Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Discrimination salariale suite à démission?


Weitchi

Messages recommandés

Bonjour à tous, voici les faits :

 

ancien salarié d'une grande banque française où j'ai collaboré 6 ans en CDI. Parcours exemplaire soutenu par des entretiens individuels de qualité et par des augmentations de salaire régulières. Prise en main d'un poste de responsable d'équipe en janvier 2009. Année difficile car peu de moyens pour faire face aux objectifs fixés.

 

Résultat : peu de congés pris, + de 200 heures supplémentaires effectuées et payées par mon employeur avant la modification de mon contrat de travail en octobre 2009. En novembre 2009, je donne ma démission car je souhaite créer mon entreprise (je me rend compte que tant de travail pour si peu de retour n'en vaut pas la chandelle). Je quitte la société le 06/03/2010. Durant mon préavis, j'ai continué à être professionnel et assurer l'ensemble de mes tâches jusqu'au dernier jour de mon préavis (la hiérarchie m'en a même félicité).

 

Je n'ai pas eu droit à un entretien individuel pour 2009 (j'aurai aimé avoir un retour concernant ma prise de poste de manager) , et je n'ai pas eu d'indemnités ou primes concernant l'année 2009 où je me suis investis énormément (solde de tout compte comprenant 22 jours de cp 2010, 19 jours épargnés dans le CET, 170 heures de RC...).

 

Puis-je attaquer mon ancien employeur pour discrimination salariale suite à la manifestation d'une démission?

En effet, l'idée est que si j'avais donné ma démission en 2010, j'aurai sûrement obtenu une gratification pour l'année 2009.

J'ai donc l'impression d'avoir été pénalisé et qu'on ne me reconnaîtra pas mes efforts d'une année de dure labeur...

 

Merci pour vos avis.

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 9
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Mashinotsu
Bonjour à tous, voici les faits :

 

je me suis investis énormément (solde de tout compte comprenant 22 jours de cp 2010, 19 jours épargnés dans le CET, 170 heures de RC...).

 

 

Cordialement.

 

Sauf erreur, c'est du salaire parfois différé, pas franchement du bénévolat, si? Cela représente de l'argent en plus à votre dpart, tout bêtement...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mitsuni

citation : Puis-je attaquer mon ancien employeur pour discrimination salariale suite à la manifestation d'une démission?

En effet, l'idée est que si j'avais donné ma démission en 2010, j'aurai sûrement obtenu une gratification pour l'année 2009.

Votre départ étant au 09/03/2010 , vous étiez donc à l'effectif au 31 décembre. Votre prime ou gratification ou interessement vous est normalement due pour l'année 2009 , sauf si le texte officiel qui régit cet élément de salaire est rédigé ainsi :

 

la prime de résultats de l'année N , après calcul et consolidation des éléments collectifs et individuels qui composent le calcul, est versée fin

AVRIL année N+1 aux salariés toujours en poste au 1er Avril N+1.

 

Voir si cela se trouve dans la CCN des banques, dans un accord interne, dans votre contrat de travail (un peu comme un trader)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 an plus tard...

Bonjour,

j'interviens un peu tard sur ce fil, mais il faut distinguer 2 choses: vous avez surement touchés vos primes d'intéressement & participation au titre de l'année 2009 ( en 2010) donc après votre départ comme cela est stipulé dans la CC. par contre, pour ce qui est de votre bonus, car je pense que c'est de cela que vous parlez, vous n'êtes pas sans savoir que son attribution est discrétionnaire et que c'est la carotte pour motiver "les troupes". étant "sortant" et même sorti, rien d'étonnant que vous n'ayez rien eu. traditionnellement, la période de démission dans les banques intervient toujours après le versement des bonus, tout le monde dans le milieu le sait. de même que les banques qui veulent débaucher un salarié chez un concurrent en dehors de cette période n'hésite pas à attribuer une prime à l'embauche pour justement compenser la perte de bonus éventuellement du futur collaborateur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tou à fait d'accord avec Janloup (#2): regardez les conventions et accords d'entreprise pour savoir ce qui est proratisé et ce qui est non dû en cas de non présence le 31 décembre (exemple).

 

Ecrivez à votre employeur de manière courtoise pour le demander, et surtout pas en employant les grands mots (discrimination salariale, attaque).

 

N'en faites pas trop au niveau du "Dur Labeur". Un employeur aussi excessif que vous vous répondrait que vous avez été déjà "Grassement Payé" 14 à 17 mois sur 12 à passer votre temps à la machine à café. Restez modeste, vérifiez vos droits et faites vous payer ce qui vous est éventuellement dû.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 months later...

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...