Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Assurance habitation : déménagement, prélèvement automatique et remboursement.


Nimue

Messages recommandés

Salutations!

 

Je suis victime d'une histoire assez embrouillée :

 

J'ai déménagé fin février dernier. Comme il se doit, j'ai prévenu mon assurance. Pour rendre les choses plus facile, je n'ai pas choisi de changer d'assurance (j'aurais du, c'est ma première erreur, je pense)

La femme que j'ai eu au bout du fil m'a expliqué que je devais faire un nouveau contrat, étant donné que j'habitais, l'espace d'une semaine, dans les deux appartements.

Ce que j'ai fait.

Aussi rapidement que possible, j'ai résilié mon assurance habitation de l'ancien logement, mais pas par recommandé, la femme m'ayant assuré que comme je reste chez eux, c'est pas la peine (je pense que l'avoir cru est ma seconde erreur)

 

2 semaines après, vers le 8 mars, le prélèvement automatique de l'ancien appartement est exécuté, comme si jamais je n'avais résilié.

J'ai donc téléphoné, une seconde fois, pour avoir une explication.

On me dit alors que c'est normal, mais qu'un chèque va m'être renvoyé dans la semaine, puisque le contrat est résilié.

 

15 jours après, toujours rien, je rappelle : le contrat n'est pas résilié finalement, il faut que la dame téléphone au siège, pour savoir ce qu'il se passe. Elle me rappellerait ensuite.

 

J'ai moi même rappelé la semaine suivante, n'ayant pas eu de retour. Le chèque est prévu pour partir le 2 avril, et je devrais le recevoir le mardi ou mercredi suivant pâques.

 

Je n'ai rien vu venir, et ai donc rappelé une nouvelle fois jeudi dernier : le chèque a parait-il été signé (mais on n'a pas su me dire quand) et va arriver.

Je n'ai toujours rien, évidement.

 

A chaque fois, j'ai eu une personne différente au téléphone, qui ne savait rien de mon histoire, et qui devait appeler le siège à Paris pour vérifier.

 

Je me suis donné jusqu'à mercredi pour attendre ce fameux chèque (dont rien ne me permet de penser qu'il existe vraiment) et faire opposition au prélèvement.

 

Ce qui m'embête, c'est qu'étant toujours chez eux, si je fais opposition au prélèvement, je pense que ça va poser des soucis pour le prélèvement de l'assurance du logement actuel.

 

Autre donnée (non, ce n'est pas fini) :

Je n'ai toujours signé aucun contrat relatif au logement actuel : l'assurance étant éloignée de mon premier logement et la situation urgente - le logement menaçait de nous passer sous le nez - nous avons fait à les démarches à distance, ainsi que le paiement. (oui, l'assurance n'est pas signée, mais bien payée, donc valable d'après les papiers que j'ai reçu, ce n'est pas ce qui m'inquiète).

J'attends toujours, en plus du chèque, le courrier contenant le contrat que je suis sensée signer.

 

Et donc, quelqu'un a une idée de ce qui est le plus raisonnable de faire ?

Dois-je faire opposition au prélèvement ?

Et comment avoir des réponses convaincantes de la part de mon assurance ?

 

Merci d'avance, (rien que pour avoir tout lu, ça vaut un remerciement)

 

Nimue

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 4
  • Création
  • Dernière réponse
Invité kogaratsu

bonjour

l'assureur n'est pas forcément de mauvaise foi, mais il est vrai que l'attente peut vous paraitre longuette.

votre problème majeur me semble être, dans votre cas, que vous ne disposez d'aucun écrit, tant de votre résiliation que de la souscription.

si c'est effectivement problèmatique en théorie, et particulièrement en cas de mauvaise foi de l'une des parties, cela ne l'est pas - du moins de ce que j'en connais - dans la réalité où tous les échanges de ce type sont notés informatiquement. mais vous n'y avez pas accès...

 

pour résoudre ce problème de trace, sans que cela obère vos relations actuelles, je vous suggère d'adresser un mail, récapitulant simplement la chronologie des faits, au service chargé des relations commerciales avec les assurés (service consommateur, service réclamation...) dont les coordonnées devraient être visibles sur les CG.

à défaut de le trouver, un dernier coup de téléphone pour l'avoir...

 

légalement, le contrat se poursuit pendant un mois après notification à l'assureur du changement de situation (cf art L 113-16 CdA alinéa 4).

si vous aviez changé d'assureur et donc demandé purement et simplement la résiliation, comme vous êtes en droit de le faire, il y a de fortes chances pour que celui-ci ne vous ait alors pas fait la "fleur" du cadeau du mois légalement dû.

choisissez peut-être vos termes en conséquence ;).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir :)

 

j'avais déjà songé à faire un joli courrier au service réclamation.

Malheureusement, cet assureur n'a pas la moindre adresse mail à disposition de ses clients, j'en suis réduite au bon vieux courrier.... (ceci dit, je ne pensais pas trouver l'adresse du service réclamation dans les CG, grand merci :))

 

 

J'ai fait entre temps un nouvel appel. Là encore, une femme m'a expliqué qu'elle devait appeler le siège. Elle a rappelé (rien que ça est exceptionnel en soit, dans cette histoire) pour m'expliquer que son interlocutrice au siège lui a assuré que le chèque était parti le 2 avril dernier, et qu'elle l'avait devant elle et qu'elle l'envoyait en urgence.

 

La tournure de la phrase me donne à penser que le chèque était physiquement devant la personne (puisqu'elle allait l'envoyer en urgence). Tout en mentionnant qu'il était parti le 2 avril.

Ce n'est peut être pas de la mauvaise foi, mais je me pose des questions.

 

Je me demande tout de même si je le verrais un jour, ce chèque...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité kogaratsu
Malheureusement, cet assureur n'a pas la moindre adresse mail à disposition de ses clients, j'en suis réduite au bon vieux courrier..

allons bon! ceci explique peut-être cela...

vous allez peut-être recevoir un chèque manuscrit via coursier à cheval :D:D;)

rien que ça est exceptionnel en soit, dans cette histoire

disons que ça plaide pour la bonne foi (je n'aimerais pas être à la place des standardistes des plateformes téléphoniques dans votre cas...) (ni dans d'autres que le vôtre, d'ailleurs :()

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fausse joie ce matin, et puis finalement, petit joie quand même.

 

Une enveloppe à l'en tête de mon assureur bien aimé.

Un courrier en date du 8 avril dernier (date à laquelle j'ai passé l'un de mes multiples coup de fil). Manifestement j'ai réussi à émouvoir suffisamment cette dame là pour avoir au moins un écrit.

 

J'ai donc un document qui dit que mon ancien contrat est résilié et que je vais recevoir le chèque de remboursement sous peu.

 

Mon premier écrit, presque deux mois après _O/

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...