Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

histoire de fou


Dompp

Messages recommandés

Bonjour

Votre ex conjointe a-t-elle le droit de refuser à votre nouvelle conjointe de récupérer votre enfant alors que c’est votre jour de le récupérer à la sortie de l’école (voir jugement).

la nouvelle conjointe doit t'elle prouver à chaque fois par courrier, qu'elle est autorisée par le père pour récupérer l'enfant.

De plus, une heure après avoir récupérer l’enfant au nez de la nouvelle conjointe, elle l’a déposé et laissé au commissariat pour que le père vienne le récupérer alors qu’elle lui avait dit de passer chez elle prendre l’enfant.

Que doit-on faire. Comment arrêter cette personne de nuire à l’enfant et à nous.

Peut-on porter plainte contre elle pour avoir été récupérer l’enfant alors que ce n’est pas son jour, et sur quel motif ?

Merci de vos conseil !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 8
  • Création
  • Dernière réponse

Est il précisé qu'il doit s'agir d'une personne de confiance pre-etablie entre les parents?

 

Si rien n'est précisé: non, votre ex n'est pas en droit de refuser à ce que votre compagne prenne l'enfant cependant le bon sens voudrait aussi qu'elle en soit prevenue.

 

Aprés tout, mettez-vous à sa place..Vous pourriez vous être en froid avec votre actuelle compagne et ce pourrait être un coup tordu..

 

Encore une fois: COMMUNIQUEZ AVANT.

 

Envoyez à la mére une sorte de protocole des régles à suivre pour ces moments d'échanges/ lieu, personnes habilitées, confirmation par sms ou autres.

 

Premiére idée...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci de votre réponse.

Il n’y a rien de précisé sur le jugement, et nous sommes pacsés. La mère de l’enfant est parfaitement prévenue depuis longtemps ainsi que l’école, et jusqu'à aujourd’hui ma compagne allait régulièrement chercher l’enfant à l’école.

Mon ex a décidée subitement que ma compagne n’avait pas le droit. En plus elle est allée au commissariat déposer « une main courante » d’on j’ignore pour le moment le contenu et les motivations, et j’ai du récupérer mon fils chez eux alors que l’on devait le récupérer à l’école. Les policiers ne m’ont rien dit ce soir et j’ai récupéré mon enfant complètement traumatisé de ce qu’il venait de vivre. Il est couvert de plaque rouge sur la peau, genre exéma.

Pour la communication, ce n’est pas gagné ! Cela fait plusieurs années que l’on vit ces manipulations et rien n’y fait. Nous sommes dans une situation « psychiatrique » de manipulation de l’enfant je cherche le nom de cet état, mais je ne m’en rappelle pas), et nous n’arrivons pas à voir le bout du tunnel.

Pour en revenir a ma question : puisqu’elle n’a pas le droit d’interdire à ma compagne de récupérer et de s’occuper de l’enfant les jours ou nous en avons la garde, que doit-on ou que peut-on faire devant cet agissement de le prendre à l’école avant que l’on soit arrivé ?

Parce que si on ne fait rien, elle va nous faire le coup à chaque fois !

Que peut-on faire devant les nombreuses mains courantes qu’elle a déjà faite sur ma conjointe, ces dernières semaines. Peut-on demander au commissariat de nous communiquer le contenu exact de ses propos qui doivent être certainement diffamants.

Peut-on porter plainte pour diffamation mensongère, a partir de ces documents Bien que ceux-ci n’aient pas de valeur juridique?.

Merci de votre aide

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Prennez rendez vous avec la directrice de l'etablissement de l'enfant à qui vous communiquerez le jugement en son entier et le problême auquel vous êtes confronté.

 

Parlez en également en amont à l'institutrice et quand vous présagez une manipulation, agissez en amont auprés des autorités de l'ecole.

 

Normalement, en face d'une autorité autre, la mére devrait calmer le jeu.

 

Si malgré tout elle continue son escalade, prenez rendez vous avec un avocat afin de voir si la mise en place d'un référé afin de protéger l'enfant ne serait pas nécessaire.

 

C'est horrible... je suis sincerement désolée pour vous.:o

 

---------- Message ajouté à 22h08 ---------- Précédent message à 22h06 ----------

 

Et ne vous inquietez pas pour ces mains courantes... elles n'engagent que ceux qui les déposent et sans fondement feront plus de tord à la mére à ce stade. Ce sont des idioties mais j'aimerais comprendre pourquoi tout à coup, la mére semble avoir pris la mouche?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

---------- Message ajouté à 22h08 ---------- Précédent message à 22h06 ----------

 

Et ne vous inquietez pas pour ces mains courantes... elles n'engagent que ceux qui les déposent et sans fondement feront plus de tord à la mére à ce stade. Ce sont des idioties mais j'aimerais comprendre pourquoi tout à coup, la mére semble avoir pris la mouche?

 

merci de vos propos appaisants.

nous non plus, nous ne pouvons expliquer la rationnalité de ce comportement.

Elle a toujours fonctionnée ainsi. Souffler le chaud et le froid en permanence! Remettre en cause tout et son contraire. Un jour c'est blanc, le lendemain, c'est noir. Et le petit, dans tout cela, il ne sait plus ou il en est.

cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'ai vécu (dans la peau de la nouvelle compagne) la même situation. Elle ne voulait pas que j'aille chercher le petit et l'a obtenu du juge.

 

Ainsi le jugement précise : "à charge pour le père de prendre et de ramener l'enfant". Ceci exclu donc toute autre possibilité. Il n'y a que lui qui puisse y aller.

 

Le jugement concernant mon propre fils stipule : "à charge pour le père de prendre ou de ramenener l'enfant ou de le faire prendre ou ramener par un tiers de confiance"... dans ce cas, je ne peux (en tant que mère) m'opposer à ce que cela soit l'un de ses amis, parents ou autre qui vienne...

 

Relisez bien votre jugement et si c'est plutot la première formulation, vous ne pouvez rien faire d'autre que de ressaisir le JAf pour faire modifier le jugement en précisant que jusqu'ici cela se déroulait sans problème et qu'il s'agit uniquement d'une nouvelle lubbie de votre ex...

 

Bon courage en tout cas, ce sont des comportements parfaitement insuportables.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour et merci de votre intervention.

Je me trouve dans le deuxième cas de figure. Donc, je sais maintenant, grâce aux différentes réponses, qu'elle ne peut pas empêcher ma nouvelle concubine, de venir chercher mon enfant.

Mais, cela ne l'empêche pas de me faire le coup à la sortie de l'école.

Que peut faire mon amie lorsque la mère a récupéré mon enfant cinq minutes avant elle? Rien !!! On est devant le fait accompli.

Faut-il aller déposer plainte pour non présentation d'enfant ( puisqu'elle me le redonne que quelques heures plus tard, et au commissariat, après avoir fait une main courante contre mon amie), ou faire une main courante préventive contre elle pour expliquer la situation? ou ne rien faire ? et subir!

Peut-on demander de l'aide à des psy et pédo psy, car tout le monde souffre à la maison, et surtout mon fils. Ses résultats scolaires sont catastrophiques.

Sa mère a inscrit mon fils, il y a 2 ans, dans une école privée. Je verse une pension. Elle viens de décider de ne plus payer l’école. Donc la directrice me demande de payer à sa place. Que dois-je faire. Ne pas payer puisqu’elle touche une pension pour subvenir à son éducation. Payer ? et retrancher ces frais de la pension alimentaire, pour que mon fils ne soit pas renvoyé de cette école ?

Est-ce que mon avocat peut, et doit intervenir pour la mettre en demeure de respecter le jugement ?

ou peut-on interpeller le jaf pour trancher plus clairement sur les droits et devoirs de chacun.

Help !

cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour et merci de votre intervention.

Je me trouve dans le deuxième cas de figure. Donc, je sais maintenant, grâce aux différentes réponses, qu'elle ne peut pas empêcher ma nouvelle concubine, de venir chercher mon enfant.

Mais, cela ne l'empêche pas de me faire le coup à la sortie de l'école.

Que peut faire mon amie lorsque la mère a récupéré mon enfant cinq minutes avant elle? Rien !!! On est devant le fait accompli.

Faut-il aller déposer plainte pour non présentation d'enfant ( puisqu'elle me le redonne que quelques heures plus tard, et au commissariat, après avoir fait une main courante contre mon amie), ou faire une main courante préventive contre elle pour expliquer la situation? ou ne rien faire ? et subir!

 

Peut-on demander de l'aide à des psy et pédo psy, car tout le monde souffre à la maison, et surtout mon fils. Ses résultats scolaires sont catastrophiques.

Sa mère a inscrit mon fils, il y a 2 ans, dans une école privée. Je verse une pension. Elle viens de décider de ne plus payer l’école. Donc la directrice me demande de payer à sa place. Que dois-je faire. Ne pas payer puisqu’elle touche une pension pour subvenir à son éducation. Payer ? et retrancher ces frais de la pension alimentaire, pour que mon fils ne soit pas renvoyé de cette école ?

Est-ce que mon avocat peut, et doit intervenir pour la mettre en demeure de respecter le jugement ?

ou peut-on interpeller le jaf pour trancher plus clairement sur les droits et devoirs de chacun.

Help !

 

cordialement

 

 

Bonjour,

 

Dure situation que vous vivez actuellement ! :(

Ne deduisez rien de vous meme de la pension !! cela pourrait se retourner contre vous si Mme declare que vous ne payez pas la somme due !

Pour ce qui est de l'impact 'psychologique' sur votre enfant, si il est vraiment tres mal, pourquoi ne pas demander la garde ? en faisant une 'expertise' psy à l'appuis, pour demontrer son mal être ? Il est important de le proteger.

 

Bon courage a vous

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rebonjour,

 

 

C'est pour cela que il est important que la directrice de l'établissement sache que la mére n'a pas, ce jour précis, l'autorisation de "prendre "l'enfant.

Il est légalement sous votre autorité et la mére ne peut et ne doit s'opposer à l'exercice de votre droit.

J'ai constaté par deux fois pour ma part des transitions "difficiles" encadrées par des policiers du commisariat donc sans aller vers cela,

 

son empiétement sur votre dvh peut et doit être empéché à la source.

 

Concernant la pension alimentaire, elle est censée couvrir tous les besoins de l'enfant et vous n'avez pas à vous subsistuez à la mére et SURTOUT pas à payer l'ecole sur la pension.

 

La pension doit être réglée chaque mois dans sa totalité et RIEN ne doit en être défalquée. Tout arrangements entre vous serait nul et non avenu devant un huissier.

 

Si la mére est démissionnaire, trés bien , faites le constater et au pire voyez avec votre avocat encore une fois si un référé dans la cadre de l'urgence psychologique de l'enfant ne s'imposes pas dans votre cas.

 

Au pire, vous pourrez ainsi remettre les choses au carré sur les modalités d'exercice du DVH...

 

L'urgence, quant invoquée sur l'état de l'enfant est souvent trés bien entendue par les jafs...

 

Soyez diligent et ferme.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...