Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Vandalisme et remboursement d'assurance


Lorraine_53

Messages recommandés

Bonjour à toutes et à tous,

Mon véhicule a été vandalisé mi Décembre(Vitre latérale explosée)

Un expert désigné est venu constater les dégâts.

Mon fils voulait inclure un optique qui n'avait pas été "vandalisé".

Après discussion, l'expert et mon fils ont convenu que les frais d'optique

ne pouvaient pas être liés à l'acte de vandalisme.

J'avais donc règlé la facture au garage qui me réclamait le paiement.

Sans nouvelles de mon assurance, je suis allé hier pour me faire rembourser la facture !

Il semble qu'un courrier était prêt à m'être envoyé pour me préciser que

le remboursement ne serait pas du tout effectué.

Motif:la discussion de mon fils et de l'expert a démontré auprès de l'assurance une fausse déclaration, même si la déclaration près de la gendarmerie ne traitait bien que la vitre latérale explosée.

Par principe ou selon une règle que je ne connais pas, l'assurance a décidé de ne pas rembourser.

Devant cet état de faits, j'ai donc décidé de retirer tous mes contrats.

Réponse: Attendez si vous voulez, je peux voir avec la personne responsable qui peut faire quelque chose...

Je ne comprends pas qu'une telle décision soit prise:

au nom d'une règle ?

au nom d'une pratique à la tête du client ?

 

Merci pour votre aide

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 1
  • Création
  • Dernière réponse

Le simple fait d'avoir voulu déclarer au titre du vandalisme la destruction d'un optique alors qu'il n'avait visiblement pas été endommagé de cette manière , (fait en plus confirmé par la déclaration faite à la gendarmerie) suffit à l'assureur pour invoquer une tentative de fraude à l'assurance et donc ne payer aucune indemnité au titre du sinistre.

 

Pour faire un parallèle, c'est exactement comme si, lors d'un sinistre vol, vous tentiez d'inclure dans la liste des objets dérobés, un ou plusieurs objets qui ne l'ont pas été.

Si l'assureur découvre la supercherie, il est en droit de considérer qu'il y a fausse déclaration volontaire et, dès lors, il ne vous doit plus aucune indemnité même s'il s'avère que les autres objets ont, eux, été effectivement volés.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...