Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

formation des magistrats et affectations


Cosette78

Messages recommandés

Bonjour,

Une fois sortis du tronc commun de l'ENM, de quelles formations peuvent bénéficier les magistrats pour etre très efficaces dans leur affectation ?

Le droit touche à tous les domaines de la vie (médecine, finance, psychiatrie, ....). Suivent ils des stages en relation avec leurs fonctions ?

Ex : un juge des tutelles aura t il une formation sur les maladies mentales et autres formes d'aliénation, afin de prendre des décisions plus adaptées ? Un juge appelé à statuer sur des affaires financières, aura t il un stage sur la lecture des bilans ou autres documents comptables ?

Comment peuvent ils démasquer un justiciable manipulateur ?

Merci de vos réponses.

cdlmt

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 6
  • Création
  • Dernière réponse

Très bonne question !

 

En attendant l'avis des pros de ce forum ....

 

Mon sentiment est au travers des expériences que j'ai eu, que le magistrat a une formation générale et pour trancher sur des spécificités, il fait nommer des experts et il statue au vu des rapports d'expertise.

 

Cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Ne peuvent être omniscient ;)

 

d'où le recours aux experts peut être non?

Bien sûr, ils ne peuvent tout savoir. N'empeche que pour trancher les litiges, il faut parfois des connaissances très spécifiques que le tronc commun de leurs études ne propose pas. Ils sont supposés avoir une certaine hauteur de vue d'esprit et une pondération innée pour "juger".

Ceux qui sont aux affaires familliales, (tant d'affaires mal résolues se terminent de façon dramatique) ont ils une connaissance particulière du tissu social ? Sont ils affectés à un poste, en fonction de leurs interets pour tel ou tel sujet ou bien parce qu'un poste est vacant ?

 

..... Quant aux experts :rolleyes: .... Comment devient on expert près les tribunaux ? Existe t il des critères objectifs ou s'agit il d'une cooptation ? Y a t il un numerus closus ou non ? Le juge demande t il vraiment souvent le concours de l'expert ? (Les uns diront que c'est un excès de zèle, les autres un aveu d'ignorance.....)

 

cdlmt

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est comme à la FAC. Il y a un tronc commun puis un cursus spécifique;)

 

Bien sûr, ils sont sensibilisés et ont des connaissances liées à pas mal de sujets, mais on ne peut pas pas leur demander, même dans une formation continue, d'avoir une approche scientifique du droit, de la sociologie, psychlogie, médecine, criminologie, psychiatrie, comptabilité et que sais-je d'autre encore.

 

D'où, le recours à des experts qui ont une approche scientifique et spécifique de leur domaine.

 

Sinon, s'il fallait que nos magistrats aient des connaissances jusqu'au niveau scientifique dans tous ces domaines (M2 par exemple) on ne sortirait que des magistrats à partir de l'âge de 50 ans! :D:rolleyes:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sinon, s'il fallait que nos magistrats aient des connaissances jusqu'au niveau scientifique dans tous ces domaines (M2 par exemple) on ne sortirait que des magistrats à partir de l'âge de 50 ans! :D:rolleyes:

 

Et à ce stade, leur savoir des premières années se trouvant légèrement démodé, il ne leur resterait qu'à recommencer!:D:D:D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...