Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Assurance multirisque habitation


Gael Lynda

Messages recommandés

Bonsoir,

 

Je me permet de poster un nouveau sujet afin d'être conseillé par des personnes de confiance et qui répondent objectivement et sans intérêts.

 

Nous avons fait construire une maison en Mars 2008

[etablissement bancaire]

Assurance multirisque habitation [etablissement bancaire] dès le début des travaux

Nous avons donc fait venir un maçon digne de ce nom afin de nous effectuer les travaux de maçonnerie.

Travaux effectués sans aucun soucis et dans les délais. Que du bonheur jusque là.

Ensuite comme convenu (devis effectué 6 mois avant) un charpentier couvreur est venu effectué les travaux de couverture.

La charpente mise en place par ses soins avec 2 semaines de retard mais bon.

Et là oh surprise : calage des poutres plus que douteux et rebouchage des réservations des poutres vite fait mal fait.

L'incompétence du "professionnel" saute au yeux malgré le matériel déballé (grue neuve échelle neuve...).

Après longue discussion rebouchage par mes soins des trous restants et vérification de chaque étapes après fin de chantier du "charpentier couvreur"

Après pose de la charpente re-surprise : une autre entreprise vient terminer le boulot.:confused:

Pose de panneaux sandwich bref tout le reste du travail est effectué par cette autre entreprise. Je demande l'explication à la personne avec qui j'ai fait le devis. Il me dit qu'il fait ça souvent et qu'il a beaucoup de travail mais pas de soucis entreprise de confiance...

Bref je vous passe les différentes prise de têtes pour l'approvisionnement du matériel et pour les délais de fin de travaux.

Un peu avant la fin de travaux remarque une fuite d'eau importante au solin (agglos mouillés à l'interieur).

Remarque faite au couvreur en précisant que c'est assez important.

Réponse : le solin ne fait pas l'étanchéité d'une maison. Obligation de faire une couche de crépis pour l'étanchéité. Je ne discute pas ce n'est pas mon corps de métier.

Fin de chantier 15 juillet 2008, paiement par chèque de la dernière traite de la facture du toit et petite explication houleuse avec le charpentier qui ose me demander si je suis content de sa prestation (alors qu'il n'a rien fait a part poser les poutres) pas de réception de fin de chantier mais heureux de les voir quitter mon chantier ouf ...

 

toujours de l'eau...

 

Tout le reste des travaux a été effectué par mes soins (avec l'aide de la famille)

 

1ère couche de crépis posé par mes soins (afin d'assurer une étanchéité des murs et du fameux solin)

 

Fin des travaux Février 2009 et emménagement.

 

Merci pour ceux qui ont eu le courage de tout lire et de tout suivre, j'arrive au souci.

 

Après quelques mois bruits sur le toit (j'y monte) et remarque

 

fissure crépis solin

tuile faitière non serrées

frise sous toiture tombe à de multiples endroits

tuile de rive mal fixée

 

Je contacte mon "couvreur" (celui a qui j'ai fait le chèque) 22 décembre 2009

il me dit qu'il contacte les sous traitants

Début 2010 (12 janvier) remarque taches brune au plafond, je vai touché (plafond à 5 mètres), humide.

Je rappelle de toute urgence le "couvreur" qui me répond qu'il va seulement contacté les sous traitants... Le ton monte...

Il me dit de me calmer qu'il va contacté les sous traitants, discution bloquée, personne harogante et de mauvaise fois. Je lui répond que moi je vais contacter seul les sous traitants, que je fai. Rendez vous pris 3 jours plus tard.

Sous traitant n'assume rien pendant les 10 premières minutes.

Sur le toits après avoir accepté les soucis (tuile faitière non serrées,

frise sous toiture tombe à de multiples endroits, tuile de rive mal fixée) nous en venons au solin.

Avant rendez vous avec ce monsieur consultation du DTU le couvreur doit un travail hors d'eau.

Je conseille donc à ce monsieur un joint de silicone avant pose solin pour étanchéifié le tout. Il n'en démors pas et me dit que son boulot pour le solin est irréprochable. Le ton monte :mad:

Après longue discussion il me propose que moi je casse le crépis et que je l'appelle un fois le crépis enlevé;).

Que j'achète le silicone lui enlève son solin j'applique moi le silicone que j'ai acheté et payé et que lui refixe son solin de la même manière qu'auparavant :eek:. Mais il ne garanti pas la réparation.

Pour clore cette discussion je lui répond oui et il quitte ma maison.

 

Partie assurance

 

Je contacte de suite mon assurance multi-risque habitation [etablissement bancaire].

Qui prend ma demande en compte mais pour un dégat des eaux :o

L'assurance me renvoi vers mon assurance dommage ouvrage et la les question vont fusées. Ce n'est pas eux l'assurance dommage ouvrage ?

Ils me répondent qu'il ne savent pas c'est à moi de fournir des références. Alors que je n'ai pas je n'ai qu'un numéro de contrat multirisque.

 

J'appelle l'assistance juridique qui me rit quasiment au nez en me disant 2 fois de faire une lettre avec AR à mon couvreur pour qu'il veuille bien venir réparer...

Je réexplique mon souci avec le dialogue rompu et que pour le couvreur tout est fait dans les règles de l'art.

Pour la 3 ème fois conseille de l'assistance juridique de lettre avec AR et basta pas d'expert pas de médiateur et je doit attendre que ce "couvreur" daigne bien vouloir venir réparé (mais comme il l'entend donc cela ne résoudrait rien).

Hier appel du couvreur après réexplication et menace d'expertise, il veut venir réparer les tuiles le closoir et me laisser un bout de solin pour le remplacer moi même quand j'aurai décrépis et preparer la repose du solin.

Je lui dit d'attendre. Que je ne suis pas dispo demain, il insiste je lui dit non catégoriquement.

Je pense qu'il a peur de la visite d'un expert qui constaterai la fissure du solin en question mais aussi son manque de compétences pour le reste de la toiture.

Au final je n'ai pas d'expert qui va venir vu que je ne retrouve pas la feuille dommage ouvrage et l'assurance décennale du couvreur me dit qu'il n'enverrons pas d'expert eux que c'est à moi (ou mon assurance) de le mandater

 

Aidez moi s'il vous plait sur la marche à suivre et les bonnes personnes a contacter

 

merci d'avance :(

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 3
  • Création
  • Dernière réponse
Invité kogaratsu

bonjour

Nous avons fait construire une maison en Mars 2008 [et souscrit une?] Assurance multirisque habitation [etablissement bancaire] dès le début des travaux

Je contacte de suite mon assurance multi-risque habitation [etablissement bancaire].

Qui prend ma demande en compte mais pour un dégat des eaux :o

L'assurance me renvoi vers mon assurance dommage ouvrage et la les question vont fusées. Ce n'est pas eux l'assurance dommage ouvrage ? Ils me répondent qu'il ne savent pas c'est à moi de fournir des références. Alors que je n'ai pas je n'ai qu'un numéro de contrat multirisque.

à cette lecture, j'en comprends que vous avez dès le début du chantier souscrit en tout et pour tout un contrat multirisque habitation.

pour répondre à la question mise en exergue, ce contrat n'est pas une dommage-ouvrage.

cela n'a même rien à voir. :o

une MRH intervient pour indemniser les conséquences pécuniaires de dommages occasionnés par un certain nombre d'évènements, comme l'incendie, le dégât des eaux, la tempête... à vos biens tels qu'ils sont décrits sur ce contrat.

une DO est une assurance de dommage qui intervient pour indemniser des désordres de nature décennale affectant un ouvrage ayant fait l'objet d'un louage d'ouvrage.

pour votre problème particulier, la DO serait concernée par la reprise du solin, la MRH par les dommages dus aux infiltrations.

vous n'avez manifestement pas souscrit de DO; compte tenu du montant de la cotisation, vous ne pouvez pas ne pas vous en rappeler...

dès lors, vos interlocuteurs seront, pour la reprise de l'ouvrage, l'entreprise avec laquelle vous avez contracté et son assureur décennal, et pour les conséquences votre MRH (qui appellera probablement en garantie l'assureur RCP de l'entreprise).

ce si vous avez des conséquences dommageables.

à défaut, vous allez rester seul avec les entreprise et assureur décennal; le contact avec les sous-traitants est juridiquement inutile: vous n'avez aucun lien contractuel avec eux.

J'appelle l'assistance juridique qui me rit quasiment au nez en me disant 2 fois de faire une lettre avec AR à mon couvreur pour qu'il veuille bien venir réparer...

à défaut d'être commerciale, cette réponse est malheureusement pour vous la réalité, si cette assistance n'est pas relative à un contrat de protection juridique souscrit en option ou séparément de votre MRH.

 

je crois que, comme hélas beaucoup trop, vous n'avez pas lu le contrat que vous avez souscrit; une première chose, indépendamment d'ailleurs de ce sinistre, serait de le faire.

simplement pour vous éviter d'autres désillusions.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...