Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

préavis locataire


Dinazak

Messages recommandés

J'avais fait à mon locataire un préavis de 6 mois mais celui ci a refusé car il avait un bail de 3 ans mais on avait convenu un accord verbal pour difficultés financières vu que mon compagnon est parti sans laisser de traces.

 

Maintenant je recois un recommandé où ils me disent qu'ils partent le 28 février sans préavis de 3 mois car je leur avais fait un préavis avant donc il ne sont pas redevable du délai

 

sont-ils dans leur droit merci de votre reponse.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 3
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

Votre message n'est pas très clair...

Si j'ai bien compris, vous avez donné congé à vos locataire (pour reprise personnelle ou vente) à l'échéance du bail (période de 3 ans) avec préavis légal de 6 mois.

Si vos locataires sont bien dans la période de préavis (soit donc 6 mois avant l'échéance de 3 ans leur bail), ils peuvent en effet partir quand bon leur semble, sans vous devoir de préavis.

En dehors de cette période de 6 mois avant l'échéance de leur bail, ils vous doivent un préavis de 3 mois.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il me semble comprendre qu'elle avait donné congé avec un préavis de 6 mois, hors fin de bail.

Si c'est bien le cas et qu'ils vous ont donné congé, même trop court, et partent...estimez vous heureuse.

Même si vous récupérez votre logement un peu plus tôt que vous l'auriez souhaité.

Vos locataires n'avaient aucune obligation d'accéder à votre désir.

 

Si vous aviez donné congé pour la fin du bail et que vous êtes dans la période de six mois, c'est comme dit LagO. Aucun préavis.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il me semble comprendre qu'elle avait donné congé avec un préavis de 6 mois, hors fin de bail.

Si c'est bien le cas et qu'ils vous ont donné congé, même trop court, et partent...estimez vous heureuse.

Même si vous récupérez votre logement un peu plus tôt que vous l'auriez souhaité.

Vos locataires n'avaient aucune obligation d'accéder à votre désir.

 

Si vous aviez donné congé pour la fin du bail et que vous êtes dans la période de six mois, c'est comme dit LagO. Aucun préavis.

Je comprends comme toi aussi : congé donné en cours de bail (par mauvaise lecture du texte) mais illégal puis accord avec les locataires qui donc partent dès qu'ils ont trouvé autre chose ...en effet ils pouvaient en plus demander une indemnité pour départ anticipé donc en effet estimez-vous heureuse ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...