Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Quel master 1 pour devenir avocate fiscaliste?


Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

Je suis face à un dilemme. Etudiante à Tours, je souhaiterais exercer le métier d'avocate fiscaliste. Le droit fiscal fut une révélation il y a deux ans ! Ayant obtenu mon semestre, je me pose plus sérieusement la question du "et après ?".

 

J'ai regardé le master de droit des affaires à Tours, car je voulais faire ma première année dans ma ville et partir ensuite (sur Paris, Dijon ou Marseille). Je n'ai pas trouvé la trace de droit fiscal, ce qui est un problème. Je dois donc partir ... Mais quelle fac choisir ? Je suppose que pour Paris, ce n'est pas vraiment moi qui choisi (sur dossier j'imagine), mais pour Dijon ou Marseille le master 1 semble ouvert à tous les licenciés en droit. Laquelle me conseillez vous ? Connaissez vous le niveau exigé pour rentrer dans le master 2 ?

 

De plus, j'ai peur que sur Aix un autre problème se pose : celui du logement. Qu'en pensez vous ?

 

Merci d'avance

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 17
  • Création
  • Dernière réponse

Dijon a une école de fiscalité de haut niveau (notamment si on prend en compte que le Professeur Cozian y exerçait ses talents incommensurables et qu'il a nécessairement fait des émules).

 

Pour le logement à Aix, je vous confirme que ça peut être un vrai problème. Mais ne négligez pas Dijon à ce sujet: la ville abrite le CRFPA pour une zone qui couvre 3 Cours d'Appel: Dijon, Besançon et Reims (sauf modification depuis l'époque où je fréquentais la région).

 

Pour le master 2, voyez directement avec la fac sur les dossiers acceptés cette année, ça vous donnera des indices. Je sais que la distance Toulouse Dijon rend la chose difficile, mais essayez de prendre contact avec des étudiants de ce master 2 (même des "anciens" qui en seraient sortis depuis quelques années seulement). Ca vous renseignera pas mal normalement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ma fille la jeune a fait: un master1 de droit notarial, puis un master 2 de gestion de patrimoine ( en apprentissage), puis un autre master 2 de droit fiscal.

Dans la mesure où elle a réussi l'examen d'entrée à l'EFB, je me dis que ce devait être un bon plan.

Elle compte exercer en fiscalité personnelle, et considère que cette formation atypique lui donnera un avenir "d'avocat familial".

En Master 1, il n'y a pas de numérus clausus. En Master 2...sur dossier, bien sur.

Paris 2...c'est Paris2!!:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 month later...
Merci pour vos réponses !

 

si ej em souviens bien, y a une master II droit des affaires a Poitiers qui prepare aussi pour le DJCE. en gros, quand vous sortez de la, vous avez un double diplome.

 

a verifier sur leur site si ca existe toujours...

 

P

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le DJCE existe toujours à Poitiers et c'est effectivement une bonne base, si on choisit le certificat fiscalité ;)

 

et si mes souvernirs sont bons, personne n echoue a l exam du CRFPA (attention, il n y a pas de favoritisme, les personnes sont jsut tres bien prepares :p)

 

et Poitiers est une ville pas cher:D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous parlez de quel examen ? Celui d'entrée ou celui de sortie ? A la sortie, le taux d'échec est effectivement extrêmement faible. Mais à l'entrée (puisque oui, c'est un examen, il "suffit" d'avoir 10 de moyenne pour être admis), c'est une toute autre musique...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous parlez de quel examen ? Celui d'entrée ou celui de sortie ? A la sortie, le taux d'échec est effectivement extrêmement faible. Mais à l'entrée (puisque oui, c'est un examen, il "suffit" d'avoir 10 de moyenne pour être admis), c'est une toute autre musique...

 

l exam d entree (si, si...:cool:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fort taux de réussite à l'examen d'entrée ??? Ben ça a vraiment énormément changé depuis que j'avais regardé de près les résultats (plus proches de 10 à 20% de réussite entre le nombre de candidats à l'admissibilité et le nombre d'admis), en étant étudiant...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

33% à Paris 2 en 2008.

Celui de mes locataires qui en faisait partie en faisait la roue dans les couloirs.

Pour ma fille, en 2009, 80%...de sa prépa d'été.

Faite en + de la prépa à l'année de paris 2, dont elle ne m'a pas donné les chiffres.

 

La prépa d'été est un peu chère certes, mais rentable si on considère le prix d'une année universitaire.

 

A savoir: A l'oral, le jury est composé de pénalistes qui ont pour les fiscalistes un mépris impossible à exprimer sans devenir grossier.

Donc, à l'oral, se débrouiller pour masquer son vrai - et méprisable - visage. :D:D

Bon, tout ce que j'en dis, c'est ce qu'on m'a raconté. Mais comme je finance, je me tiens renseignée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fort taux de réussite à l'examen d'entrée ??? Ben ça a vraiment énormément changé depuis que j'avais regardé de près les résultats (plus proches de 10 à 20% de réussite entre le nombre de candidats à l'admissibilité et le nombre d'admis), en étant étudiant...

 

one more (and last) time:

les etudiants ayant fait droit des aff/DGCE a POITIERS (une 20aine d eleves donc) = taux eleve admis a l exam d entree

en tout cas c t comme ca y a qq annees (5/6ans)

 

j arrete avec ce topic

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

one more (and last) time:

les etudiants ayant fait droit des aff/DGCE a POITIERS (une 20aine d eleves donc) = taux eleve admis a l exam d entree

en tout cas c t comme ca y a qq annees (5/6ans)

 

j arrete avec ce topic

 

ça veut dire: 1er entrée selective ++

2er excellent enseignement.

 

Mais je ne vois aucun intérêt à envoyer quelqu'un au feu sans le prévenir qu'il a intérêt à être armé et savoir s'en servir.

Elle n'en aura que plus de chances de réussite.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

OK, je comprends mieux. Cela étant, sur la composition du jury, ce sont rarement des personnes qui sont penchées sur des questions de droit des affaires en général (et donc encore moins sur la question de la fiscalité...).

 

Les fiscalistes sont souvent vus comme des personnes cherchant avant tout à faire de l'argent et en grande quantité, au sein de la communauté (ou des communautés devrais-je plutôt dire) juridique en France. A titre personnel, je n'ai aucun problème avec ça, mais pour d'autres personnes, c'est franchement négatif comme commentaire (et je suis encore très poli et mesuré par rapport à leur pensée profonde dans un certain nombre de cas...).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est tout à fait ce qui m'a été rapporté. Moralité, ne pas laisser tomber le pénal sous prétexte qu'on n'en aura pas besoin!

On en aura besoin 1 jour dans sa vie, mais déterminant.

Petite chérie qui le tenait en grand mépris a eu la trouille de sa vie en se lançant dans l'improvisation!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...