Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

Opposition de carte forcée


Chanefab

Messages recommandés

Bonjour à tous et merci pour tout ce que vous faites.

 

Les faits :

 

Suite à un avalement de carte (mauvaise manipulation de sa part), mon amie appelle le service "vol et perte de carte" de sa banque (le seul numéro présent sur le gabier).

 

Elle explique donc les faits au collaborateur.

 

Suite à cela, le collab lui conseil de faire opposition car la carte pouvant ressortir du gabier.

 

Ecoutant la conversation, je lui dit d'annuler la procédure et de ne pas donner suite à l'opposition.

 

Le collaborateur entendant cela lui lance "il est trop tard, je viens de lancer la procédure d'opposition et on ne peut plus l'annuler".

 

Question : Est ce légal ?

 

Cet appel a été fait dans l'affolement afin d'obtenir des informations sur la démarche à suivre suive à un avalement de carte.

 

De plus,cet appel ayant été surement enregistré (par la banque), il y a donc la preuve que mon amie n'a jamais demandé l'opposition ou valider celle ci.

 

Cela s'apparente donc à de la "vente forcée".

 

Puis je avoir votre avis la dessus ?

 

Je vous remercie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 4
  • Création
  • Dernière réponse

Bonjour,

 

Qu'appelez vous le "gabier" ? (je suppose qu'il s'agit du D.A.B. -Distributeur Automatique Bancaire-).

 

Selon les informations données par votre amie lorsqu'elle a téléphoné, c'est par prudence que l'interlocuteur lui a conseillé de mettre opposition à la carte, et il est vrai qu'une fois l'opposition enregistrée (un simple clic), il n'est plus possible de revenir en arrière.

 

On ne peut appeler ça une "vente forcée" même si une nouvelle carte est automatiquement refabriquée lors de l'opposition.

 

Maintenant, votre amie peut essayer de négocier avec son agence afin de se faire annuler les frais d'opposition (si votre amie est titulaire d'une convention, vérifier s'il n'y a pas une opposition gratuite prévue dans le pack).

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

yooyoo> merci pour votre réponse.

 

J'entendais par "vente forcée" le fait que l'opposition est un service payant dans cette banque.

 

Techniquement, je sais que l'opposition est irréversible.

 

Mais ce qui me met hors de moi c'est la méthode.

 

Je vais quoi qu'il en soit faire un courrier au directeur de cette banque afin de lui faire part de mon mécontentement sur leur "vente de force" (et non le contraire).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vous vous trompez d'interlocuteur. Lorsque votre amie a téléphoné au N° indiqué sur le GAB, elle est tombée dans un centre d'appel mais pas à sa banque.

 

Avant de faire un courrier désagréable à la banque, essayez la négociation...!

 

Cordialement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

yooyoo> Je sais bien que je tombe sur un centre d'appel ;)

 

Mais la personne qui m'a répondu, je pense, doit avoir des directives de la banque afin de placer quoi qu'il en soit une opposition et ce afin de gagner de l'argent.

 

C'est l'attitude de la personne au téléphone qui m'amène à penser cela.

 

Et dans ce cas, c'est la direction de la br qui est concerné.

 

Je ne parle pas de la direction de l'établissement bancaire locale mais bien générale.

 

Je me trompe peut etre aussi.

 

Quoi qu'il en soit, négociation avant et je tape après ;)

 

Merci pour vos conseils. :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...