Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

mon propriétaire refuse de changer mon revêtement de sol...


Ioanina1

Messages recommandés

Bonsoir,

 

Je rencontre un petit voire grand problème avec mon propriétaire qui refuse de changer mon revêtement de sol.

Je m'explique. Lors de mon arrivée dans mon logement en Décembre 2007, le sol était neuf (dalles de plastique). Deux mois se passent, je constate que le sol se creuse à certains endroits, les dalles s'enfoncent. Je préviens l'agence, qui "prend note". Puis récemment, les dalles ont commencé à se décoller, entraînant des cassures des coins des dalles.

J'ai de nouveau prévenu l'agence, un agent est venu avec le proprio pour constater l'ampleur des dégâts.

Résultat : j'ai reçu un courrier de l'agence me stipulant qu'ils avaient constaté le problème, mais que le propriétaire ne rénoverait rien, ayant déjà eu des frais de rénovation quand il a fait l'acquisition du logement. Rein ne sera pris sur ma caution le jour de mon départ (je ne suis pas encore dans l'idée de déménager).

Depuis, l'eau s'infiltre sous les dalles décollées, entraînant le décollement des dalles voisines. Je suis dans l'obligation de les fixer avec du scotch utilisé pour fermer les cartons, que je change tous les 15 jours puisque qu'il se décolle avec l'eau quand je lave le sol!!! Vive l'esthétisme!!!!

 

Que puis-je faire???

Ai-je une possibilité de recours??

 

J'ai tenté de les recoller, mais rien ne tient!!!

 

J'attends vos réponses avec impatience...

 

A bientôt.

 

Ioanina

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 54
  • Création
  • Dernière réponse

Je ne suis pas du tout OK avec CAPC. Pour moi, cela empêche de vivre normalement. Si vos signalements antérieurs n'ont été que verbaux, dépêchez-vous de les formaliser sur une lettre recommandée avec avis de réception relatant l'historique (y bien mentionner la date où les premiers désordres sont apparus et les dates des visites de l'agent et du propriétaire).

 

Rédigez la lettre avec les termes "je vous mets en demeure de remédier à ces désordres".

 

Le désordre provient éventuellement du fait que ces dalles de plastique sont posées directement sur du plancher en bois. A chaque fois que vous passez la serpillière, de l'humidité passe sous ces dalles. Cela n'a pas pour seul effet de faire décoller les dalles. L'humidité reste dessous les dalles e attaque le plancher qui va pourrir... et qui peut, à terme (long terme, rassurez-vous quand même), tomber à l'étage inférieur.

 

Il y a un désordre anormal et le propriétaire vous dois la jouissance paisible des lieux. Devoir soit poser de l'adhésif, soit voir les dalles se casser, soit trébucher car le sol est plein de dalles disjointes, ce n'est pas de la jouissance paisible.

 

Quant à la promesse de ne rien retenir sur le DG lors de votre départ, si elle n'est pas écrite, elle n'existe pas... et si vous avez l'intention de rester longtemps, ce n'est pas une consolation, c'est du mépris !

 

Le propriétaire a sans doute fait ce sol en amateur... qu'il assume. Et qu'il ne le refasse pas en faisant les même idioties.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Attention Fredval.

D'accord avec vous sur le principe mais il tentera de prouver que le lavage à grande eau n'est pas recommandé pour de dalles posées sur un plancher.....

Il y aura bataille pour prouver la cause du décollement, sachant que les joints avec ces dalles sur ce sol ne sont jamais hermétiques.

D'où lavage avec linge humide et non trempé.....à prouver.

 

C'est déjà bien qu'il n'enlèvera rien du dépôt de garantie...

C'est une reconnaissance implicite de son erreur.;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je peux me tromper, mais honnetement pour moi un sol en mauvais état n'est pas un trouble anormal de la jouissance. C'est inesthetique, pas pratique, mais ça n'empeche en rien de vivre, dans l'appartement normalement et sainement.

 

Pour exemple, en ayant des seuils de portes collés et pas vissés, qui se decollent, vous enverriez un recommandé avec AR au proprio? je ne pense pas....en temps que locataire je recollerais tout simplement.

 

 

Par contre oui, si le proprio est d'accord pour ne pas tenir compte du decollement des dalles par rapport a l'etat des lieux, il faut recevoir une trace ecrite et signée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi je suis plutôt inquiète en effet d'un lavage à grande eau puisque l'eau va jusqu'à couler sous les autres dalles de dalles posées sur un plancher qui se creuse et peut être déjà pourri dessous depuis 2007:eek:

Ceci aggravé par le fait que le plancher ne sèche pas à cause des dalles

Pourquoi lavez -vous sans essorer votre serpillère ??:confused::eek:

Il me semble que vous pourriez être tenue pour responsable de l'aggravation des dégradations par votre manière de procéder

Cessez cette méthode de nettoyage et utilisez une serpillère seulement humide déjà !

Cela nettoie aussi bien !

Vous pourriez vous retrouver également responsable d'un dégât des eaux chez le voisin du dessous

Avez-vous une trace écrite (RAR ) du problème depuis le départ ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ben....Elle n'a jamais dit qu'elle lave à grande eau....:confused:

Si ça mouille comme ça c'est implicite Anissa et depuis 2007 bonjour les dégâts sur le plancher :(

Si tu passes une serpillère humide ou un balai espagnol essoré cela ne fait pas ça ça ne coule pas et n'inonde pas tout

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et enlever les dalles, avant que tout le plancher soit pourri, ça n'a traversé l'esprit de personne?

 

Après en avoir prévenu par RAR en rappelant la promesse dene pas imputer sur le DG.

 

De toutes façons, "le propriétaire n'a plus de sous parce qu'il a déjà fait des travaux à l'achat", ce n'est pas une excuse valable.

On fait des travaux corrects et on entretient ses biens, ou on fait autre chose de ses sous.

Nul n'est contraint d'être propriétaire bailleur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais logiquement, et a moins qu'on ne parle d'une piece d'eau, pourquoi le plancher serait -il pourri?

 

Si il l'est, je rejoins l'avis de Marieke, c'est que c'est du nettoyage a grande eau regulier. Ce qui n'est pas forcement trés heureux.

SInon, y'a peut etre un autre probleme de type plomberie, et la, c'est autre chose....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai quand meme du mal a comprendre la logique: la nature du sol dans ce cas se remarque aisement, puisqu'il semble clair que ce sont des dalles de linoleum posées sur parquet.

 

Donc on adapte la façon de "traiter/nettoyer" le sol, à sa nature!

comme il ne me viendrait jamais à l'idée de passer grande eau sur mon parquet ou ma moquette...j'utiliserais les produit adhoc.

 

Et puis c'est sur, au bout de trois ans, si ça n'a pas été posé dans les regles de l'art, et qu'en plus le locataire entretien "mal" (je veux dire de façon non adequate) alors a qui la faute au final? a qui imputé maintenant le risque de chute?

 

Je me souviens d'un appartement en location, ou la moquette se decollait aux bord (surtout quand je passais l'aspirateur, sans doute pas assez de colle dans les angles et autres endroits "strategiques" -donc par endroit risque de se prendre les pieds-, dessous c'etait du parquet aussi - on remarquait efectivement de legeres nuance de niveau voir parfois des grincements) les seuils de porte qui partaient un peu en vrille (pas vissés mais collés), mais bon, j'ai toujours geré ce genre de soucis? Perso je pars du principe qu'on ne peut pas demander a un appartement ancien d'etre autant "au carré" que les appartements neuf....à moins d'avoir tout cassé tout refait! et encore parfois hin....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je trouve que vous allez un peu vite à diagnostiquer. Moi, quand je lis :

Je m'explique. Lors de mon arrivée dans mon logement en Décembre 2007, le sol était neuf (dalles de plastique). Deux mois se passent, je constate que le sol se creuse à certains endroits, les dalles s'enfoncent.

je pense qu'il y a un problème plus grave qu'une histoire de lavage du sol. Un sol qui se creuse au bout de 2 mois, vous voyez ça souvent juste en passant la serpillère vous ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je pense qu'il y a un problème plus grave qu'une histoire de lavage du sol. Un sol qui se creuse au bout de 2 mois, vous voyez ça souvent juste en passant la serpillère vous ?

 

Effectivement.

Mais on évoquait les conséquenses du lavage à grande eau sur des dalles en voie de décolllement.

Ce qui ne répond pas aux causes premières.

Mais là, c'est tout de même au propriétaire de se soucier de l'état du parquet, des lambourdes pae dessous et tout, et tout.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avec toutes mes excuses: je suis partie du principe que le sol en dessous était forcement du parquet. c'est clair qu'il faut voir la nature et l'état du sol en dessous de ces plaques pour juger la gravité du probleme?

 

Par contre si c'est bien le cas : parquet ancien sans "rien" entre le parquet et le nouveau revetement, alors oui, c'est logique que ça bouge, en tout cas que ça travaille? non?

 

Ce qui n'est pas trés heureux alors, c'est d'avoir choisi des dalles de PVC pour le recouvrir, genre de revetement qui aurait besoin plutot d'un sol bien planeifié et stable pour rester "en bon état". Mais bon, alors c'est quoi la solution? virer les dalles, et installer de la moquette ou du lino (mais pas des dalles)? recuperer le parquet? c'est forcement la faute du proprio qui aurait du faire ça depuis le debut?

 

Dans ce cas ou est la limite confort-esthetique/ dangerosité?

 

Je pense quand meme que l'entretien regulier qui est fait n'a sans doute pas aidé concernant l'etat des plaques....

 

Je suis un peu perdue la dedans....et en plus d'aider ici, ça m'interresse aussi vu que j'ai un appart ancien....histoire de pas faire n'importe quoi! :p

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ça m'interresse aussi vu que j'ai un appart ancien....histoire de pas faire n'importe quoi! :p

 

Ça, ce n'est pas difficile: un plancher est un sol souple. Il bouge sous les pas et avec le degré d'hygrométrie.

Donc, dessus, on ne peut poser qu'un revêtement souple: moquette ou ces revêtements plastiques qu'on appelle lino. Pour le vrai lino, on mettait sur le parquet une bonne couche de vieux journaux parce que le lino se cassait, au contact prolongé du parquet.

Tout ce qu'on vous proposera comme réagréage magique ne durera pas. Il cassera quand le bois bougera et ce qui est au dessus aussi.

 

Seules les dalles de béton se prêtent aux revêtements durs, carrelage ou dalles de n'importe quoi.

Mais la souplesse du parquet à l'ancienne est inégalable pour protéger les vertèbres des outrages du temps.

Et une maison, c'est fait pour le confort des hommes!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A mon humble avis, le sol était abimé et le proprio a caché ca avec des dalles en plastiques. Travail vite fait, pas cher et voila le résultat :cool:

 

C'est également mon avis.

Et il le sait.

Et c'est pour cela qu'il a déclaré ne rien retirer du dépôt de garantie pour ça.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je trouve que vous allez un peu vite à diagnostiquer. Moi, quand je lis :

 

je pense qu'il y a un problème plus grave qu'une histoire de lavage du sol. Un sol qui se creuse au bout de 2 mois, vous voyez ça souvent juste en passant la serpillère vous ?

 

Au bout de 2 mois non (enfin sauf si ce sont des dalles de plancher en aggloméré non hydrofuge) ...au bout de 3 ans oui ;)

C'est pour cela que je disais plus haut qu'il faudrait peut -être voir ce qui se passe dessous surtout si c'est du plancher déjà vieux ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...