement perdu et affecté par la situation.
      En juillet dernier l ex de mon conjoint avec qui il a eu des enfants à fait une dénonciation comme quoi j avais fait des bleues a l'une de ses enfants et que mes deux enfants en bas âges avaient également des bleues.
      Ducou j'ai une assistance sociale et une puéricultrice qui est venu à mon domicile m expliquant qu'il y avait une enquête de 90 jours et ensuite un contrendu. Le premier rdv à mon domicile on m accuse d avoir fait des bleues ignobles sur l ensemble des enfants que je traine l'un de mes enfants etc. La puéricultrice a mis mes enfants nue et a palpé mon bébé de 1 mois jetais littéralement en larme .
      Ses femmes ont constatés qu'il n'y avait aucun bleu ni maltraitance mais au premier rdv mon plus grand fils âgé de deux ans était paniqué,nous l étions tous... Ses femmes sont venu à mon domicile deux fois (juillet et août) en septembre à leur bureau. Le 1 octobre j'ai déménagé de région et une puéricultrice et assistance sociale a repris contact avec moi pour reprendre une enquête de 90 jours car le délai de la précédente était trop court en vue de mon départ. J'ai beau essayer de m explique sachant que j attend le rapport de la première enquête auquel c'est stipule qu'il n'y a pas de bleu ni rien j'ai des attestations de médecin etc mais personne veut m entendre. Mes enfants doivent voir un médecin de pmi imposé par l assistante sociale.je n'en peu plus de toutes ses accusations je suis dans la panique depuis des mois .l ex de mon conjoint fait d'une vengeance personnel et je n'en peu plus.
      La semaine prochaine ses deux femmes viennent à mon domicile alors que j'ai déjà eu tout ça elles mon dit vous avez changer de département on repart à zéro donc les éléments,l enquête depuis juillet n'a abouti à rien alors qu'on m avait sertifie qu'il n'y aurait pas de suite à tout cela.
      S'il vous plaît aider moi je n'en peu plus d être accusé à tort c'est tellement humiliant.
      Merci par avance de vos réponses.
      Cordialement.
    • Par Aurélienauvr38
      Bonjour ou bonsoir, 
      Pour vous expliquer ma situation, je vis chez mon père (nous sommes en France dans une petite ville à côté de Lyon) depuis le divorce de mes parents. Mon père habite avec une femme avec qui il est marié et qui a deux filles. Je suis un étudiant de 22 ans en biologie à Lyon et je viens de sortir il y a quelques mois d'un cancer du système lymphatique impliquant chimiothérapie et radiothérapie, et je suis suivi dans le cadre de ma rémission complète.
      Il y a quelques jours, nous avons eu comme à notre habitude une altercation violente avec mon père. Je reconnais ma part de ma responsabilité et conscientise sa part de responsabilité aussi. A la suite de cette altercation violente (n'ayant impliqué que des paroles) mon père et ma belle-mère ne m'ont infirmé que je ne devais plus revenir à la maison, que je devais vivre chez ma mère à Saint-Etienne, mais qu'ils ne voulaient plus que je mette un pied à la maison. 
      Il faut savoir que ma mère dispose d'un petit appartement social avec une chambre (qui est la sienne) et elle ne peut pas accueillir de personne sous son toit au risque de perdre son appartement et les aides sociales qui lui sont accordées. Je me retrouve donc à la rue, et je ne sais pas quoi faire. 
      Je ne peux pas trouver de travail afin de m'assurer un revenu compte tenu de mon état de santé qui est encore fragile et des études qui sont suffisamment effrénés pour ne pas permettre  de travail à côté. Je n'ai pas de revenu. 
      Si quelqu'un aurait une réponse, car j'aimerais appeler une assistance sociale afin d'expliquer ce qu'il en est de la situation, mais la mise en contact avec une assistance sociale présente un caractère irréversible et je ne veux voudrais pas impacter davantage la situation. 
       
      Meci à vous de votre compréhension et de votre aide.
    • Par Marie.Alary
      Bonjour, voici mon problème. J'ai la garde de mon fils de 15 ans depuis 5 ans. Le jugement prévoit un droit de visite et d'hébergement pour l'autre parent du vendredi 18h au dimanche 18h. Week-end 1,3 et 5. Pendant les 5 dernières années pas de soucis. Depuis quelques temps, il vient à 15h45, 18h30, 20h30 puis 21h30. Puis m'indique qu'il viendra certainement le samedi.. (le matin? Le midi? L'après-midi ?  Le soir? Je n'ai pas de détails). J'ai donc fais un courrier recommandé en lui rappelant le jugement que c'était le vendredi à 18h au dimanche 18h et que compte tenu de son organisation etc.. (bref être conciliante) je tolerai une marge à 20h le vendredi mais pas au delà. (Risque routier etc.. et surtout de l'organisation de la vie de mon fils etc..). Il m'indique alors venir ce week-end mais je n'ai pas d'information sur l'heure où le jour. . Que je dois être présente à mon domicile et mon fils aussi. Je lui indique qu'on sera présent jusqu'au vendredi 20h. Ensuite on fera ce que bon nous semble du week-end.. etc etc.. menace de dépôt de plainte de non présentation..  je me renseigne auprès du commissariat.. code pénal qui s'applique donc ils prendront la plainte... et ils m'indiquent ne pas être compétant juridiquement, qu'il peut venir quand il veut pendant le week-end.. quid ? ? L'avocate me dit que le droit ce ferme dans l'heure  donc ici normalement 19h et j'ai prolongé à l'amiable à 20h. Donc passé 20h voir 20h01 pas de problème. Merci pour vos réponses..  
    • Par Amandine.rcnt
      Bonjour, 
      Je suis en pleine procédure de divorce, nous sommes passés devant le juge pour la première fois le 17 novembre. Nous avions convenu d'une garde alternée de nos deux enfants (j'en ai deux grands d'une précédente union). Deux jours avant l'audience mon directeur qui m'offre une promotion m'informe que je peux aller vivre où je veux partout en France ayant mon nouveau compagnon à 600kms de chez moi je passe mon temps entre labas et chez moi quand j'ai mes enfants bref... A la suite de cette annonce j'ai contacté mon avocat afin de modifier ma demande et  demander la garde exclusive de mes enfants avec pour le papa un droit de visite et d'hébergement l'intégralité de chaque vacance hors été et noël... Celui-ci n'étant pas d'accord il s'est lancé déjà depuis bien longtemps dans une guerre (moi je n'entre pas la dedans) il m'a mis à dos  ma meilleure amie, ma petite soeur, son conjoint, mon petit frère et a tenté avec d'autres personnes qui avaient plus de caractère et ne se sont pas laissé amadouer par ses paroles monstrueuses envers moi... 
       
      Il va donc tout faire pour obtenir la garde exclusive de nos enfants à savoir, j'ai porté plainte pour violence conjugale et harcélement en juin une main courante en mai il a fait une garde à vu et est passé devant un procureur le 21 octobre dernier.
      Ma question est, d'après vous, a-t-il des chances de gagner malgré tout ce qu'il entreprend pour me nuir? Mon déménagement peut-il être refusé? sachant que c'est pour partir d'ici ou je ne supporte plus l'environnement, de plus nous travaillons au même endroit (puisqu'il ne travaillait pas je l'ai fait entrer dans ma boite ...) 
      C'est moi qui ai toujours ramené l'argent à la maison, j'ai toujours tout fait pour m'en sortir financièrement, il n'a pas travaillé pendant des années et c'est moi qui travaillait même enceinte ! 
      Merci d'avance pour vos réponses je suis angoissée à l'idée qu'après tout ce que j'ai fait pour lui et mes enfants il finisse par gagner.
       
       
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...