Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Déclaration 2010 et Interets d'emprunts


Heylisa

Messages recommandés

Bonjour =)

 

J'ai récemment reçu ma déclaration d'impôts sur le revenu et je bute sur 2 petits points :(

 

Premièrement, en page 4 (informations 7VY et 7VZ), il est demandé de renseigner les interets d'emprunts de la première annuité (jusque là pas de problème) puis les intérêts des annuités suivantes dans une seule case.

Je demande alors, ce que je dois mettre dans cette case étant donné qu'il y a plusieurs annuités suivante et une seule case? La totalité des intérêts des annuités suivantes cumulées?

 

De plus, il me semblait qu'il était possible de déduire de ses impôts une certaine somme proportionnelle à la distance parcourue lors des trajets pour se rendre au travail. Cependant, je ne trouve rien qui aille dans ce sens là sur ma déclaration. Me suis-je trompée?

 

Merci d'avance !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 10
  • Création
  • Dernière réponse

La case 7VY "première annuité" est à renseigner avec les 12 premiers mois d'intérêts car la déduction sera de 40%, passé ces 12 premiers et pendant les 4 années suivantes, il faudra renseigner le montant des intérêts versés en case 7VZ, la déduction sera alors de 20%.

 

Quant aux frais réels, c'est la ligne AK ou BK.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour =)

 

 

De plus, il me semblait qu'il était possible de déduire de ses impôts une certaine somme proportionnelle à la distance parcourue lors des trajets pour se rendre au travail. Cependant, je ne trouve rien qui aille dans ce sens là sur ma déclaration. Me suis-je trompée?

 

Merci d'avance !

 

bonjour,

 

Voir ici le barême kilométrique pour les frais d parcours.

 

le barème des frais kilométriques pour votre déclaration 2010

 

Cordialement,

 

giantpanda

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De plus, il me semblait qu'il était possible de déduire de ses impôts une certaine somme proportionnelle à la distance parcourue lors des trajets pour se rendre au travail. Cependant, je ne trouve rien qui aille dans ce sens là sur ma déclaration. Me suis-je trompée?
Il y a une case en dessous de la case salaire pour porter les frais réels. Vous devrez joindre une fiche détaillée de vos calculs. Le barème kilométrique est >> la
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour rester dans le sujet de la déduction des intérêts d'emprunts, ceux-ci sont à déclarer à l'identique des revenus?

Je veux dire, par exemple, pour un bien livré en 2010, ce sera à déclarer en 2011 sur la déclaration des revenus 2010?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Oui, bien sûr. Actuellement, vous n'avez pas encore payé ces intérêts.

Un certain nombre de personnes ne paieront pas toutes les échéances prévues en 2010. Il est diffcil de savoir maintenant ce que chacun aura payé au 31/12.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans le cas d'un bien livré, ce qui sous entend "construction" vous pouvez, au choix déclarer vos premiers intérêts (intérêts intercalaires par exemple, ou intérêt de prêt relais) payés suite au premier déblocage des fonds, ou à déclarer les intérêts payés au cours de l'année d'achèvement. A vous de calculer quelle sera le meilleur choix.

Donc pour un bien livré en 2010 mais qui, admettons, a débuté sa construction en 2009, avec des appels de fonds du constructeur, un prêt en cours de déblocage total et donc des intérêts intercalaires réglés (sauf si franchise d'intérêts), on peut donc déclarer ces intérêts en 2010 sur la déclarations des revenus 2009.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci de vos réponses.

En effet, construction débutée en novembre qui se termine. La réduction sur les intérêts intercalaires n'est pas intéressante en 2009 car sur un mois.

En 2010, si je choisi l'option intérêt à compter de la livraison, ce sera sur la déclaration de l'an prochain.

Ce qui m'amène à une autre interrogation:

La déduction de 40% la première année s'entend elle par rapport à l'année civile (fiscale) ou l'an 1 de la construction (40% des intérêts de juin à décembre, puis l'année suivante, 40% de janvier à mai, pour partir à 20% à compter juin).

J'espère avoir été assez clair

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La réduction à hauteur de 40% porte sur 12 mois à partir de la construction, donc la deuxième année fiscale, on porte le complement pour attendre les 12 mois. En général, on aura donc un chiffre dans la case à 40% pour le début de l'année et un un chiffre dans la case à 20% poour la fin de l'année.

 

Pour un achèvement et des prèts commencés à être remboursés en septembre 2009, on déclarera en 2011, sur la déclaration de 2010, les intérêts de janvier à aout dans la case à 40% et ceux de septembre à décembre dans la case à 20%

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par bois
      [Bonjour,]
      Indivision post-succession sur un petit bois. Un acquéreur propose 300 €. Je préférerais  racheter la part de ma  soeur, mais vu le montant des frais de notaire, atteignant plusieurs fois la valeur du bien, on est "légalement" contraints de vendre. c'est absurde.
      [Merci de votre aide]
       
    • Par Cassabulle
      Bonjour,
       
      Deux maisons sont édifiées sur deux parcelles mitoyennes et occupées par une famille nombreuse. La taxe d'habitation mentionne des abattements résidence principale pour l'ensemble des deux maisons et cela depuis près de 20 ans.
       
      Si les maisons sont revendues séparément à deux acquéreurs distincts dans un proche délai est-ce que les deux maisons sont exonérées au titre de l'exonération de la résidence principale ?
       
      Cordialement
    • Par Kal-El
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Je me permets de créer ce sujet car j'ai sollicité les impôts pour faire modifier mon impôt 2018 sur les revenus 2017 (je suis encore dans les temps jusqu'au 31 Décembre de cette année).
      En effet, j'avais perçu des indemnités suite à mon licenciement et à l'époque, je ne connaissais pas du tout ce système de quotient.
       
      Ma question porte surtout sur la base de calcul, savoir si la déduction forfaitaire de 10% doit y être incluse ? Car les impôts ont tout calculé sur les montants déclarés sans tenir compte des 10%. Ce qui change tout.
      Si on me dit que c'est normal, aucun souci, je me plie à la décision de l'administration fiscale.
       
      Merci par avance pour vos réponses.
    • Par best of
      Bonjour
      Je me permets de vous demander de l'aide sur la question suivante :
      J'ai perçu de via les prudhommes une somme non imposable.
      Ma banque m'a incité à ouvrier un "livret" dont les montants sont également non imposables.
      Le fait que cette somme soit désormais sur ce fameux livret rend il obligatoire sa déclaration auprès de la caf?.
      Cordialement
    • Par Ginette13
      Bonjour, je viens vers vous afin de demander conseille :
      En effet je suis retraité et touche actuellement le minimum retraite ainsi qu'une aide de complément de retraite.
      Je suis actuellement dans l'achat d'un bien immobilier c'est pourquoi j'aimerais savoir si je deviens propriétaire, aurais-je toujours le droit a mon complément de retraite?
       
      Merci d'avance.
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...