Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Menace, Agression et Dictature...


Mehdi.m

Messages recommandés

Bonjour à tous,

 

aujourd'hui, je viens vous demander conseil. Mon ex-employeur me crée de grâves problèmes.

 

J'ai trouvé un emploi de technicien en maintenance informatique il y a un an dans une téléboutique. Mr Z, mon ex employeur, m'a donc proposé un CDI en qualité de technicien à temps complet. Hors lorsque celui ci me donne ma première fiche de paie, il y est stipulé que j'étais employé en tant que vendeur et qu'il me déclarait 2h par jour. Je travaillais du lundi au samedi de 10h à 20h et le dimanche matin de 10h à 14h. Lorsque je lui demandais des explications, il m'a répondu qu'il avait des problèmes avec l'URSSAF et qu'il me déclarerait à temps complet une fois ces problèmes résolus. Il ne l'a jamais fait malgré mes nombreuses relances.

 

Mr Z m'a licencié le 31 décembre sans motif tout en sachant que je partais en congé de 2 semaines le lendemain. Je me suis renseigné dernièrement sue le forum et à ma grande surprise, il ne m'a jamais parlé d'un quelconque entratien de pré-licenciement et il ne m'a pas non plus remis de lettre de licenciement.

 

Vendredi dernier, j'ai été contacté par un concurent, Mr H, dont la téléboutique se trouve à 20m de celle dans laquelle je travaillais, me proposant un poste à pourvoir dans son magasin. Etant au chomage depuis janvier et sans indemnité, j'ai tout de suite accepté. Nous nous sommes donc entretenu le jour même et nous sommes mis d'accord sur les termes de mon contrat.

 

Hors Mr Z a eu vent de cet entretien et m'a appelé le lendemain. Il m'a laissé un message sur mon répondeur stipulant son nom, le mien, et ses intentions. Des insultes et des menaces de mort si j'acceptais cet emploi..

 

Aujourd'hui, il m'a interpellé dans la rue, m'a menacé et agressé physiquement. Il a également rencontré Mr H et a terni ma réputation en disant que je l'avais volé et que je n'avais pas encaissé des opérations que j'aurai effectué dans sa boutique.

 

D'aprés sa dictature, il m'interdirait de travailler avec quelqu'un d'autre ou de rester vivre dans cette ville. Je reçois de plus en plus de message de personnes différentes me menaceant.

 

Que dois je faire???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 8
  • Création
  • Dernière réponse

Porter plainte pour menaces et aggressions. Pas de main courante, puisque les menaces sont réitérées, la plainte s'impose, d'autant que vous avez non seulement des messages, mais en plus, des témoins. Informez les services de police des messages laissés par votre agresseur, et du nom des témoins présents.

 

---------- Message ajouté à 20h23 ---------- Précédent message à 20h20 ----------

 

Par contre, si vous n'avez pas reçu de lettre de licenciement, cela signifie que vous êtes toujours salarié. Il est peut être temps, de faire quelque chose pour rompre votre contrat de travail. Cela ne devrait pas être difficile vu les évènements. Une prise d'acte semble appropriée. Puis, vous pourrez saisir le CPH pour demander le paiement des heures non payées.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aprés avoir porter plainte, que se passera-t-il?

 

Je viens encore de recevoir un message sur mon répondeur d'un soit disant ami à lui tout juste sorti de prison, me disant qu'il allait "me buter" si il me voyait en ville.

 

Comment faire pour rompre le contrat de travail sans nécessairement rencontrer cet ex-employeur?

 

"Une prise d'acte"??

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Mashinotsu

Connaissiez-vous ce Monsieur personnellement et à titre privé avant qu'il ne vous embauche ?

Ou avez-vous oué des relations privilégiées avec lui en cours de contrat ?

Portez plainte contre X en disant que quelqu'un se présentant comme étént M. L'employeur vous a menacé par téléphone.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne le connaissais pas avant de travailler pour lui.

 

Quel est l'interet de porter plainte contre X quand je connais la personne qui me menace. Il l'a fait par téléphone (message archivé dans mon répondeur) et de vive voie (aujourd'hui dans la rue). Il m'a également agressé physiquement sans trace apparente de blessure.

 

Si je porte plainte contre lui, que se passera-t-il par la suite??

 

En ce qui concerne le CPH, il me sera assez facile de prouver mes dires. Est ce que je dois m'attendre à une longue procédure?

 

Des relations priviligiés??? Pourriez vous être plus clair.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pas beoin de porter plainte contre X si vous avez des messages par lesquels il peut être identifié. A mon sens, vous pouvez sans souci porter plainte directement contre lui. De toutes façons, la police vous conseillera sur ce qu'il convient de faire. Il sera probablement convoqué et intérrogé, puis, selon les résultats et éléments de preuve, mis en examen.

 

Pour le contrat de travail, vous lui envoyez une lettre recommandé avec AR lui disant que vous prenez acte de la rupture de votre contrat de travail à ses torts exclusifs. Vous pouvez préciser ou non les motifs : les menaces et agression, le non paiement de toutes les heures dues depuis le début du contrat.....et je pense qu'en creusant un peu, on devrait trouver d'autres manquements de sa part.

 

---------- Message ajouté à 21h09 ---------- Précédent message à 21h06 ----------

 

Pour ses amis sortant de prison, là, vous pouvez porter plainte contre X dans la mesure où vous ne les connaissez pas. Mais, par les messages, je pense que la police pourra les indentifier.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je rejoins tout à fait Loulou dans son analyse d'autant plus que vous avez des messages archivés qui précisent les menaces. Vous pouvez les faire écouter par les fonctionnaires de police et sachez les sms et les messages par le biais de portables sont pris en considération. Si d'aventure votre plainte n'est pas enregistrée, vous pouvez vous adresser directement au procureur de la république et argumenter sur le fait que votre vie est menacée.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pour les menaces :

En premier lieu une plainte au commisariat vite !! en plus vous detenez des preuves de menaces de mort, il y aura enquete et le *****ard sera identifié. ne tardez pas il sera convoqué et ca va barder pour lui.

 

Parallelement et en second lieu l'inspection du travail (ca pardonne pas quand on trompe l'état) en ce moment c est la chasse aux fraudeurs, ou je vous conseillerais un syndicat, il risque de la prison pour ne pas avoir respecté les obligations légales et aussi et vous aller toucher au moins 6 mois de salaire (c'est le tarif minimum aux prudhommes)

ne tardez pas.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...