Aller au contenu
Forum juridique de Net-iris

orientation


Guida

Messages recommandés

Bonjour,

Je viens de découvrir le site et j'en profite pour vous adresser une question concernant mon orientation professionnelle.

Je suis en Master II de lettres et depuis l'an dernier, je suis fascinée par le droit pénal, si bien que j'envisage de commencer des études de droit pour devenir avocate.

Pensez-vous que ce soit réalisable de reprendre presque "à zéro" des études, qui sont relativement longues, dans la mesure où peu d'équivalences entre universités sont possibles? Aussi, croyez-vous que cette spécialité du droit n'est pas trop précaire?

D'avance, je vous suis très reconnaissante de m'apporter vos réflexions à ce sujet et vous en remercie.

Guida

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 7
  • Création
  • Dernière réponse

Bonsoir,

 

 

Ce sont vos parents qui vont être drôlement contents :D ....

 

La spécialisation en droit pénal, vous n'allez l'aborder que tard, voire presque pas à la fac de droit, sauf à vous orienter dans une fac de droit où le droit pénal est important, comme Poitiers, où de grands professeurs exercent, ou ont exercé (Pradel, Danti-Juan, Massé....).

 

Ensuite, des avocats pénalistes, il y en a à la pelle, mais des gens à défendre il y en a aussi... mais avec des affaires et des portefeuilles variables. Ce que je veux dire, c'est que pour un bon professionnel, il y aura toujours de la place, mais la situation des avocats en France est de plus en plus précaire car il y a une augmentation exponentielle de leur nombre sans augmentation de la clientèle. Le temps que vous arriviez, cela ne se sera pas arrangé, même cela ne doit pas vous détourner de votre carrière. Mais le sort de l'avocat pénaliste n'est pas le plus enviable : clientèle volage, peu fortunée, longues heures passées pour rien (cas classique : affaire à 14 heures, attente jusqu'à 19 heures, moment où le Tribunal Correctionnel renvoie l'affaire, ou mise en examen prévue, on arrive à 14 heures, le dossier n'est pas consultable, on l'obtient à 15 heures, on le lit en diagonale, on va voir le client, interrogatoire à 17 heures, puis attente pour le débat contradictoire car mise en détention demandée.. on finit à 20 heures, rémunération à l'aide juridictionnelle : 92 €.... bruts, avant charges. Youpi.).

 

Simplement, avant de vous engager pour environ 6 ans minimum, 7 recommandés pour avoir un master 2, et arriver dans le monde du travail tard, avez-vous assisté à des audiences correctionnelles ? Pas les Assises, hein, la correctionnelle de "base", voire le tribunal de police? car les Assises sont au pénal ce qu'est la Rolls aux voitures. Le TPolice, le TCorrectionnel, on reste dans le tout-venant en général. En plus l'écrasante majorité des procès d'Assises sont des viols.

 

Avez-vous fait un stage chez un avocat pénaliste ? Cela me semble une démarche urgente. Contactez un pénaliste, demandez-lui juste de l'accompagner, sans le gêner, durant 1 mois.

 

Le "fantasme" du droit pénal est réel, et la désillusion parfois aussi.

 

Enfin, il faudrait vous interroger sur le fait que votre engouement provient peut-être d'une volonté inconsciente de reculer le moment de chercher du boulot, d'arrêter la fac, une sorte de syndrome "tanguy" inconscient ? Il faut vous poser cette question sérieusement, ne serait-ce que pour l'écarter.

 

Cleyo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour cette réponse, Cleyo.

Je ne pense pas souffrir du syndrome "Tanguy"; c'est juste qu'aujourd'hui, avec un Master de lettres, c'est bien difficile de trouver un job qui ne se rapporte pas à l'enseignement...

Ma passion du pénal est assez récente et du reste, j'ai effectivement assisté à des procès en correctionnelle... Et je prends conscience de la précarité de ce domaine... En est-il autrement des autres spécialités du droit?

Comme vous me le préconisiez, je suis à la recherche d'un stage de découverte. Mais, hélas, on se fait souvent claquer la porte lorsque l'on n'est pas déjà étudiant en droit...

En tout cas, j'ai horreur d'être dans l'indécis et je suis donc très motivée pour savoir si le droit est bien ma vocation.

Cependant, je ne vous cache pas que les 7 ans m'effraient un peu, même si j'aime beaucoup les études...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour cette réponse, Cleyo.

Je ne pense pas souffrir du syndrome "Tanguy"; c'est juste qu'aujourd'hui, avec un Master de lettres, c'est bien difficile de trouver un job qui ne se rapporte pas à l'enseignement....

 

Une piste, quatre chemins: bibliothécaire ou conservateur des bibliothèques. D'état ou territorial.

Parfait pour les masters lettres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

[...] sauf à vous orienter dans une fac de droit où le droit pénal est important, comme Poitiers [...]

 

 

Ah bon? ... :rolleyes::D

 

où de grands professeurs exercent, ou ont exercé (Pradel, Danti-Juan, Massé....).

 

Une anecdote me revient en tête...

 

Période d'examens, j'attends seul dans le couloir avant un oral. Arrive un "petit bonhomme", un peu rond, les cheveux blancs, un peu dégarni sur le dessus (pour ceux qui reconnaitront;)) qui s'approche de moi. Cette semaine là, je venais de lui rendre un devoir de DPS, que j'étais sûr d'avoir réussi!

 

Le voilà qui se penche vers moi. Surpris, je me dis que c'est peut être pour me féliciter (?) Et puis, je vous laisse imaginer le plaisir d'avoir les félicitations privées d'un tel prof!

 

Et là, tout doucement il me dit: "" Monsieur BES, il ne faudrait pas oublier de mettre votre nom sur votre copie d'examen! Heureusement, vous êtiez le seul dans ce cas "" ... :eek::D

 

Ceci dit, j'ai quand même eu une bonne note

 

Par contre Guida, si vous aimez le pénal (très bon choix - Faut bien prêcher pour sa boutique... ) Il n'y a pas que le métier d'avocat qui s'offre à vous.;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

© 2000-2021 NET-IRIS, une marque de JuriTravail, société du Groupe MyBestPro. Tous droits réservés.
×
×
  • Créer...