Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

abandon d' enfants


Sandrine+3

Messages recommandés

bonjour , mon ex conjoint a préparé depuis des mois l'abandon de nos 3 filles il est en procédure d 'expulsion (ne régle plus son loyer) il a démissionné , fait des crédits : il se veut insolvable . il n'exerce plus son droit de visite, ne paye plus la pension. Dans le cas où l'huissier ne parviendrait pas a obtenir ma pension alimentaire (plus d 'employeur, fuite) est ce que je pourrai prétendre à une allocation de soutien par la caf, de combien est son montant :confused: est-ce que je dois porter plainte pour abandon et pour quel résultat :confused: moi je veux juste pouvoir m'en sortir financièrement, je touche le smic. Il veut nous nuire financièrement la dit oralement à notre fille. pour info : il a déjà abandonné 2 enfants d'un premier mariage caché :eek: ils sont adultes maintenant. Mes enfants n'ont plus de père mais je les aime pour deux. j'espère que vous pourrez me rassurer car très inquiète de notre situation financière.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 13
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

première chose, vous parlez de pension, si une pension vous a été allouée par jugement, je crois que la caf se substitue dans ce cas, renseignez vous auprès d'eux.

 

Vous devez porter plainte pour abandon s'il ne paie plus la pension, c'est votre preuve qui vous servira probablement plus tard, vous devez à chaque défaut, déposer plainte (tous les mois), il sera poursuivi au pénal, il risque la prison. Si l'enquête prouve qu'il a organisé son insolvabilité et qu'il est de mauvaise foi, il risque gros.

 

Enfin, la partie la plus dure pour vous : si ces recours existent, il ne faut pas oublier le principal, il ne veut plus payer, et quelque soit la méthode, il pourra y arriver, donc il faut vous y préparer, car même si on le met en prison, cela ne vous paiera pas !

Je ne peux malheureusement que vous conseiller d'organiser votre vie sans prendre en compte la pension alimentaire, si vous la récupérez ce sera du bonus.

Enfin, et c'est peut-être le seul point positif : vous obliger à vivre sans compter sur lui est le meilleur moyen pour tourner définitivement la page, donnez lui la place qu'il veut prendre : aucune.

 

Dernier point : s'il devient insolvable, le tribunal ne pourra que le constater et supprimer la pension alimentaire. Il sera condamné a vivre ainsi (pas drôle tous les jours), il va se punir tout seul ! S'il reprend une activité, vous pourrez redemander une pension alimentaire...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

votre réponse me fait verser des larmes je dois me rendre à l'évidence. Il va réussir ce qu'il souhaite. plus de père et plus de pension . je vais réfléchir pour la pleinte. Est-ce que je dois le laisser impuni pour avoir récidivé un abandon ? le pire c 'est qu'on ne lui a rien fait de mal. c'est trop injuste... il est sa propre justice et nous condamne tout seul. Il ne s'est même pas présenté devant le juge.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

reflechir pour la plainte?

 

desolée d'etre aussi franche mais si la situation est telle que vous l'expliquez il n'y a rien a reflechir .. d'autant plus qu'il y a recidive..

 

si vous ne portez pas plainte il refera recommencera sa vie ailleurs et vous devrez vous debrouillez seule.

 

attention toutefois si vous avez besoin d'aide que l'on ne vous reproche pas de n'avoir pas deposé palinte, ce qui sera certainement obligatoire pour faire intervenir la CAF

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je peux heurter pour mon hésitation à porter pleinte mais stargate a raison ca ne donnera pas à manger à mes enfants . Je le ferai si j' y suis contrainte par la caf . La vengeance ou ce qu' il fait de sa vie ne m' interresse pas. je crois en une justice naturel pour moi il aura un autre jugement du mal qu'il aura fait dans sa vie. Puis il ne connaitra jamais le bonheur et l' amour que l'on a toutes les quatre réciproquement. je prend rendez vous avec la caf lundi . merci de me donner votre point de vue.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Azukiyo

c'est votre choix , porter plainte dans votre situation n'est pas un problème de vengeance.

 

on ne porte pas plainte pour se venger mais pour faire respecter la loi c'est différent

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il ne s'agit pas de vengeance, mais uniquement de faire valoir vos droits, le fait que ce soit difficile ne doit pas vous faire renoncer surtout pas !

 

Mais dans votre situation, envisager le pire permet de vivre, après tout s'il change ce ne sera que de bonnes nouvelles.

 

Il ne respecte pas la loi, il devra en supporter les conséquences, mais pendant ce temps, il ne faut pas que vous arrêtiez de vivre, c'est le sens de mon message, le temps de la justice n'est pas le temps de tout le monde, la justice prend beaucoup de temps à réagir.

 

Aussi, au lieu de vous baser sur une hypothétique condamnation, prenez les devants.

 

Surtout n'abandonnez pas !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est votre choix , porter plainte dans votre situation n'est pas un problème de vengeance.

 

on ne porte pas plainte pour se venger mais pour faire respecter la loi c'est différent

 

Je suis d'accord.

 

Sandrine, ce père a d'après vos dires déjà abandonné ses enfants (devenus adultes). Il recommence avec vous, il y a donc fort à parier que si vous ne faites rien, qu'il recommencera. Le ramener à ses obligations de père ne peut que le faire avancer et lui faire prendre conscience qu'être père implique un minimum de devoirs envers les enfants qu'il a conçu.

 

Sandrine, lorsque vous écrivez : "je crois en une justice naturel pour moi il aura un autre jugement du mal qu'il aura fait dans sa vie" c'est bien mais le jugement naturel peut aussi être celui qui se règle sur Terre. S'il est douillet (comme beaucoup de messieurs), il risque de ne pas aimer les flammes de l'enfer :)

 

Est-ce que vos enfants doivent payer votre foi en un "jugement naturel" ? Doivent-ils souffrir du manque d'une pension ? Je sais à vous lire que vous ne réclamez pas la vengeance et c'est bien de votre part, néanmoins vos enfants n'ont pas à faire les frais d'un père démissionnaire. C'est à vous de tout intenter pour que ce père ne fuit pas devant ses responsabilités présentes et à venir. C'est également un grand service à lui rendre que de voir une femme suffisamment courageuse pour l'amener, par la Loi, à grandir et à se comporter en Homme. C'est aussi cela "le jugement naturel" et il a lieu dans ce monde.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour, j'étaie un peu la réponse, au demeurant très juste, de just1justice.

 

La loi prévoit le devoir de secours, nous avons l'habitude de la voir appliquer dans le sens parent vers enfant, mais il est possible aussi qu'un parent démuni, demande à ses enfants de payer pour lui. Les enfants sont alors tenus de verser une pension alimentaire à leur parent.

 

Si les enfants peuvent prouver que ce parent n'a pas subvenu à leurs besoins, alors ils peuvent refuser le paiement de ladite pension.

 

Donc, si vous portez plainte, vous apportez une preuve que le père a failli à son devoir et vos enfants pourrons s'y référé plus tard.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Shintoku
La loi prévoit le devoir de secours, nous avons l'habitude de la voir appliquer dans le sens parent vers enfant, mais il est possible aussi qu'un parent démuni

 

Bonjour,

Je vais préciser un peut votre post.Le terme "Parents démunis" ne me parait pas exact. Ce serait plutôt parents ne pouvant pas payer leur maison de retraite. Cela peut être le cas pour un couple ayant 3000 euros mensuel (il peut manquer 1000 ou 1500 euros) ou parent seul recevant 1200 euros de retraite. On ne peut pas parler vraiment de parents étant démunis.

 

Si les enfants peuvent prouver que ce parent n'a pas subvenu à leurs besoins, alors ils peuvent refuser le paiement de ladite pension.
Non, ils peuvent demander à être déchargés de cette obligation alimentaire puisque le père a été condamné pour abandon de famille. C'est une possibilité, mais en aucun cas une certitude. Encore une fois, seul le juge décidera.
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par Lou94
      Bonsoir,
      Ma belle mère a été mise sous tutelle (juge), décision prise par le conseil de famille suite à une incapacité de gérer sa vie quotidienne et notamment ses finances (surendettement chronique).
      Elle a été hospitalisée suite au COVID, heureusement sans suite grave et a été placée d'office en maison de retraite par la personne de tutelle.
      Je ne constate pas le placement car elle devait être en situation de grande faiblesse physique suite au virus, mais est il normal de nous mettre devant le fait accompli sans même nous informer du coût possible restant à charge par la famille ?
      Depuis sa mise sous tutelle (2 ans) nous n'avons AUCUNE information, orale ou écrite par cette personne qui ne répond pas aux mails ni au téléphone.
      Ma belle mère ayant une petite pension, je ne comprends même pas qui finance l'hébergement en EHPAD ? Nous n'avons reçu aucune demande de financement, je sais qu'il existe des aides financières mais quand même...
       
      Merci pour toute info ou conseil,
       
      Lou
       
    • Par stephle
      ma fille de 12 ans vie avec sa maman depuis notre séparation il y a 11 ans.
      j'ai un droit de garde et d'hébergement un week end sur 2 et la moitiè des vacances, le droit classique. Seulement ma fille depuis toute petite veut vivre avec moi. J'ai voulu attendre qu'elle soit sure d'elle et qu'elle ne voyait pas dans le fait de venir vivre chez moi que le coté sympa, c'est à dire, les vacances, pas de devoirs, pas trop de contrainte d'horaires à cause de l'école ect... Aujourd'hui, elle veut toujours venir vivre avec moi et se fait de plus en plus préssente parce qu'elle ne supporte plus la vie chez sa maman.
      Comment puis je procéder? En sachant qu'entre la maman et moi c'est souvent compliqué et qu'elle fera tout pour que notre fille ne viennes pas vivre chez moi.
      J'ai entendu parler d'une procédure ou l'enfant peut avoir son propre avocat par le biais d'une assistante sociale pour entamer les démarches, en quoi consiste cette procédure?
    • Par Joshua
      Actuellement divorcé depuis deux ans j'ai la garde de mes deux filles un WE sur deux ainsi que la moitié des vacances scolaires.
       
      Les vacances scolaires étant bien entendu plus longues que le nombre de les jours de congés et RTT il m'arrivait souvent de confier mes enfants à mes parents faisant ainsi plaisir à tout le monde. Mais voila récemment mon ex-femme et moi avons eu un différent et pour me nuire gratuitement elle n'accepte plus que je prenne mes deux filles en dehors de mes congés. Ce qui bien entendu prive mes enfants de leur Grand parents sauf quand je suis la. Mes parents n'ont bien entendu absolument rien à se reprocher ils font même le maximum pour que leur petits enfants découvre tout ce que nous parents n'avons pas le temps ou les moyen de leur faire faire. Cette manoeuvre n'a que pour objectif d'"ennuyer" gratuitement mes parents.
       
      Quels sont mes droit sur ce point ? Lorsque le jugement de divorce précise que je dois prendre mes enfants la moitié des vacances, suis je en droit de pouvoir les confier à mes parents quelques jours ?
    • Par louise77
      Bonjour à tous,
      Voilà, mon conjoint a la garde alternée de son enfant et doit régler tous les frais d'éducation et d'entretien de l'enfant en attente d'un jugement définitif. Il a découvert que son ex-conjointe percevait des aides de la CAF pour faire garder leur fils mais elle n'en a pas fait mention dans les factures qu'elle lui adressait. Il a alors refusé de rembourser les frais d' assistante maternelle tant que la mère n'aurait pas déduit les aides.
      Elle a toujours nié en percevoir et dans ses dernières conclusions, elle fournit une attestation visant à faire croire qu'elle n'en perçoit pas.
      Or, nous avons la preuve matérielle et irréfutable qu'elle a perçu ses aides.
       
      Cela constitue-t-il une escroquerie au jugement? Et quelle conséquence cela peut-il avoir sur le jugement pour la garde de l'enfant?
       
      Merci d'avance
    • Par swifferwoman
      Mon père a été retrouvé noyé dans un barrage, ce 27 mars. L'accès a ce lieu est totalement interdit, mais la porte ce jour là était ouverte ostensiblement. En effet, une équipe de pétanque l'ouvre fréquemment pour jouer sur une piste sablée se trouvant là.
      En repartant de cette partie de pétanque, mon père a chuté dans un dégrivoir et en voulant ressortir s'est noyé dans 10 centimètres d'eau.
      Un recours en justice est il possible??
© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...