Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Cesu et licenciement abusif


Messages recommandés

Bonsoir ,peut-on considérer qu'un particulier -employeur qui a licencié son employé en cesu a procédé a un "licenciement abusif" s'il invoque les raisons suivantes :"absence de vos services du fait de notre situation :nous ne sommes plus que deux et les besoin sont minimaux "

L'employeur n'apas parcontre tenu compte de lademande de l'employé de se mettre en conformité en "régularisant le contrat de travail " Il c'est pourtant renseigné ...Et a répondu 3mois aprés en convoquant en lettre RAR pour un entretien préalable ,sans "discuter et informez l'employé de ses intentions de licenciement. l'employé est resté trés perplexe sur la maniére ,d'autant plus que tout se passait bien .. aucun dialogue donc car l'employeur était "absent" a l'arrivée de l'employé et malgré plusieurs petit mot et appel pour connaitre son intention a propos du contrat ... IL est rester indifférent et mutisme total !Il a deplus noter sur l'attetation assedic "Licenciement économique "et "CHEF d'entreprise"...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 6
  • Création
  • Dernière réponse
Invité Mashinotsu
Bonsoir ,peut-on considérer qu'un particulier -employeur qui a licencié son employé en cesu a procédé a un "licenciement abusif" s'il invoque les raisons suivantes :"absence de vos services du fait de notre situation :nous ne sommes plus que deux et les besoin sont minimaux "

L'employeur n'apas parcontre tenu compte de lademande de l'employé de se mettre en conformité en "régularisant le contrat de travail " Il c'est pourtant renseigné ...Et a répondu 3mois aprés en convoquant en lettre RAR pour un entretien préalable ,sans "discuter et informez l'employé de ses intentions de licenciement. l'employé est resté trés perplexe sur la maniére ,d'autant plus que tout se passait bien .. aucun dialogue donc car l'employeur était "absent" a l'arrivée de l'employé et malgré plusieurs petit mot et appel pour connaitre son intention a propos du contrat ... IL est rester indifférent et mutisme total !Il a deplus noter sur l'attetation assedic "Licenciement économique "et "CHEF d'entreprise"...

 

L'employeur a convoqué le salarié pour un entretien au cours duquel il lui a exposé "nous ne sommes plus que deux et les besoin sont minimaux". Il lui a ensuite notifié son licenciement avec cette formule un peu bizarre, sans dire ce qu'il entendait par "besoins minimaux" ni pourquoi il ne proposait pas ce minimum à la salariée ?

 

Ceci trois mois après le licenciement ?

C'est n'importe quoi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 weeks later...

1) L'employeur travaillant il "était absent cela arrive souvent en CESU , quand les employeurs sont des actifs !

2) l"employé avait demander 6 MOIS AVANT pour se mettre en conformité , l'emlpoyeur a "ignoré la demande " et a licencié l'employé . Mais tout est rentré dans l'ordre puisque l'employeur a finalement au moment du départ fait le contrat est "rectifié " l'attestation assedic car il n'avait pas demander le bon formulaire !

Excusez _moi pour le manque de clarté ! OUPS §§

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De ce que j'ai compris :

 

1/ Vous n'aviez pas de contrat de travail, vous en avez donc fait la demande.

=> Vous travailliez combien d'heures par semaine chez cet employeur ? Si moins de 8 heures, le contrat de travail n'est pas obligatoire.

Services-CESU : Contrat de travail

 

2/ Vous ne rencontriez jamais votre employeur lorsque vous veniez travailler, donc vous n'avez jamais eu vent d'un possible licenciement.

 

3/ Par la suite, il vous a convoqué pour un entretien préalable à licenciement. Et c'est là qu'il va falloir donner des détails :

- A quelle date vous a-t'il convoqué ?

- Que vous a-t'il dit au cours de l'entretien ?

- Vous a-t'il envoyé par la suite une lettre de licenciement ? Si oui, à quelle date ? Quel était le motif indiqué du licenciement ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

1° L 'employé croiser l'employeur régulierement et donc du jour ou elle lui a fait la demande ; en lui demandant de s'informer avec un document qu'elle avait recu du CNCESU ; et a partir de là les employeurs était "absent a son arrivée "

2° elle a ensuite demander un rdv pour eventuellement connaitre leur intention ..ET EN DISCUTER LE DIALOGUE EVITANT LES CONFLITS !!

3° ils n'ont pas réagit et trois mois aprés elle arecu une lettre en rar la convoquant a un entretien pour un éventuel licenciement ...

4° au cours de l'entretien il ont invoqué vouloir faire une "suppression de poste " car leur fils étant partit a l'université :la maison ne se salissant pratiquement pas (ils travaillent tout les deux ) donc leur besoin sont devenu ...minimaux !!

5° l'employé n'a fait qu'un mois depréavis au lieu de deux prévu ,car elle avait eue une "promesse d'embauche " (detoute façon elle pouvez casser le préavis a partir de la deuxieme semaine )

 

---------- Message ajouté à 19h34 ---------- Précédent message à 19h13 ----------

 

Au final elle a perdu un emploi croyant justement "informez ces employeurs "d'une particularité du cesu et je suis au regret de vous dire

OUI , le contrat de travail est obligatoire dés qu'il ya 4semaines consécutives quel que soit le nombres d'heures travailler ! Le CESU peut etre utiliser de façon TEMPORAIRE ou PERMANENTE .

Un post a été mis sur ce site a ce sujet et l'info a été vérifié auprés de la dte et a l'urssaff .

Moi je trouve navrant que le CES devenu CESU QUI EXITE DEPUIS 1995 §§ que les employeurs agisent comme si leur employé était malléables et corvéables selon leur bon vouloir !!

L 'abolition de l'esclavage date de 1788 !!

Tant que les "particuliers -employeurs" ne feront pas leur "premier " devoir qui est de s'informer , ont assitera a ce genre de situation !!:mad:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

1° L 'employé croiser l'employeur régulierement et donc du jour ou elle lui a fait la demande ; en lui demandant de s'informer avec un document qu'elle avait recu du CNCESU ; et a partir de là les employeurs était "absent a son arrivée "

2° elle a ensuite demander un rdv pour eventuellement connaitre leur intention ..ET EN DISCUTER LE DIALOGUE EVITANT LES CONFLITS !!

3° ils n'ont pas réagit et trois mois aprés elle arecu une lettre en rar la convoquant a un entretien pour un éventuel licenciement ...

4° au cours de l'entretien il ont invoqué vouloir faire une "suppression de poste " car leur fils étant partit a l'université :la maison ne se salissant pratiquement pas (ils travaillent tout les deux ) donc leur besoin sont devenu ...minimaux !!

5° l'employé n'a fait qu'un mois depréavis au lieu de deux prévu ,car elle avait eue une "promesse d'embauche " (detoute façon elle pouvez casser le préavis a partir de la deuxieme semaine )

 

---------- Message ajouté à 19h34 ---------- Précédent message à 19h13 ----------

 

Au final elle a perdu un emploi croyant justement "informez ces employeurs "d'une particularité du cesu et je suis au regret de vous dire

OUI , le contrat de travail est obligatoire dés qu'il ya 4semaines consécutives quel que soit le nombres d'heures travailler ! Le CESU peut etre utiliser de façon TEMPORAIRE ou PERMANENTE .

Un post a été mis sur ce site a ce sujet et l'info a été vérifié auprés de la dte et a l'urssaff .

Moi je trouve navrant que le CES devenu CESU QUI EXITE DEPUIS 1995 §§ que les employeurs agisent comme si leur employé était malléables et corvéables selon leur bon vouloir !!

L 'abolition de l'esclavage date de 1788 !!

Tant que les "particuliers -employeurs" ne feront pas leur "premier " devoir qui est de s'informer , ont assitera a ce genre de situation !!:mad:

 

Cesu ou pas, il semble que la procédure de liceniement ait été respectée.

L'absence de contrat écrit ne change pas grand chose à la situation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...